Publié le 9 Oct 2017 - 12:09
PETROLE, GAZ ET SECTEUR MINIER

Mankeur Ndiaye devient Président de CN-ITIE

 

La mesure a été prise la semaine dernière pour être officialisée hier. L’ancien ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, qui a fait 5 ans à la tête de ce département, a été nommé par décret 2017-1885 à la Présidence du Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) du Sénégal. Il atterrit à cette station avec rang de ministre et dépend de la Présidence. M. Ndiaye remplace au poste l’actuel ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall. Ce Comité a été mis sur pied, après le lancement en 2002 par le Premier ministre britannique Tony Blair, lors du sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg, en Afrique du Sud, de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE).

Il vise à renforcer la bonne gouvernance dans les pays riches en ressources naturelles, en mettant à la disposition du public toutes informations relatives aux versements effectués par les sociétés minières, pétrolières et gazières. Pour cela, elle rend compte des recettes, se plie aux exigences de la transparence, notamment avec la publication régulière (sous forme de rapports) des paiements et des recettes générées par les industries extractives (secteur minier, gazier ainsi que pour le Pétrole). Autant dire que Mankeur Ndiaye a du pain sur la planche. L’ITIE-Sénégal s’appuie sur un Groupe multipartite (administration, administration d’extractions publiques et privées, organisation de la société civile etc.) et dispose d’un Secrétariat Permanent, bras technique pour la mise en œuvre du plan stratégique.

Section: