Publié le 22 Sep 2018 - 21:43

APS

 

Les travailleurs de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) n’en démordent pas. Ils ont décidé de reconduire le mot d’ordre de grève de 48 heures renouvelables. Ils sont parvenus à cette décision après une assemblée générale tenue mercredi dernier, où ils ont fait l’évaluation du mouvement de grève depuis le 6 septembre. ‘‘Il s’agit là du deuxième mot d’ordre du même acabit et du quatrième mot d’ordre depuis le début de la grève’’, précise Bamba Kassé, le secrétaire général de la section Synpics de l’Aps.

Pire, à l’expiration de ce quatrième ‘‘assaut’’, les travailleurs de l’agence entendent enclencher le troisième palier de leur plan d’action, dès lundi. Au total, à l’expiration du présent mot d’ordre, l’Aps sera restée 12 jours sans fonctionner.

Une situation qui inquiète les acteurs des médias et les professionnels de la presse présents à travers leurs différentes structures, lors de la journée nationale de mobilisation, d’action et de solidarité, mardi dernier. Sous la bannière du Synpics national, les travailleurs exhortent les autorités en charge du secteur des médias à s’en tenir aux instructions reçues du chef de l’Etat depuis le mois de janvier dernier, relatives à ‘’l’accélération du processus de modernisation de l’Aps’’.

 

 

Section: