En Profondeur

MOINS DE 200 F CFA OU BON DE DÉPÔT : Le Ndoucoumane et Nioro sans campagne

Publié le 26 Dec 2017 - 23:49
MOINS DE 200 F CFA OU BON DE DÉPÔT

Ces jours derniers, il était possible de vendre de l’arachide dans le Ndoucoumane et à Nioro, moyennant 200 F. Mais, après l’intervention des services de contrôle et en l’absence des points officiels, il n’y a plus de campagne de commercialisation dans ces zones du pays. lire + about MOINS DE 200 F CFA OU BON DE DÉPÔT : Le Ndoucoumane et Nioro sans campagne

IMAM MOCTAR NDIAYE, GRANDE MOSQUEE DE LIBERTE VI NORD CAMP PENAL : ‘’Les maisons sont les principales sources de conflits en matière successorale’’

Publié le 19 Dec 2017 - 08:06
IMAM MOCTAR NDIAYE, GRANDE MOSQUEE DE LIBERTE VI NORD CAMP PENAL

‘’Unis pour le butin, divisés au partage’’. En s’inspirant de cette citation de Voltaire et compte tenu des déchirements notés dans certaines familles à l’heure de la succession, l’on serait tenté de dire : ‘’Unis pour la vie, divisés au partage.’’ lire + about IMAM MOCTAR NDIAYE, GRANDE MOSQUEE DE LIBERTE VI NORD CAMP PENAL : ‘’Les maisons sont les principales sources de conflits en matière successorale’’

SUCCESSION : Un casse-tête juridique

Publié le 19 Dec 2017 - 06:12
SUCCESSION

Au moment de la succession, il arrive souvent que les héritiers soient en butte aux règles de droit qu’ils méconnaissent. Il y a couramment l’équation de la nouvelle épouse, l’absence de l’état civil, l’indignité successorale, entre autres questions abordées par Me Ousseynou Ngom, avocat à la Cour. Celui-ci demande aux polygames d’établir des testaments. lire + about SUCCESSION : Un casse-tête juridique

PERE JEAN SEGALES (PRETRE A LA PAROISSE DES MARTYRS DE L’OUGANDA) : ‘’C’est soit le droit ou les coutumes’’

Publié le 19 Dec 2017 - 05:16
PERE JEAN SEGALES (PRETRE A LA PAROISSE DES MARTYRS DE L’OUGANDA)

Dans la religion catholique, comment est réglée la question de l’héritage ? Est-ce les règles de l’Eglise qui sont appliquées ou le droit ? lire + about PERE JEAN SEGALES (PRETRE A LA PAROISSE DES MARTYRS DE L’OUGANDA) : ‘’C’est soit le droit ou les coutumes’’

CONTENTIEUX DANS LES FAMILLES : A la source des guerres fratricides Le partage des biens marque généralement

Publié le 19 Dec 2017 - 01:41
CONTENTIEUX DANS LES FAMILLES

Le partage des biens marque généralement le début des tiraillements au sein des familles. Une main basse des uns sur le patrimoine, un héritier oublié et même un testament non reconnu sont autant de facteurs de division entre frères et sœurs. lire + about CONTENTIEUX DANS LES FAMILLES : A la source des guerres fratricides Le partage des biens marque généralement

PLURALITES DES TEXTES, INTERPRETATIONS, RIVALITES… : Les labyrinthes de la succession

Publié le 18 Dec 2017 - 21:48
PLURALITES DES TEXTES, INTERPRETATIONS, RIVALITES…

La succession est une question délicate, notamment dans les familles riches. L’existence de plusieurs textes, leur ignorance par la population ainsi que les rivalités entre protagonistes sont autant d’écueils difficiles à surmonter. lire + about PLURALITES DES TEXTES, INTERPRETATIONS, RIVALITES… : Les labyrinthes de la succession

DOCTEUR JOSEPH MENDY (VICE-PRESIDENT/SECRETAIRE GENERAL DE L’ORDRE NATIONAL DES MEDECINS DU SENEGAL) : ‘’Un médecin qui allie privé et public est dans l’incompatibilité de l’exercice’’

Publié le 11 Jul 2017 - 04:58
DOCTEUR JOSEPH MENDY (VICE-PRESIDENT/SECRETAIRE GENERAL DE L’ORDRE NATIONAL DES MEDECINS DU SENEGAL)

Les cliniques et les cabinets privés font foison dans la sphère médicale, au point qu’il est difficile de ne pas le constater. Dans cet entretien, le vice-président de l’Ordre National des Médecins du Sénégal, Docteur Joseph Mendy, donne les raisons de leur existence. Il explique aussi les procédures d’ouverture et de façon détaillée, éclaire les lanternes. lire + about DOCTEUR JOSEPH MENDY (VICE-PRESIDENT/SECRETAIRE GENERAL DE L’ORDRE NATIONAL DES MEDECINS DU SENEGAL) : ‘’Un médecin qui allie privé et public est dans l’incompatibilité de l’exercice’’

PROLIFERATION DES CLINIQUES PRIVEES ET DES CABINETS MEDICAUX : La santé dans le chéquier

Publié le 11 Jul 2017 - 01:40
PROLIFERATION DES CLINIQUES PRIVEES ET DES CABINETS MEDICAUX

L’encombrement et la longue attente dans les hôpitaux font aujourd’hui que les cliniques privées et les cabinets apparaissent comme une alternative crédible. Mais le coût n’est pas des plus accessibles dans ce secteur, même si du côté des médecins privés on parle d’une baisse. lire + about PROLIFERATION DES CLINIQUES PRIVEES ET DES CABINETS MEDICAUX : La santé dans le chéquier

DOCTEUR MOUHAMADOU MANSOUR FALL, ANESTHESISTE-REANIMATEUR, BRÛLOLOGUE : ‘’Il y a un projet… pour qu’on puisse parler le même langage’’

Publié le 10 May 2017 - 05:46
DOCTEUR MOUHAMADOU MANSOUR FALL, ANESTHESISTE-REANIMATEUR, BRÛLOLOGUE

La brûlure grave est une pathologie traumatique mortelle. Sa prise en charge hospitalière adéquate est problématique au Sénégal, parce que nécessitant des soins médico-chirurgicaux spécifiques. Dans cet entretien lire + about DOCTEUR MOUHAMADOU MANSOUR FALL, ANESTHESISTE-REANIMATEUR, BRÛLOLOGUE : ‘’Il y a un projet… pour qu’on puisse parler le même langage’’

RETARD DU CENTRE DES GRANDS BRÛLES DE FANN : Les ambitions asphyxiantes

Publié le 10 May 2017 - 03:27
RETARD DU CENTRE DES GRANDS BRÛLES DE FANN

Le centre de traitement des grands brûlés de Fann n’est toujours pas fonctionnel. Datant de 10 ans et relancé en 2013, sa réception était prévue pour 2014. Des acteurs dénoncent un manque d’ambition du gouvernement et une guerre de positionnement des spécialistes. lire + about RETARD DU CENTRE DES GRANDS BRÛLES DE FANN : Les ambitions asphyxiantes

PROFESSEUR BABACAR DIAO (CHIRURGIEN UROLOGUE) : ‘’On va développer l’unité de chirurgie ambulatoire’’

Publié le 7 Apr 2017 - 05:38
PROFESSEUR BABACAR DIAO (CHIRURGIEN UROLOGUE)

Le Sénégal compte peu d’urologues. Par contre, cette spécialité est en train de se développer dans le pays. La médecine mobile sera aussi bientôt expérimentée. lire + about PROFESSEUR BABACAR DIAO (CHIRURGIEN UROLOGUE) : ‘’On va développer l’unité de chirurgie ambulatoire’’

RATIO INSUFFISANT, UTILISATION ANARCHIQUE D’ANTIBIOTIQUES : Les mauvaises pratiques infectieuses

Publié le 7 Apr 2017 - 03:37
RATIO INSUFFISANT, UTILISATION ANARCHIQUE D’ANTIBIOTIQUES

La recrudescence des maladies infectieuses constitue une menace pour la santé publique au Sénégal. Et pourtant, les spécialistes sont très peu nombreux, mal répartis et sont parfois à l’origine de certains insuccès médicaux. lire + about RATIO INSUFFISANT, UTILISATION ANARCHIQUE D’ANTIBIOTIQUES : Les mauvaises pratiques infectieuses

Pages

Subscribe to RSS - profondeur