Publié le 18 Feb 2019 - 16:59
FATICK

Macky Sall maître chez lui

 

Accueilli à l’entrée de sa ville natale par une déferlante impressionnante, le président de la République sortant a improvisé un marathon pour se fondre dans la masse jusqu’au stade communal de Fatick.

 

Macky Sall n’a apparemment rien à envier aux sprinteurs. Le président de la République sortant est aussi endurant que ses militants et sympathisants de Fatick. Impossible de se frayer un chemin à cause de la marée humaine qui a occupé la chaussée, de l’entrée de la ville jusqu’au stade commune de Fatick. Macky Sall est tout simplement descendu de son véhicule pour se fondre dans la masse. Malgré les réticences de sa garde rapprochée, il a décidé de rallier à pied le stade communal de Fatick. Par moments, il s’est laissé aller à un véritable marathon, courant derrière son véhicule sur plus d’un kilomètre, côte à côte avec les responsables locaux de l’Alliance pour la République et de la coalition Benno Bokk Yaakaar.

C’est vers 18 h que le convoi du candidat de Benno Bokk Yaakaar est, en effet, arrivé à Fatick, sa ville natale. Il a été triomphalement accueilli par les populations sorties massivement pour lui témoigner de leur soutien. Cet accueil, selon le président Macky Sall, a battu tous les records depuis le début de la campagne électorale, il y a de cela plus de deux semaines. ‘’Nous avons mobilisé partout où nous sommes allés, depuis l’ouverture de la campagne électorale. Mais Fatick a battu tous les records de la mobilisation’’, déclare d’emblée le candidat de la coalition au pouvoir. Qui n’a pas manqué de marquer son territoire. ‘’Je suis venu chez moi, dans mon fief. Borom deukk bi nieuw na. Fi mousse doufi dokhonto. Je suis chez moi et vous m'avez montré que je suis chez moi. Je suis content de cet accueil chaleureux que vous m’avez réservé’’, soutient-il.

Rappelant ainsi que Fatick est son royaume d’enfance, le président de la République sortant a tenu à remercier vivement les populations de sa ville natale. ‘’Fatick est mon royaume d'enfance, la terre qui m'a vu naître. C'est la terre qui me parle le plus. Tout m'est familier ici : les hommes, les femmes, les jeunes, les rues de Fatick, rien ne m’est étranger à Fatick. Merci d'avoir accueilli à bras ouverts mon père venu de son Fouta natal. Populations du Sine, au nom de mes défunts parents, je vous dis merci’’, formule-t-il. Dans la même veine, il souligne que ce qui le lie à Fatick ce n’est pas la politique, mais c’est une affaire de famille et de cœur. ‘’A l'occasion de la Saint-Valentin que nous venons de célébrer, je déclare ma flamme à Fatick. Peuple du sine, votre fils devenu président ne vous a pas oublié. J'ai demandé aux autres départements de donner 5 à 10 % de zakat à l'opposition. Mais à Fatick, il n'y aura pas de zakat. Il faut les battre à 100 %’’, fulmine-t-il. D’ailleurs, estime le ministre-maire de la localité, Matar Ba, il n’y a, aujourd’hui, aucune opposition.

‘’A Fatick, les opposants ne vont pas y perdre leur temps. Ils savent qu'ils ne peuvent rien espérer ici. Les populations de Fatick ont montré que c'est leur fils qui est venu dans la ville. Vous êtes une nécessité pour le pays, vous êtes une chance pour le Sénégal. N’ayez aucune crainte, nous ferons carton plein à Fatick’’ déclare le ministre des Sports.                                                             

MACKY SALL A TIVAOUANE

‘’Je n’ai vu aucun candidat de l’opposition remplir un stade’’

Fortement accueilli à Tivaouane, dans la capitale de la Tidiania, le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar a brocardé l’opposition qui, persifle-t-il, n’initie que des caravanes qui n’ont aucun sens et tient un slogan périmé depuis le début de la campagne.

ASSANE MBAYE

‘’Depuis le début de la campagne électorale, je n’ai pas encore vu un seul candidat de l’opposition tenir un meeting dans un stade. C’est parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas remplir de stade qu’ils se limitent à initier des caravanes qui n’ont aucun sens’’, a persiflé hier le président de la République Macky Sall. C’était dans un meeting tenu à Tivaouane et qui a enregistré une forte mobilisation des populations.

Selon le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, ‘’diriger un pays est une lourde responsabilité, une chose sérieuse qui nécessite le soutien des populations’’. ‘’On ne gouverne pas un pays dans la tricherie ou dans le laxisme. Ils ne font que des caravanes. Ils doivent aller dans les stades, s’ils pensent qu’ils sont populaires. Ils ne savent dire que ‘’Na demm’’ (qu’il parte), c'est un slogan périmé. Ils savent qu'ils ne peuvent pas remplir les stades. Je suis le seul candidat capable à le faire’’, fulmine-t-il devant un public acquis à sa cause.

Macky Sall a, par ailleurs, salué le soutien massif des différents foyers religieux du pays qui sont des maillons importants pour la stabilité du pays. ‘’Le président de la République doit être au chevet de toutes les familles religieuses du pays. Je me considère comme quelqu'un qui fait partie de toutes les familles religieuses du pays. Les familles religieuses sont des régulateurs sociaux, elles nous ont épargné de beaucoup de conflits et du terrorisme. Mon objet est de protéger le pays’’, a-t-il déclaré.

Pour leur part, les responsables de l’Apr et de Bby ont salué les réalisations faites dans les cités religieuses dont Tivaouane. D’ailleurs, note Abdoul Ndéné Sall, responsable ‘’apériste’’, le président Macky Sall a sorti Tivaouane d’une faillite. ‘’Monsieur le Président, vous avez trouvé Tivaouane en faillite, avec des routes délabrées, des édifices en déliquescence. Quand vous veniez au pouvoir, les Industries chimiques du Sénégal étaient à terre. Vous avez, en 7 ans, soigné les principaux maux de la ville’’, a-t-il magnifié. A travers ses actes et son bilan, Mamadou Diagne Sy Mbengue, lui, estime que le chef de l’Etat sortant a fini par convaincre les populations de Tivaouane.

‘’Vous avez convaincu par vos actes posés, vous avez rassuré par une vision claire. Vous avez soulagé la souffrance des Sénégalais par des projets et programmes. Vous allez rempiler parce que vous avez fait de Tivaouane ce qu'il est devenu aujourd'hui. Vous avez rendu aux cités religieuses leur dignité’’, déclare-t-il. En tout cas, soutient Seynabou Gaye Touré, Présidente du Conseil départemental de Tivaouane, toute la famille d’El Hadj Malick Sy voue aujourd’hui  à Macky Sall une reconnaissance et œuvre pour sa réélection. Ce qui fait dire au député Diop Sy que Tivaouane a déjà choisi son camp. ‘’Le département de Tivaouane sera gagné à 80 %. Dans ce stade, il n'y a que des primo votants. Ce que vous avez fait pour Tivaouane, aucun régime ne l'a fait. C’est pourquoi nous allons vous donner une majorité confortable’’, promet-il.  

ASSANE MBAYE

 

Section: