Publié le 8 Jun 2018 - 10:08

Parrainage

 

Le retrait sollicité par le président de la République auprès du président de l’Assemblée nationale, du projet de loi modifiant le Code électoral sénégalais, a soulevé une polémique. Certains allant même jusqu’à entretenir la rumeur selon laquelle le projet de loi relatif au parrainage aurait été retiré. Mais que nenni. D’ailleurs, l’Assemblée nationale n’a pas trop tardé à réagir à cet effet. ‘’Depuis quelques heures, des rumeurs persistantes circulent sur le «retrait» de la loi sur le parrainage. Il convient de dissiper le brouillard entretenu, en précisant que cette démarche n’a rien à voir avec la loi constitutionnelle sur le parrainage qui a été votée depuis le 19 avril 2018 et promulguée par le Chef de l’Etat. Son abrogation n’est nullement à l’ordre du jour’’, a précisé la Direction de la communication dans un communiqué sorti à cet effet.

...Dans la note, la Direction de la communication de l’Assemblée nationale porte à la connaissance de l’opinion que, par lettre en date du 6 juin 2018, le chef de l’Etat a adressé une lettre au Président de l’Assemblée nationale, pour retirer le projet de loi portant révision du Code électoral déposé à l’Assemblée nationale, depuis le 28 mars 2018’’. Elle relève dans la source que dans l’esprit des autorités, les concertations en cours, au sein de la Commission ad hoc paritaire, entre les différents acteurs politiques et la Société civile, devraient aboutir sur un projet de loi consensuel qui sera transmis sous forme de projet de loi portant révision du Code électoral’’.

 

Section: