Publié le 12 Jun 2018 - 07:46
PELERINAGE DE NIMZATT

La police mauritanienne augmente le prix de la traversée et bloque les pèlerins sénégalais

 

Le convoi de la Confédération des ‘’dahiras’’ khadres du Sénégal, en partance pour le pèlerinage de Nimzatt, a subi un véritable chemin de croix, hier. Les pèlerins ont été bloqués pendant des heures à Rosso, par la police mauritanienne qui leur a présenté une note très salée.

A la place des 15 000 F Cfa habituels destinés au paiement de la taxe dite Assurance Cedeao, cette fois-ci, les Mauritaniens ont exigé la somme de 55 000 F Cfa pour la traversée de chaque bus.

Ce que les Sénégalais ont refusé catégoriquement de payer. Le président de la confédération, Assane Samb, justifie leur refus par le fait que le document présenté à eux pour motiver la hausse n’est pas conforme. Face à cette situation, les pèlerins avaient décidé d’appeler l’autorité religieuse pour décanter la situation.

Section: