Chronique

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : La traque dans l’impasse ?

Publié le 2 Aug 2013 - 01:40
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

La traque des biens mal acquis serait dans l'impasse, du moins en ce qui concerne le principal suspect Karim Wade auquel la procédure déclenchée avec fracas par le procureur de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) imputait la propriété ou l'action majoritaire de Dubaï Port World. La demande de levée de l'administration provisoire, quel que soit le contenu que lui donne les différents protagonistes, est une pantalonnade. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : La traque dans l’impasse ?

La Chronique de MAGUM KËR: Les Augures du 14 juillet

Publié le 19 Jul 2013 - 17:01
La Chronique de MAGUM KËR

L’armée sénégalaise du temps du président Macky Sall ''né après les indépendances'' comme disent pieusement les adventistes de la rupture, balance langoureusement entre l’influence de la France et la fascination de la puissance américaine. Ce grand écart date de l’ère post Senghor quand le corps des officiers a été repris en main par lire + about La Chronique de MAGUM KËR: Les Augures du 14 juillet

La Chronique de Magum Kër: Une Ligue si peu démocratique

Publié le 12 Jul 2013 - 12:44
La Chronique de Magum Kër

L’une des têtes pensantes de la Ligue démocratique (LD), la principale depuis la liquidation en 1978 de la fraction dite ''marxiste-léniniste'' menée par Moussa Kane, un autre professeur de philosophie, feu Babacar Cissé, économiste à la Société nationale d’électricité (SENELEC) et Tidiane Kane lire + about La Chronique de Magum Kër: Une Ligue si peu démocratique

La Chronique de Magum Kër: Le Profil d’Hissène Habré

Publié le 5 Jul 2013 - 07:53
La Chronique de Magum Kër

Madame Fatima Habré, dans son entretien avec la Radiotélévision Wal-fadjri, a soutenu que c’est le profil d’Hissène Habré qui lui vaut ses déboires actuels. La pertinence de toutes ces charges déclinées par une juridiction dite «chambre africaine» de notre pays est pulvérisée par lire + about La Chronique de Magum Kër: Le Profil d’Hissène Habré

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR: Sécurité et souveraineté

Publié le 7 Jun 2013 - 01:44
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

L’annonce concomitante de la création d’une Agence nationale de sécurité et du recrutement prochain d’un millier de policiers par le ministre de l’Intérieur, le Général Pathé Seck, sonde la conscience des patriotes quant à l’efficience de notre politique de défense nationale en rapport à une souveraineté internationale acquise à la fin des années 1950. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR: Sécurité et souveraineté

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Mai 1968 : Une étape de la révolution sénégalaise

Publié le 30 May 2013 - 20:36
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

Diverses commémorations de Mai 1968 ou de ses conséquences sont célébrées dans la moite torpeur qui annonce l’hivernage par des acteurs et des imposteurs, des témoins et des frimeurs dont les motivations sont diverses. Ce n’était pas une révolution, le détonateur étant les revendications des étudiants face aux mesures drastiques prises par le gouvernement, comportant la décision de fractionner leurs bourses et de ne les payer que 10 mois sur 12. Le président Senghor peut-il être crédible sous le rapport à cette histoire, 45 ans plus tard, quand il pose en révolutionnaire dont le souci, en évoquant souventefois durant la crise la détérioration des termes de l’échange, est d’opposer dans sa conception particulière de la lutte des classes, la paysannerie à la petite bourgeoisie urbaine, notamment celle émergente dans les universités à cette période ? lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Mai 1968 : Une étape de la révolution sénégalaise

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Les peuples outranciers

Publié le 23 May 2013 - 19:42
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

Le Sénégal serait, selon un rapport de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), sous la menace idéologique du péril islamiste. C’est un euphémisme que de le dire : l’Arabie Saoudite, la référence suprême, compte plus de 3 000 prisonniers islamistes dans ses geôles et a ouvert un centre de rééducation pour sauver les âmes de jeunesses qui ont perdu la foi en un rigorisme religieux de façade qui secrète bien des contradictions entre son idéal proclamé et son vécu. La prise des bastions d’Al Qaïda en Afghanistan a révélé d’indicibles traumatismes aux mères américaines qui ont reconnu leurs fils, supposés en voyages d’études parmi les prisonniers de guerre de leur invincible armée. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Les peuples outranciers

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Vendetta en chaîne

Publié le 16 May 2013 - 21:05
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

Voici 20 ans jour pour jour que le vice-président du Conseil constitutionnel, Maître Babacar Sèye, était abattu de deux balles dont l’une mortelle à la tempe par des individus identifiés par l’enquête comme étant proches du Parti démocratique sénégalais (PDS) de Maître Abdoulaye Wade. Cet anniversaire culmine avec l’intention manifeste du nouveau régime d’exhumer le dossier macabre et d’abroger la loi d’amnistie qui couvrait les assassins. Cette initiative dévoilée par Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire de la majorité de gouvernement Benno Bokk Yaakaar, est inquiétante sous bien des rapports. N’est-ce pas une tentative, à partir d’une hégémonie politique acquise à l’Assemblée nationale et dans l’exécutif de l’État, de peser sur la justice sénégalaise pour ne pas dire le pouvoir judiciaire, aux fins d’achever des adversaires politiques qui auront échappé à la traque des biens mal acquis ? Ainsi s’enclencherait une vendetta en chaîne pour laquelle tout le quinquennat de Macky Sall ne suffirait pas. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Vendetta en chaîne

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Remember Omar

Publié le 10 May 2013 - 20:05
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

La première veillée funèbre dans la cour de la maison familiale d’Omar Blondin Diop fut empreinte d’une douleur solennelle et poignante. Les divergences entre les groupuscules de gauche engagés dans la lutte contre le régime de Senghor avaient laissé des séquelles profondes. Un camarade venu masqué avait soulevé le courroux d’une partie de l’assistance tandis que les autres plaidaient les circonstances particulières d’une clandestinité imposée. Le décès du jeune militant révolutionnaire marque en fait la période de reprise d’initiative d’un régime, acculé par la conjonction des luttes sociales et politiques de mai 1968, qui instaure l’État d’urgence l’année suivante pour juguler la grève de la Fédération des banques et établissements de crédit dont 83 responsables syndicaux sont licenciés. L’Union nationale des travailleurs du Sénégal (UNTS) qui avait contraint l’État à la signature d’accord sur ses revendications et celles des étudiants est amputée par une scission pro-gouvernementale. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Remember Omar

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : L’Équation de la désyndicalisation

Publié le 2 May 2013 - 19:18
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

Les syndicats qui ont renoncé à la longue marche au pas de charge sur les bastions d’un capitalisme supposé en crise, se sont pour l’essentiel regroupés au stade Iba Mar Diop. Signe du temps, les grandes centrales, la vieille Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) et sa principale rivale l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), ont perdu l’initiative historique, comme qui dirait. Plus agressif, le Front des syndicats autonomes (FSA) a sacrifié à cette tradition du défilé protestataire à travers certaines grandes artères de la ville de Dakar. Les revendications sont les mêmes : elles se résument par une baisse du coût de l’électricité, de l’eau, du loyer, du téléphone, du carburant, du gaz, du transport et surtout des denrées de première nécessité. L’augmentation des salaires et des pensions de retraite sont aussi sur la liste ainsi que des requêtes moins alimentaires comme la fin des délestages et l’emploi des jeunes. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : L’Équation de la désyndicalisation

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Les aléas du libéralisme sauvage

Publié le 18 Apr 2013 - 20:50
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

La partie de bras de fer engagée par la fraction de la ploutocratie au pouvoir contre celle désormais reléguée à l’opposition, est hasardeuse dans sa finalité morale et incertaine dans sa conclusion judiciaire. Elles ont commis ensemble le péché originel d’associer la politique à l’économie dans leurs objectifs de prise, de gestion et de conservation du pouvoir. Ce qui est en soi une trahison de leur propre doctrine : le libéralisme politique auquel tous les résidus du Parti démocratique sénégalais (PDS) originel souscrivent, prône la sauvegarde des droits de l’individu face à la toute puissance de l’État. Aussi conséquemment, dans le domaine économique, le libéralisme défend la libre entreprise et encourage la concurrence, l’État ne devant intervenir que pour réguler les abus des lois du marché. Aussi les déboires de l’ex super-ministre Karim Wade sont-elles la conséquence de cette déviation idéologique majeure de son père, le précurseur du libéralisme au Sénégal. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Les aléas du libéralisme sauvage

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Une année incertaine

Publié le 28 Mar 2013 - 21:50
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

En un an, le nouveau régime de Macky Sall semble avoir épuisé ses ressources sans entamer les réformes nécessaires non point seulement à sa pérennité mais aussi à la rédemption de la nation sénégalaise. La perte du pouvoir par la fraction décadente du parti libéral au profit de sa fraction émergente s’est ouverte sur la dislocation du mode de gouvernance libérale brutalement contesté par la rue et sanctionné par les urnes. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Une année incertaine

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : La 3ème Décentralisation

Publié le 21 Mar 2013 - 20:05
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

Est-ce donc une fatalité que chaque président élu à la tête de l’État du Sénégal se croit investi de la mission de refonder la Nation ? Ce qui fit penser à certains d’entre eux qu’ils étaient le père de la Nation alors que ce titre ne consacre réellement que celui qui a conduit le pays à l’indépendance ou a fortiori, puisque Senghor était relativement rétif à cette idée, en a posé les premiers jalons. La veille du conseil des ministres décentralisé qui se tient aujourd’hui dans la 11e région, le président Macky Sall a tracé les grandes orientations de la future réforme de l’administration locale. Ce n’est que pur hasard que la région de Matam, dernier fleuron de l’actuelle loi, soit aussi celle d’où sont originaires ses aïeux même si le contexte favorable de la rotation des conseils de ministres menée sous des égides fastes, culmine avec la lancée de la troisième décentralisation du pouvoir exécutif aux localités, qui auront comme dénomination administrative celles de régions et communes. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : La 3ème Décentralisation

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Le Pape dans le futur

Publié le 14 Mar 2013 - 14:46
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

L’annonce de l’élection d’un souverain pontife François 1er, lien des hommes à Dieu, montre que l’Église catholique continue à surmonter les scandales et les crises qui ponctuent sa marche séculaire. Mais l’acte posé par son prédécesseur amène à s’interroger sur la logique qui aura guidé le choix du conclave des 115 cardinaux et un double questionnement s’impose. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Le Pape dans le futur

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : BBY se fissure

Publié le 7 Mar 2013 - 19:30
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

La sortie ciblée contre l’avenant maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, par l’ancien ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye, a ouvert un 3e front dans la guerre que se livrent les partis domi-nants de l’alliance de gouvernement. L’implication de l’ancien ministre de l’Intérieur, un des cadres politiques de pointe de l’Alliance pour la République (APR), amène à se demander si la capacité de conception du parti présidentiel est réelle. L’ultimatum, fondé sur une reconnaissance du potentiel électoral individuel du maire socialiste, est un aveu de faiblesse. Mais aussi un manque de sens tactique qui anticipe sur l’affai- blissement du maire programmé par les caciques de son propre parti qui ne devraient se satisfaire de son éventuel renoncement à la lutte interne pour le leadership. Le calcul du directeur des structures de l’APR ne réalise pas que contrairement au sien, le Parti socialiste est un appareil entre les mains de son Premier secrétaire Ousmane Tanor Dieng, ce qui relativise le poids individuel de ses militants. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : BBY se fissure

LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Le Pit, quel devenir ?

Publié le 21 Feb 2013 - 21:50
LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR

La jeunesse du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) couverait dans les rangs, notamment de ses sections de l’extérieur, une révolte alternative contre sa direction actuelle d’hiérarques vieillissants au passé confus et sans perspective à long terme. Cette dissidence larvée est déclinée sur le mode de la dispute oiseuse de postes politiques et administratives. Elle serait piteuse si elle reste dans les limites étriquées de la politique d’appoint à l’hégémonie de la social-démocratie, du libéralisme et du néolibéralisme. Tout ce qui a fermenté dans la dure lutte du Parti africain de l’indépendance (PAI) depuis le triomphe du néocolonialisme en 1958, a pourri dans sa détermination de se maintenir dans le champ politique sans réussir à adapter la pensée de Marx et de Lénine aux réalités de notre temps et de nos pays et à toutes les sciences exactes ou sociales. lire + about LA CHRONIQUE DE MAGUM KËR : Le Pit, quel devenir ?

Pages

Subscribe to RSS - chronique