Publié le 12 Mar 2012 - 11:30
MAURITANIE – UN INGÉNIEUR MÉDICAL AGRESSÉ

Un Sénégalais tabassé par une foule se retrouve à l'hôpital

Photo d'illustration

 

Notre compatriote Cheikh Sidate Diop est dans de sales draps. Le jeudi 8 mars dernier, alors que toutes les femmes du monde célébraient leur journée internationale, il a été choisi par une femme mauresque, agent de paye dans une agence de Western Union, qui lui a subtilisé son argent, une somme déclarée de 260 000 francs Cfa.

 

Lorsqu’il s’est trouvé devant cette agence Western Union à Nouakchott, Cheikh Sidate Diop a remis le code d’envoi et sa pièce d’identité à la fameuse dame. Cette dernière prend soin de vérifier les coordonnées d’envoi et d’identité du Sénégalais. Un moment après, elle informe l’intéressé que son code n’est pas bon, explique Cheikh Sidate Diop. Ce dernier sort de l’agence et va dans une autre, non loin de là. Après vérification, l’agent l’informe que l'argent envoyé de Belgique a été retiré il y a 5 minutes sans lui préciser l’identité de celui ou celle qui l’avait retiré. Secret bancaire oblige.

 

Pris de panique, Cheikh Sidate Diop retourne à la première agence. Sans tarder, il somme la dame de lui payer son argent. Couché et menotté sur son lit d'hôpital, il a donné sa version des faits au reporter d'EnQuête allé le voir. La dame de Western Union l’aurait insulté en le traitant de tous les noms d’oiseau. Ne sachant quoi faire et devant cette fâcheuse surprise, Cheikh Sidate Diop s’empare du sac de la dame comme pour se faire justice. Celle-ci crie au voleur et ameute tout l'entourage. Notre compatriote est tabassé jusqu’à évanouissement. Il n’a dû son salut qu'à l’intervention d’un policier informé de l’incident et qui vaquait à ses occupations privées. C’est lui qui le récupère des mains des bastonneurs pour l’emmener au Commissariat, puis à l’hôpital national de Nouakchott. Où il est admis en urgence, menottes aux poings car, dit-on, il est considéré comme un «vulgaire voleur.» Il n'a repris ses esprits que samedi après-midi, selon ses dires. Quant à la dame de l'agence, elle vaque librement à ses occupations.

 

Visiblement meurtri par les coups de poing et de bâtons, Cheikh Sidate Diop souffre présentement de contusions, précisément de paraplégie avec douleurs lombosacrées. Tous ses membres inférieurs, en plus des reins, lui font très mal. Lui qui a vécu en Mauritanie de 2008 à 2010. Sa présence dans ce pays est relative au contrat qui le lie à la Société nationale industrielle et minière (SNIM) de Nouadhibou dont les responsables ne sont pas encore au courant de sa mésaventure. Ce contrat de 36 mois lui permet de venir tous les 45 jours en Mauritanie pour des besoins de maintenance. A l’hôpital où il est admis, M. Diop s’occupait durant son précédent séjour de la maintenance des salles de santé et il allait même à l’intérieur de la Mauritanie pour le même service.

 

L’ambassade du Sénégal, informée de l'affaire, a saisi le Commissariat en charge du dossier d'enquête. Cheikh Sidate Diop a fourni aux diplomates ses coordonnées Internet (mail et mot de passe) afin qu’on vérifie la véracité de ses arguments. Une affaire qui risque de mener très loin car l’Association des Sénégalais suit de près le développement de cette histoire.

 

IBOU BADIANE (Correspondant en Mauritanie)

Section: 
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère