Libre Parole

GUERRE AU MALI : Ce que l'on tait !

Publié le 17 Jan 2013 - 17:16
GUERRE AU MALI

Il me semble que tous les points de vue ne sont pas tenus en considération en ce qui concerne la guerre au Mali. Est-il vrai qu'il y ait un consensus national sur la pertinence de cette guerre et notre implication militaire ? Ne cherche-t-on pas à détourner l'attention des populations d'autres problèmes nationaux et internationaux très urgents ? lire + about GUERRE AU MALI : Ce que l'on tait !

Adieu Ousmane Masseck Ndiaye

Publié le 15 Jan 2013 - 03:15

C’est avec beaucoup de tristesse et une douleur indicible que nous avons appris le décès du président Ousmane Masseck Ndiaye ancien ministre du Tourisme et ancien Président du conseil Économique et Social. Le devoir de mémoire m’impose d’écrire de manière exceptionnelle ces quelques lignes pour faire un témoignage sur le défunt avec lequel j’ai vécu un compagnonnage à travers sa vie socioprofessionnelle et politique de ces dix dernières années. lire + about Adieu Ousmane Masseck Ndiaye

INHUMATION DE SERIGNE CHEIKH MAÏ MBACKÉ (1352-1434) : Touba regrette un médecin des âmes

Publié le 12 Jan 2013 - 09:45
INHUMATION DE SERIGNE CHEIKH MAÏ MBACKÉ (1352-1434)

Excusez, Mor Soxna et Abdou Khadre, que je rompe la connivence.

Permettez, pour la postérité, que je déroge, l'unique fois, à notre commune convenance... celle du Silence absolu et méditatif.

Ce tacite pacte qui a spontanément givré le Tout Touba, en cette nuit du dimanche 24 Safar 1434 (6 janvier 2013) nuit inoubliable de sable glacial aux Khassaïdes langoureux, durant laquelle fut mis en terre, devant des milliers de fidèles pétrifiés, l'un des plus illustres Guides contemporains de la Mouridiyya : Serigne Cheikh Maï Mbacké. Il était plus facile de décompter ceux qui, comme Segn Bass Abdou Khadre n'y étaient, pour cause d'absence de la ville Sainte. lire + about INHUMATION DE SERIGNE CHEIKH MAÏ MBACKÉ (1352-1434) : Touba regrette un médecin des âmes

OUSMANE (de) MASSECK NDIAYE !

Publié le 12 Jan 2013 - 04:19

Allah, cette nuit, a mis un point d'arrêt à ta longue et exulcérante agonie. Il aura surtout fait cesser les valses affreuses et très âpres (comme un autre Paris/Dakar) d’une maladie dont on m'a confirmé, en expert assermenté, l’impossibilité quand cela vous atteint de s'échapper de ses rets. Mais Allah n'aura pas fait que disposer de ta si enviable existence : en te rappelant à Lui, Il aura (dé)montré Son Omniscience, Son Omnipotence et, tout autant, délivré tous ceux et celles-là qui, avec toi, dignes et discrets, vivaient en souffrant, de l'annonce de ta maladie - qui ne différait en presque rien d'une agonie en puissance - à ton soupir ultime. lire + about OUSMANE (de) MASSECK NDIAYE !

SUPPRESSION DE LA VIGNETTE DES VÉHICULES : Une approche environnementale aurait été préférable…

Publié le 11 Jan 2013 - 08:25
SUPPRESSION DE LA VIGNETTE DES VÉHICULES

Dans la nouvelle réforme du code générale des impôts, le gouvernement sénégalais a décidé de supprimer la vignette sur les véhicules à partir de 2013. La vignette, qui constitue un impôt annuel sur les véhicules en circulation, sera supprimée pour être compensée par une taxe sur la consommation du carburant. lire + about SUPPRESSION DE LA VIGNETTE DES VÉHICULES : Une approche environnementale aurait été préférable…

COUR DITE DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE : Vraie ou fausse querelle ?

Publié le 10 Jan 2013 - 23:00
COUR DITE DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE

L’enrichissement illicite est un délit spécial prévu par la loi n° 81-53 du 10 juillet 1981. C’est un délit qui ne se confond pas avec les délits de détournement de deniers publics, de corruption, de recel, etc. C’est parce que ces derniers délits peuvent avoir un caractère insidieux et être, parfois, difficiles à réprimer que le législateur sénégalais a cru devoir mettre en place l’incrimination d’enrichissement illicite. lire + about COUR DITE DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE : Vraie ou fausse querelle ?

NÉGOCIATIONS NORD-MALI : A quoi jouent les «salafistes» d’Ansar Dine ?

Publié le 10 Jan 2013 - 09:47
NÉGOCIATIONS NORD-MALI

J’ai toujours défendu la thèse, aujourd'hui confortée par les faits et selon laquelle, Ansar Dine dont les groupes salafistes ont repris la destruction des mausolées et les exactions, n'a jamais eu de bonnes intentions en direction de la paix. Ses déclarations antérieures avaient pour simple but d'« endormir » la communauté internationale afin de gagner du temps sentant que l'étau semblait se resserrer autour de ses troupes après la réunion de concertation des Ministres des Affaires Etrangères de la CEDEAO. lire + about NÉGOCIATIONS NORD-MALI : A quoi jouent les «salafistes» d’Ansar Dine ?

Après la politique, le Développement !

Publié le 9 Jan 2013 - 09:45

2012 a été une grande année pour nous tous. Elle n'a pas été grande parce qu'elle aurait permis à certains d'entre nous d'accomplir quelque projet personnel important, quoiqu’il aurait été plus que légitime de poursuivre un tel but, mais bien parce qu'elle nous a vu porter et mener à bon port, ensemble et en tant que peuple, un projet collectif de transformation sociale et politique, initié des années plus tôt. Un tsunami a déferlé sur le Sénégal, emportant avec lui le clan Wade, ses clients et courtisans qui, pendant douze années, ont œuvré jour après jour à pervertir les mœurs politiques, affaisser la République, détourner l’économie de sa vocation et déstructurer les bases sociales du Sénégal. Ce tsunami politique et citoyen est né de la rencontre des rivières et torrents de frustrations et de colères, qui se sont agrégés pour donner des fleuves de volonté, d’engagement et d’énergie populaire savamment canalisés et organisés. lire + about Après la politique, le Développement !

APRÈS LA MOTION DE CENSURE DU PDS : Cri de cœur d'un Sénégalais au président Macky Sall

Publié le 8 Jan 2013 - 23:48
APRÈS LA MOTION DE CENSURE DU PDS

Monsieur le Président, l'indiscipline dont vous avez héritée pose problème. Réagissez avant qu'il soit trop tard. Le peuple réclame des actions fortes et vigoureuses. Vous avez été élu et très bien élu. Sur la base de la compétence et de la loyauté, vous avez choisi le PM Abdoul Mbaye, un homme particulièrement rigoureux et qui incarne l'Ethique, le courage devant les défis et surtout un travailleur. Ainsi, Monsieur le President de la république, cette motion de censure montre la vitalité de la démocratie au Sénégal et le PM a prouvé avec brio sa capacité à réagir sereinement avec beaucoup de hargne, sa ferme volonté d'appliquer la politique que vous avez définie. lire + about APRÈS LA MOTION DE CENSURE DU PDS : Cri de cœur d'un Sénégalais au président Macky Sall

HOMMAGE À UN HOMME D’EXCEPTION : Mbaye Mbengue, un grand humaniste s’en est allé !

Publié le 8 Jan 2013 - 01:19
HOMMAGE À UN HOMME D’EXCEPTION

«Je vois toujours en vous la politesse d’un grand seigneur, avec l’érudition d’un homme d’Etat ; vous auriez été digne d’être sénateur romain.» (Voltaire. Dial XIII) . Au XVIe siècle, un humaniste est un professeur qui enseigne les «humanités». C’est-à-dire la grammaire, la rhétorique ainsi que le commentaire des auteurs. Ces matières devaient permettre aux étudiants de devenir des hommes au sens noble du terme, ayant une connaissance du beau, du vrai et du bien à la fois. lire + about HOMMAGE À UN HOMME D’EXCEPTION : Mbaye Mbengue, un grand humaniste s’en est allé !

DISCOURS DE NOUVEL AN : Réponse au message du Président de la République

Publié le 5 Jan 2013 - 09:35
DISCOURS DE NOUVEL AN

Monsieur le Président, Le réalisme est d’aller vers des choix durables et soutenables. Le réalisme c’est de relancer la croissance dans le cadre d’une stratégie innovante qui permet de faire face au problème fondamental du financement de l’Economie tout en intégrant l’emploi et la protection sociale au cœur de ce dispositif. Sur ce plan, il faut en revenir à la réalité historique : ce sont les jeunes qui forment le dispositif de relais pour la protection du ménage. Les préparer et les renforcer, c’est renforcer le ménage. Depuis l’aube des temps, c’est le fils qui devient le support de famille du père lorsque celui est en déficit de ressources. Aider les jeunes, c’est aider les ménages dans la dignité. Mais pour cela Monsieur le Président, il faut y croire et mettre les moyens conséquents avec beaucoup de créativité et de vision. Ce n’est pas encore le cas si on compare vos dotations personnelles à celles pour l’emploi des jeunes. lire + about DISCOURS DE NOUVEL AN : Réponse au message du Président de la République

L’outrecuidance des responsables du Pds

Publié le 5 Jan 2013 - 01:20

Quelle mouche a donc subitement piqué les responsables du Parti démocratique sénégalais (ou ce qu’il en reste après les camouflets des dernières élections, présidentielle et législatives) ? La question mérite d’être posée au vu des agitations et gesticulations de quelques uns d’entre eux depuis quelque temps. L’insulte, la délation et la calomnie à la bouche, ils pensent pouvoir intimider le gouvernement, s’attaquant à la personne sur qui 66% ont porté leurs suffrages et qui est devenu le Chef de l’Etat, le Président de la République celui de tous les Sénégalais : Monsieur Macky Sall. lire + about L’outrecuidance des responsables du Pds

DISCOURS DE NOUVEL AN : Réponse au message du Président de la République

Publié le 4 Jan 2013 - 09:45
DISCOURS DE NOUVEL AN

Monsieur le Président, en cette nouvelle année 2013, c’est avec toute la solennité qui a marqué votre adresse à la nation que nous vous présentons nos vœux de santé, de réussite et de courage dont vous avez tant besoin pour engager la rupture attendue par les sénégalais, 8 mois après votre élection comme 4ème président du Sénégal. lire + about DISCOURS DE NOUVEL AN : Réponse au message du Président de la République

MESSAGE DE NOUVEL AN DU CHEF DE L’ÉTAT : Rupture et vision pour le futur

Publié le 4 Jan 2013 - 03:20
MESSAGE DE NOUVEL AN DU CHEF DE L’ÉTAT

Le message de nouvel an du Président de la République a incontestablement remis les pendules à l’heure. Et ceci pour trois raisons principales qui touchent à la forme et au fond : un format adapté du point de vue du timing (1), des mesures phares en phase avec les attentes des Sénégalais (2) et l’affirmation d’une vision pour le Sénégal (3). lire + about MESSAGE DE NOUVEL AN DU CHEF DE L’ÉTAT : Rupture et vision pour le futur

Mes vœux de l’an 2013 à tous !

Publié le 3 Jan 2013 - 09:43

Nous voici arrivés au terme de l’année 2012. Année marquée par la défaite mémorable et cuisante d’Abdoulaye Wade. Un vœu que nous avions ardemment souhaité et pour lequel nous avions aussi investi toutes nos forces, et que Dieu a bien voulu exaucer. Mais ce vœu atteint, n’est pas une fin en soi. Il marque une étape décisive pour un nouveau départ qui doit divorcer totalement avec le passé récent. Ce nouveau départ, consiste pour tous les patriotes de notre pays, en une rupture nette et sans ambages, qui appelle du nouveau régime, une gouvernance dorénavant, qualitative et dans les règles de l’art de la gestion des affaires publiques. lire + about Mes vœux de l’an 2013 à tous !

BOURSES FAMILIALES DU YONOU YOKOUTÉ : De l’approche assistancielle à l’autonomisation des pauvres ?

Publié le 2 Jan 2013 - 21:43
BOURSES FAMILIALES DU YONOU YOKOUTÉ

Au Sénégal, 20% de la population la plus riche partage 48% de la richesse nationale et les 20% les plus pauvres n’ont que 7% de cette richesse (ANSD). Ces 20% qui sont les plus pauvres représentent un peu plus des 250 000 familles visées par le programme de bourse sociale de 100 000F par famille et par an proposé par le Président Macky Sall, et qui va toucher 50 000 familles par an et cela pendant cinq ans. lire + about BOURSES FAMILIALES DU YONOU YOKOUTÉ : De l’approche assistancielle à l’autonomisation des pauvres ?

SOULEYMANE NDENE NDIAYE : Allah n'était pas obligé !

Publié le 1 Jan 2013 - 18:00
SOULEYMANE NDENE NDIAYE

L'Assemblée Nationale est devenue le lieu, par excellence, de cette nouvelle façon de faire la politique que j'abhorre tant ! Celle de faire appel aux plus bas instincts de nos concitoyens, les plus destructeurs de notre substrat culturel, pour divertir le peuple des vraies urgences de son quotidien... lire + about SOULEYMANE NDENE NDIAYE : Allah n'était pas obligé !

Pages

Subscribe to RSS - libreparole