Publié le 17 Jan 2019 - 09:53
SCANDALE AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

Le président de la coopérative d’habitat arrêté

 

D’habitude très perspicaces, nos radars ont failli louper ce scandale qui, depuis quelques semaines, pollue l’ambiance au ministère des Affaires étrangères. Le président et promoteur de la coopérative d’habitat, Abdou Ndiaye, un ancien du Mae à la retraite, a été mis au gnouf depuis plus d’un mois, pour avoir détourné l’argent de ladite coopérative. En effet, pendant plusieurs mois, voire des années, les membres de la coopérative ont versé leurs cotisations, espérant, à terme, disposer d’un terrain pour les uns, d’une villa clé en main pour les autres.

Hélas pour eux, la majorité n’aura ni villa ni terrain. Toutefois, précisent nos sources, il y en a quelques-uns qui ont eu la chance d’être servis, dans des parcelles sises à Niague et à Diamniadio. Frustrés, certains membres de la coopérative ne veulent plus en entendre parler. Ils souhaitent simplement  récupérer leurs sous. Une pluie de plaintes a été déposée à cet effet devant les autorités judiciaires. Ce qui a permis l’arrestation du sieur Ndiaye qui croupit depuis le mois de décembre en prison. Mais ce qui irrite le plus les agents, c’est que, depuis lors, le dossier est en complète léthargie ; la tutelle, elle, ne semble nullement concernée par cette affaire. Et fait  comme si elle n’était même pas au courant.

Les fonctionnaires du Mae, dont certains étaient à l’étranger, étaient coupés à la source. Ils espéraient trouver au moins un terrain à leur retour au pays pour pouvoir définitivement se caser. Aujourd’hui, ils ne savent plus à quel saint se vouer.

 

Section: