En Verite

STEPHEN RAPP (CHEF DU BUREAU DE LA JUSTICE PÉNALE AU DÉPARTEMENT D’ÉTAT) : «Sur la violation des droits de l'Homme, les Etats-Unis ont changé ! »

Publié le 6 Jun 2014 - 20:08
STEPHEN RAPP (CHEF DU BUREAU DE LA JUSTICE PÉNALE AU DÉPARTEMENT D’ÉTAT)

Le tombeur de Charles Taylor, c'est lui. Procureur dans plusieurs dossiers de la justice pénale internationale, Stephen Rapp suit de près l'évolution du dossier Hissein Habré dans lequel il a ferraillé avec Wade à propos du budget naguère réclamé par l'ancien président sénégalais pour couvrir cette affaire. De passage à Dakar en début de semaine, il a bien voulu répondre aux questions d'EnQuête. lire + about STEPHEN RAPP (CHEF DU BUREAU DE LA JUSTICE PÉNALE AU DÉPARTEMENT D’ÉTAT) : «Sur la violation des droits de l'Homme, les Etats-Unis ont changé ! »

HENRI MALOSSE (PRÉSIDENT DU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN, CESE*) : “Les affaires africaines ne sont pas (...) prises en compte dans les priorités européennes”

Publié le 23 May 2014 - 15:42
HENRI MALOSSE (PRÉSIDENT DU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN, CESE*)

Grand sourire, poignée de mains franche. C'est l'accueil qu'Henri Malosse, porté à la tête du Comité économique et social européen (CESE*) depuis le 17 avril 2013, a réservé à EnQuête dans ses bureaux de Bruxelles. Premier Français à occuper le poste de président de cette institution, ce natif de Montpellier aux parents corses, simple et sympathique, est reconnu pour son engagement citoyen, en plus d'être un passionné de l'Afrique. Un continent avec lequel il souhaite que l'Europe établisse un partenariat égal, et pour lequel il recommande une meilleure prise en compte des dynamiques sociales dans les programmes de développement le concernant. lire + about HENRI MALOSSE (PRÉSIDENT DU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN, CESE*) : “Les affaires africaines ne sont pas (...) prises en compte dans les priorités européennes”

EN VÉRITÉ - MAMADOU DIOUF (ENSEIGNANT-CHERCHEUR) : «La magie Wade opère encore car la rupture prônée n'est pas effective»

Publié le 7 May 2014 - 21:53
EN VÉRITÉ - MAMADOU DIOUF (ENSEIGNANT-CHERCHEUR)

Historien et chercheur, auteur de nombreux articles sur le devenir des sociétés africaines, Mamadou Diouf passe en revue dans cet entretien les faits saillants d'une actualité nationale dominée surtout par le retour de Me Abdoulaye Wade. Directeur de l'Institut d'études africaines (IAS) de l'Université de Columbia, Diouf est d'avis que le retour du «sorcier» à «l'inimaginable irresponsabilité» a cependant offert à une frange de Sénégal l’occasion de manifester sa frustration et ses attentes déçues par rapport au régime de Macky Sall. lire + about EN VÉRITÉ - MAMADOU DIOUF (ENSEIGNANT-CHERCHEUR) : «La magie Wade opère encore car la rupture prônée n'est pas effective»

ABDOULAYE WADE SUR RFI : Macky Sall a lancé «une chasse aux sorcières»

Publié le 25 Apr 2014 - 00:27
ABDOULAYE WADE SUR RFI

L’ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, rentre au Sénégal ce mercredi 23 avril, après deux ans d’absence. Interrogé par Christophe Boisbouvier sur RFI, Abdoulaye Wade explique pourquoi il a attendu si longtemps avant de revenir. Il dévoile également ses ambitions. lire + about ABDOULAYE WADE SUR RFI : Macky Sall a lancé «une chasse aux sorcières»

3 QUESTIONS À... NDIOUGA NDIAYE, ANCIEN AMBASSADEUR DU SENEGAL A BANJUL (2001-2006) : ''L’État doit prendre ses responsabilités et contourner la Gambie''

Publié le 22 Apr 2014 - 19:01
3 QUESTIONS À... NDIOUGA NDIAYE, ANCIEN AMBASSADEUR DU SENEGAL A BANJUL (2001-2006)

La Gambie vient de décider de manière unilatérale la fermeture des frontières avec le Sénégal. Quelle analyse en faites- vous ?

Je ne suis pas surpris par cette attitude des autorités gambiennes pour la simple et bonne raison que Yaya Jammeh se croit incontournable, voire indispensable dans la résolution de la crise casamançaise. lire + about 3 QUESTIONS À... NDIOUGA NDIAYE, ANCIEN AMBASSADEUR DU SENEGAL A BANJUL (2001-2006) : ''L’État doit prendre ses responsabilités et contourner la Gambie''

SERIGNE MBOUP, PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CCBM : ''Nous sommes méchants vis-à-vis de nous-mêmes''

Publié le 31 Mar 2014 - 12:02
SERIGNE MBOUP, PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CCBM

A la tête du célèbre holding CCBM, l'homme d'affaire Serigne Mboup, qui s'active dans la distribution, le commerce, l'Agriculture pour ne citer que ces centres d’activité, ne voit pas l'ouverture des frontières et l'arrivée tous azimuts d'entrepreneurs étrangers d'un œil rassurant. lire + about SERIGNE MBOUP, PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL DE CCBM : ''Nous sommes méchants vis-à-vis de nous-mêmes''

ME NDOUBALO LAMIAN ABDOU (BATONNIER DE L’ORDRE DES AVOCATS DU TCHAD) :“Les choses seront très compliquées pour la partie civile”

Publié le 23 Mar 2014 - 02:23
ME NDOUBALO LAMIAN ABDOU (BATONNIER DE L’ORDRE DES AVOCATS DU TCHAD)

Pour le président du Conseil de l’ordre des avocats du Tchad, Hissein Habré, par sa stratégie du silence, sait parfaitement ce qu’il fait, en attendant un éventuel procès. lire + about ME NDOUBALO LAMIAN ABDOU (BATONNIER DE L’ORDRE DES AVOCATS DU TCHAD) :“Les choses seront très compliquées pour la partie civile”

MBACKE FALL, PROCUREUR GENERAL DES CHAMBRES AFRICAINES EXTRAORDINAIRES AU SEIN DES JURIDICTIONS SENEGALAISES : «Hissein Habré a un problème dans sa stratégie de défense»

Publié le 21 Mar 2014 - 05:39
MBACKE FALL, PROCUREUR GENERAL DES CHAMBRES AFRICAINES EXTRAORDINAIRES AU SEIN DES JURIDICTIONS SENEGALAISES

Bien qu'occupant une place centrale dans le dispositif mis en place, devant aboutir au procès de l'ancien Président tchadien Hissein Habré, Mbacké Fall, Procureur général des Chambres africaines extraordinaires, garde tous les atours de discrétion que lui impose sa fonction. EnQuête qui l'a croisé sur le terrain, au Tchad, alors qu'il est en pleine mission, fait le point du dossier Habré avec lui... lire + about MBACKE FALL, PROCUREUR GENERAL DES CHAMBRES AFRICAINES EXTRAORDINAIRES AU SEIN DES JURIDICTIONS SENEGALAISES : «Hissein Habré a un problème dans sa stratégie de défense»

PATHÉ NDIAYE, RESPONSABLE PS ET ANCIEN DG DU PORT : ''Le PS, en termes de suffrages, est à un niveau trop bas pour prétendre à court terme se relever tout seul''

Publié le 19 Mar 2014 - 16:16
PATHÉ NDIAYE, RESPONSABLE PS ET ANCIEN DG DU PORT

L'ancien Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad) s'est décidé à retrouver son statut de leader politique. Reconduit à la tête de la 25e coordination de Rufisque du Parti socialiste (PS), Pathé Ndiaye, poursuivi en 2001 pour ''abus de biens sociaux'', puis blanchi, entend marquer son retour sur la scène politique. lire + about PATHÉ NDIAYE, RESPONSABLE PS ET ANCIEN DG DU PORT : ''Le PS, en termes de suffrages, est à un niveau trop bas pour prétendre à court terme se relever tout seul''

ENTRETIEN AVEC SEYDINA FALL DEPUTE ET RESPONSABLE APR A GUEDIAWAYE : ‘’ C'est très risqué de partir avec Aida Sow Diawara sur une même liste''

Publié le 18 Mar 2014 - 17:06
ENTRETIEN AVEC SEYDINA FALL DEPUTE ET RESPONSABLE APR A GUEDIAWAYE

Que la mairesse la commune de Golf Sud, Aïssatou Sow Diawara, ne compte pas sur le soutien du député Seydina Fall aux prochaines locales ! Le responsable de l’Alliance pour la République (APR) au niveau de cette commune pense que ''c'est risqué'' de s'allier avec la responsable socialiste. Dans cet entretien accordé à EnQuête, le député apprécie la décision de Moustapha Niasse et revient sur ses relations avec Alioune Sall. lire + about ENTRETIEN AVEC SEYDINA FALL DEPUTE ET RESPONSABLE APR A GUEDIAWAYE : ‘’ C'est très risqué de partir avec Aida Sow Diawara sur une même liste''

PR IBRAHIMA SOW, DIRECTEUR DU LABORATOIRE DE L’IMAGINAIRE DE L'IFAN : ''Très inquiétant que notre société puisse sombrer dans l'obscurantisme''

Publié le 17 Mar 2014 - 12:02
PR IBRAHIMA SOW, DIRECTEUR DU LABORATOIRE DE L’IMAGINAIRE DE L'IFAN

Le professeur Ibrahima Sow, auteur d'un nouvel ouvrage sur le maraboutage au Sénégal pense que l'attachement des Sénégalais à cette pratique démontre '' la dimension angoissante, persécutrice, voire paranoïde du vécu existentiel des Sénégalais, écartelés entre les réalités du monde visible et celles du monde invisible''. Il essaie de décortiquer, dans ce dernier jet du dossier dont le prétexte trouve son origine dans les événements à Tambacounda, les pratiques dites ''mystiques'' et leur niveau d'ancrage dans la société. lire + about PR IBRAHIMA SOW, DIRECTEUR DU LABORATOIRE DE L’IMAGINAIRE DE L'IFAN : ''Très inquiétant que notre société puisse sombrer dans l'obscurantisme''

ZAHRA IYANE THIAM (CONSEILLÈRE SPÉCIALE A LA PRESIDENCE) : ''Il faut aller vers la suppression du ministère de la femme...''

Publié le 7 Mar 2014 - 21:26
ZAHRA IYANE THIAM (CONSEILLÈRE SPÉCIALE A LA PRESIDENCE)

Conseillère spéciale à la présidence de la République, Zahra Iyane Thiam Diop milite pour la suppression du ministère de la Femme dans sa forme actuelle, défend et combat l'avant-projet de constitution et juge prévisibles les blocages actuels de la revue du code électoral. Entretien. lire + about ZAHRA IYANE THIAM (CONSEILLÈRE SPÉCIALE A LA PRESIDENCE) : ''Il faut aller vers la suppression du ministère de la femme...''

MOUCTAR BELAL BA (CONSUL GÉNÉRAL DU SÉNÉGAL EN ESPAGNE) : «Plus de 400 Sénégalais croupissent dans les prisons espagnoles»

Publié le 6 Mar 2014 - 11:12
MOUCTAR BELAL BA (CONSUL GÉNÉRAL DU SÉNÉGAL EN ESPAGNE)

Frappé de plein fouet par une crise économique sans précédent, Le royaume d’Espagne n’en continue pas moins d’attirer sur ses côtes et dans ses enclaves de Ceuta et Melilla des hordes d’émigrés clandestins. Certains y laissent d’ailleurs leur vie. Dans cet entretien, le Consul Général du Sénégal à Madrid, Mouctar Belal Ba, revient sur ce phénomène des embarcations de fortune qu’on croyait révolu, et passe en revue la situation de nos compatriotes vivant et travaillant en Espagne. Une situation pas du tout reluisante et qui pousse certains jeunes à s’adonner au vol avec violence et au trafic de stupéfiants. A en croire le consul général, plus de 400 Sénégalais sont détenus dans les prisons espagnoles. lire + about MOUCTAR BELAL BA (CONSUL GÉNÉRAL DU SÉNÉGAL EN ESPAGNE) : «Plus de 400 Sénégalais croupissent dans les prisons espagnoles»

YAKHYA DIOP DIT YÉKINI (SUITE ET FIN) : ''Si je dois m'engager en politique...''

Publié le 4 Mar 2014 - 12:01
YAKHYA DIOP DIT YÉKINI (SUITE ET FIN)

''Pourquoi mon fils ne luttera pas''

Dans ce second jet de l'interview, grandeur-vérité que Yakhya Diop dit ''Yékini'' nous a accordé, l'enfant de Joal ouvre une fenêtre rapide sur sa vie privée, évoque son staff qui l'aurait jusqu'ici protégé contre certaines tentations et surtout parle de politique comme d'un horizon possible pour la suite de sa carrière. lire + about YAKHYA DIOP DIT YÉKINI (SUITE ET FIN) : ''Si je dois m'engager en politique...''

YAKHYA DIOP DIT “YEKINI” : “L’arène sénégalaise vit une crise profonde”

Publié le 3 Mar 2014 - 12:01
YAKHYA DIOP DIT “YEKINI”

S’il y a un homme qui croit en son étoile, c’est Yakhya Diop dit ‘’Yékini’’. Pour ce natif de Joal Fadiouth, sur la pointe de ses 40 ans, l’avenir n’est pas fermé malgré sa première défaite concédée face à un adversaire de taille, Balla Gaye 2, fils de Double Less, lui-même légende de la lutte sénégalaise. lire + about YAKHYA DIOP DIT “YEKINI” : “L’arène sénégalaise vit une crise profonde”

PR MAMADOU DIARRAH BÈYE, DIRECTEUR DU SAMU NATIONAL : «Un service d’urgence peut avoir dix lits et traiter mille patients par jour»

Publié le 20 Feb 2014 - 13:09
PR MAMADOU DIARRAH BÈYE, DIRECTEUR DU SAMU NATIONAL

Spécialiste des urgences nommé à la tête du Service d’assistance médicale d’urgence (Samu), le Pr Mamadou Diarrah Bèye se veut optimiste. Dans un pays où l’urgence est un réel problème à tel point que les gens ne cessent de s’en plaindre, lui préfère voir le bon côté des choses et surtout les promesses d’un lendemain meilleur. Ce qui ne l'empêche pas de faire une analyse lucide de la situation. lire + about PR MAMADOU DIARRAH BÈYE, DIRECTEUR DU SAMU NATIONAL : «Un service d’urgence peut avoir dix lits et traiter mille patients par jour»

ENTRETIEN AVEC BIRAHIM SECK, MEMBRE DU FORUM CIVIL : «Je ne voudrais pas assister à une deuxième saison de la traque des biens mal acquis»

Publié le 10 Feb 2014 - 15:16
ENTRETIEN AVEC BIRAHIM SECK, MEMBRE DU FORUM CIVIL

Présent à Louga samedi dernier pour animer un atelier de renforcement des capacités des coalitions locales et journalistes locaux sur la corruption et le droit d’accès à l’information, Birahim Seck s’épanche sur les insuffisances de la lutte contre la corruption au Sénégal et le rôle que doivent jouer les organisations de la société civile à la base. En toile de fond de la prochaine rencontre du Groupe consultatif de Paris, il indique que le Sénégal est encore loin d’assurer la bonne protection de ses deniers publics. Et indexe les menaces qui planent sur le code des marchés publics, ainsi que certaines accointances, au nom de la solidarité gouvernementale, entre le pouvoir et des membres de la société civile. lire + about ENTRETIEN AVEC BIRAHIM SECK, MEMBRE DU FORUM CIVIL : «Je ne voudrais pas assister à une deuxième saison de la traque des biens mal acquis»

EN PRIVÉ- DANIEL GOMES, COORDONNATEUR DU COMITÉ DE PILOTAGE DE LA NOUVELLE SOCIÉTÉ DE GESTION COLLECTIVE DU DROIT D’AUTEUR ET DES DROITS VOISINS : ''La vérité sur les 15 milliards de la Banque mondiale''

Publié le 10 Feb 2014 - 12:06
EN PRIVÉ- DANIEL GOMES, COORDONNATEUR DU COMITÉ DE PILOTAGE DE LA NOUVELLE SOCIÉTÉ DE GESTION COLLECTIVE DU DROIT D’AUTEUR ET DES DROITS VOISINS

La première assemblée constitutive de la nouvelle société de gestion collective du doit d’auteur et des droits voisins s‘est tenue, le 17 décembre 2013, au King Fahd Palace à Dakar. Après 15 tours d’horloge, elle a élu son conseil d’administration dans la douleur. Daniel Gomes, le coordonnateur du comité de pilotage, revient avec EnQuête sur plusieurs sujets liés à la mise en place dudit comité. lire + about EN PRIVÉ- DANIEL GOMES, COORDONNATEUR DU COMITÉ DE PILOTAGE DE LA NOUVELLE SOCIÉTÉ DE GESTION COLLECTIVE DU DROIT D’AUTEUR ET DES DROITS VOISINS : ''La vérité sur les 15 milliards de la Banque mondiale''

OUMAR SOW (APR DE PIKINE) : «Mon combat, rendre ma vie utile aux autres»

Publié le 8 Feb 2014 - 11:12
OUMAR SOW (APR DE PIKINE)

Président du conseil d'administration du Centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement (Cereeq) et membre de la Convergence des cadres républicains, Oumar Sow se positionne pour la mairie de Pikine, sa localité qu'il dit vouloir hisser à un palier supérieur. lire + about OUMAR SOW (APR DE PIKINE) : «Mon combat, rendre ma vie utile aux autres»

Pages

Subscribe to RSS - verite