Publié le 16 May 2019 - 19:31

Grand Parti

 

Le président du Grand parti est favorable au dialogue national. Malick Gakou et ses militants, qui se sont réunis hier en Secrétariat exécutif national au siège de leur parti, se félicitent de la décision du Front de résistance nationale (Frn) de répondre positivement à la main tendue du président de la République, tout en proposant la mise en place d’une commission cellulaire indépendante et équidistante des formations politiques, afin de donner les meilleures gages de succès de ces concertations avec la participation de la société civile.

Ce dialogue constructif, ouvert et inclusif pour discuter de toutes les questions d’intérêt national, devra, selon eux, avoir pour ultime objectif la défense des intérêts supérieurs de la nation par le renforcement des principes d’une démocratie vivante et moderne pour un Sénégal prospère. Face à cet ancrage, le dialogue national devra évoquer et engendrer des perspectives consensuelles en matière de gouvernance économique et sociale pour consolider les agrégats d’une croissance inclusive au service du progrès social du peuple sénégalais.

... Le Secrétariat exécutif national du Grand parti a, par ailleurs, fait état de la situation économique du pays marquée, selon ses dirigeants, par le poids de la dette et de son service qui constitue de sérieuses menaces pour la stabilité économique et sociale de  notre pays. Cette situation, pour l’ancien ministre du Commerce et ses camarades, appelle une plus grande efficience dans la prise en charge de nos priorités pour le développement et leur mise en synergie avec les aspirations légitimes de bien-être social des populations. Abordant les questions relatives au développement agricole, le Sen/Gp appelle à la responsabilité du gouvernement de tout mettre en œuvre pour accompagner le monde rural dans sa quête de progrès pour une saison agricole optimale.

 

Section: