Publié le 23 Oct 2019 - 09:41
SCANDALE SUR LE PETROLE ET LE GAZ

Ousmane Sonko charge encore le régime

 

Pendant que Macky Sall s’attelle à couper les têtes des imprudents de son camp qui se hasardent dans le débat sur un troisième mandat et sur une probable réhabilitation de Karim Wade, le leader de Pastef, lui, revient à la charge, dans ses accusations contre le régime, quant à la gestion du pétrole et du gaz. Ousmane Sonko, dans une déclaration rendue publique hier, explique d’ailleurs le projet de candidature pour un troisième mandat de Macky Sall par la volonté de ce dernier d’assurer ses arrières. Selon lui, ce présent mandat ne suffira pas à effacer les traces de crimes ‘’trop gros et nombreux pour être parfaits’’.

D’ailleurs, persifle-t-il, dix mandats même n'y suffiraient ! ‘’Macky Sall aura épuisé tout son registre de diversion et de contre-feux (dialogue national mort-né, retrouvailles tous azimuts, procès privé des 94 milliards d'escroqueries, reconnaissances internationales décernées par des instances bidons...) qu'il ne parviendra jamais à son objectif obsessionnel : faire oublier ses énormes scandales, notamment Petrotim et le gaz sénégalais’’, écrit le leader de Pastef dans la note transmise à ‘’EnQuête’’.

Pour l’ancien inspecteur principal des impôts et domaines, la nébuleuse autour du pétrole et du gaz sénégalais porte bien des noms : ‘’Macky Sall, Aliou Sall, Aly Ngouille Ndiaye, Eddie Wong, Frank Timis, Ovidiu Tender, Komos, Bp, Mark Denning...’’. A propos de ce dernier, il soutient qu’il vient d’être poussé à la démission de l'un des plus grands fonds d'investissement du monde (Capital Group), suite aux nouvelles investigations de la Bbc. Celles-ci ont révélé, selon lui, que parallèlement au fonds d'investissement qu'il gérait, il utilisait sa propre compagnie pour faire des investissements personnels dans des compagnies louches telles que Timis Corporation, entre autres.

S’interrogeant sur les liens de cette nébuleuse avec le Sénégal, il enfonce le clou, en soutenant que son Trust personnel - Kinrara International - était actionnaire de Timis Corporation Ltd et a obtenu 22 millions Usd (11 milliards de F Cfa), lorsque Frank Timis a vendu à Bp ses droits dans les blocs Ahmeim-Tortue. Opérations pour lesquelles Aliou Sall est cité dans ce qui apparaît comme le scandale du millénaire. ‘’Nous apprenons de notre frère Alioune Guèye de l'Ohio qu'une autre des compagnies de ce sieur Denning, Hummingbird Resources, créée et gérée par son gendre, détient, à travers Cora Gold, une licence d'exploration d'or à Madina Foulbe, au Sénégal, pour une superficie de 260 km2’’, fulmine-t-il.

Non sans ajouter que ‘’ces aventuriers sont des habitués de ces pratiques partout en Afrique, avec certes la complicité de nos gouvernants corrompus jusqu'à la moelle’’. Toutefois, avertit-il, ‘’ils ne parviendront jamais à l'emporter face à la détermination de millions de Sénégalais d'ici et de la diaspora, résolument engagés à leur barrer la route’’.

Seulement, il se demande où en est le procureur de sa ‘’majesté’’, avec l'opération (appel à témoin) blanchiment d'Aliou Sall. Au-delà de ce qui se passe dans le pétrole et le gaz, Serigne Bassirou Guéye devrait plutôt s’intéresser, selon lui, à ce qui se passe dans l’exploitation de l’or, du fer et du zircon. Mais aussi dans les accords de pêche, dans les marchés publics et grands projets de l’Etat, et dans le foncier urbain et local.

Section: