Publié le 22 Nov 2022 - 16:30
MONDIAL-2022 - SÉNÉGAL / PAYS-BAS (0-2)

Les Lions se sabordent

 

L’équipe du Sénégal a raté le coche, pour sa première sortie en Coupe du monde au Qatar. Les Lions ont été défaits par les Pays-Bas (0-2) dans un match pourtant à leur portée.

 

Le Sénégal a manqué sa première sortie en Coupe du monde, au Qatar. Les Lions ont été défaits par les Pays-Bas (1er, 3 pts) sur le score de deux buts à zéro. Un résultat qui n’arrange pas les affaires des champions d’Afrique qui se mettent un peu plus en difficulté dans cette compétition où ils veulent écrire une nouvelle page de l’histoire du Sénégal en phase finale de Mondial.

Classée 3e avec deux buts de moins, l’équipe sénégalaise n’aura plus droit à l’erreur, lors de ses deux prochaines sorties. Déjà face au Qatar (3e, 0 pt, -2), les hommes d’Aliou Cissé devront s’imposer avec un score pour espérer rattraper leur retard et compter sur une défaite de l’Équateur (2e, 3 pts).

Comme pressenti, Aliou Cissé a opté pour le 4-3-3 avec quelques changements sur le choix des hommes par rapport aux dernières sorties de l’équipe. Dans les buts, Édouard Mendy a tenu sa place de titulaire. Avec l’éventuelle indisponibilité d’Ismaïl Jakobs et le forfait pour ce match de Fodé Ballo-Touré, le coach a préféré décaler Abdou Diallo à gauche, associer Pape Abdou Cissé à Kalidou Koulibaly dans l’axe et Youssouf Sabaly reste à droite. Au milieu de terrain, il a reconduit le trio Napalys Mendy - Cheikhou Kouyaté - Idrissa Gana Guèye. En attaque, Krépin Diatta occupe le flanc droit, Boulaye Dia en pointe et Ismaïla Sarr à gauche.

Les choses ont pourtant bien commencé pour Kalidou Koulibaly et sa bande. D’entrée de jeu, les Lions ont fait un pressing haut qui leur a permis de contenir l’équipe hollandaise. Dans les dix premières minutes, le Sénégal a dominé la partie en jouant dans le camp de l’adversaire. La position de Gana Guèye, très proche des attaquants, a permis au Sénégal de bloquer la première ligne des Pays-Bas qui a eu du mal à sortir les balles et trouver les pistons.

Mais les Hollandais ont eu des opportunités qu’ils n’ont pas su exploiter. À la 19e mn, De Jong se retrouve dans la surface de réparation sénégalaise, efface deux défenseurs avant de voir Kouyaté lui chiper la balle. Le dynamisme des excentrés sénégalais a gêné la défense des Oranjes qui s’est fait des frayeurs par moments. Sur un malentendu entre De Jong et ses défenseurs, la passe du Barcelonais a failli être récupérée par un attaquant sénégalais.

La sortie de Kouyaté, l’appel d’air

La bataille du milieu a été intense, mais les Lions sont restés solides. Avec Nampalys présent dans la récupération des secondes balles devant la défense sénégalaise et un Cheikhou Kouyaté en pleine forme, les Pays-Bas avaient du mal à se trouver des espaces. Le milieu de terrain de Nottingham Forest a réalisé un match parfait jusqu’à la 73e mn où il est obligé de céder sa place à cause d’une douleur à la cuisse droite. La sortie de l’ancien joueur de Crystal Palace a impacté négativement sur la suite du match. Avec l’entrée de Memphis Depay, un peu plus tôt (62e) combinée au génie de De Jong, les Hollandais ont pu déstabiliser la défense sénégalaise.

C’est d’ailleurs de ces deux joueurs que viendra le salut des Oranjes. A la suite d’une passe de Depay, De Jong envoie un centre récupéré de la tête par Cody Gakpe qui ouvre le score (1-0, 84e).

Pendant ce temps, Aliou Cissé a procédé à des changements qui n’ont rien apporté. À part la rentrée de Jakobs sur le côté gauche (62e) qui a contenu Dumfries, Bamba Dieng (à la place de Boulaye, 69e), Pape Guèye (à la place de Kouyaté, 73e) et Nicolas Jackson (remplaçant Krépin, 74e) n’ont pas pesé dans le jeu du Sénégal. Au contraire, l’adversaire a profité de la montée hasardeuse du bloc sénégalais pour corser l’addition. Dans les derniers instants des arrêts de jeu, à la suite d’une frappe de Depay repoussée par Mendy, Davy Klaasen (90e+9) reprend la balle et l’envoie au fond des filets.

Inefficacité offensive, le mal persiste

Le Sénégal peut avoir des regrets par rapport à la physionomie du match qui était pendant un moment en sa faveur. Les Lions ont eu la maitrise du jeu, mais n’ont pas su concrétiser leur domination. Ce fait illustre le manque d’efficacité des attaquants. Avec l’absence de Sadio Mané, l’équipe est amputée de son goléador, auteur de 5 des 8 buts inscrits durant ses 6 dernières sorties. Une fois encore, ses coéquipiers n’ont pas su résorber ce gap. Boulaye Dia et compagnie devront être plus tueurs contre le Qatar et l’Équateur.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ALIOU CISSE SUR LA DEFAITE CONTRE LES PAYS-BAS

‘’Il faut se montrer plus efficace et agressif’’

A la rencontre contre les Pays-Bas, le sélectionneur national a fait une analyse de la première sortie ratée des Lions. Aliou Cissé a regretté le fait que ses joueurs n’ont pas su concrétiser les occasions de but.

‘’Dans l’ensemble, je suis satisfait de la prestation de mon équipe parce qu’on a eu des opportunités pour marquer. Malheureusement, on n’a pas pu les mettre. Dans ce genre de match, tu ne peux pas avoir beaucoup d’occasions, mais on en a eu. On a fait un très bon match. Maintenant, il faut se préparer pour le Qatar. Ce sera un match décisif. Ça va marquer notre suite dans cette compétition.’’

Inefficacité offensive

‘’Oui, effectivement. Il faut qu’on finisse nos occasions. On n’a pas beaucoup pesé dans les 30 derniers mètres. Il faut se montrer plus efficace et agressif. Défensivement, nous étions costauds. On a fait douter les Pays-Bas pendant plus d’une heure.’’

Si l’équipe a trop cherché à gagner le match ?

‘’Non. On a un peu reculé vers la fin du match. Ce qui a laissé plus d’espaces à l’équipe adverse. Avec leur qualité technique, avec Frenkie de Jong très bon au ballon, ça a été difficile de le contrer à un moment. On a manqué de concentration dans les cinq dernières minutes.’’

Match contre le Qatar

‘’Ce sera une finale, comme c’était le cas contre les Pays-Bas. Quand vous perdez le premier match, le deuxième match devient décisif, mais on a encore notre mot à dire dans cette compétition. On doit impérativement battre le Qatar pour pouvoir avoir une finale contre l’Equateur. Le Sénégal est encore dans la compétition.’’

Le cas Jakobs

‘’On a su à la dernière minute qu’il était éligible et pouvait jouer. A une heure avant le match, il n’était pas censé jouer cette rencontre. Donc, comme on a travaillé pendant toute la semaine avec une composition d’équipe avec Abdou Diallo à gauche, on ne pouvait pas changer à cinq minutes du début de match. Il (Jakobs) a fait une très, très bonne entrée.’’

Abdou Diallo et Kouyaté

‘’Abdou Diallo a un problème musculaire. Cheikhou Kouyaté s’est tordu la cheville. J’espère qu’il n’y a rien d’important. Pour l’instant, je ne peux pas encore m’avancer là-dessus. On fera le point demain (mardi) et on aura plus d’informations.’’

KREPIN DIATTA

‘’On méritait de partir avec un point’’

‘’Je pense qu’on a fait le match qu’il fallait et le contenu a été bon dès les premières minutes jusqu’à la 85e. On a poussé cette équipe, essayé de les faire mal, les faire sortir de leur zone de confort. C’est sur de petits détails qu’on a pris le premier but puis le deuxième. Au moins, on méritait de partir avec un point. On a respecté les consignes, on s’est battu comme on a pu mais au final on a pêché sur ces deux erreurs qui ont fait basculer le match. Il y’a eu bon gardien en face qui a fait de bons arrêts, il faut le souligner. Le réalisme peut aider à faire basculer le match. On l’a vu avec eux, ils ont saisi leurs opportunités. Et c’est un axe de travail qu’on doit continuer à travailler. Mais on a répondu présent sur le terrain. et eux-mêmes auraient été satisfaits de rentrer avec un point.’’

ISMAIL JAKOBS (LATERAL GAUCHE DU SENEGAL)

‘’On est très déçus du résultat’’

‘’Je pense que globalement on a réalisé un bon match aujourd’hui et particulièrement en première période où on a été très bon. Au final, on est très déçus du résultat. En seconde période on a beaucoup souffert car les Pays-Bas nous ont beaucoup pressés. Ensuite après avoir encaissé le premier but, le match est devenu plus ouvert et on a pris le deuxième. Après le match d’aujourd’hui, je pense qu’on peut être confiant pour battre le Qatar. Mais aucun match n’est facile en coupe du monde.’’

BOULAYE DIA (ATTAQUANTS DES LIONS)

‘’Il nous a manqué un peu de réussite’’

‘’ On savait que ce match allait être dur. On était prêts à fournir des efforts, à attaquer ensemble et défendre ensemble. On l’a bien fait jusqu’au premier but qui nous a fait mal. On est frustrés mais pas abattus. Il n’y a pas de raisons d’être abattus. On a fait le nécessaire. On n’a juste pas réussi à marquer. S’il nous a manqué d’expérience contre les Pays-Bas ? Non, je ne pense pas. Il nous a manqué un peu de réussite. Le Qatar ? On va rapidement se projeter sur le prochain match. On va essayer de bien récupérer et garder la tête froide. Ce sera un match capital et il faudra gagner.’’

Composition des équipes :

Sénégal (4-3-3) : Edouard Mendy - Youssouf Sabaly, Kalidou Koulibaly, Pape Abdou Cissé, Abdou Diallo (Ismaïl Jakobs, 62e) - Cheikhou Kouyaté (Pape Guèye, 63e), Nampalys Mendy, Idrissa Gana Gueye - Krépin Diatta (Nicolas Jackson, 72e), Boulaye Dia (Bamba Dieng, 69e), Ismaïla Sarr.


Pays-Bas (3-4-1-2) : Noppert - De Ligt, van Dijk, Aké - Dumfries, Berghuis (Koopmeiners, 79e), De Jong, Blind - Gakpo (De Roon, 90e +4) - Janssen (Depay, 62e), Bergwijn (Klaassen, 79e).

LOUIS GEORGES DIATTA

 

Section: 
EURO 2024 : Les 10 joueurs qui vont faire l’Euro 2024
COUPE DU SÉNÉGAL - DEMI-FINALES Férus de Foot crée l'exploit et se hisse en finale
EURO 2024 : Kylian Mbappé veut marquer l’Euro 2024 de son empreinte
PORTUGAL : Cristiano Ronaldo dévoile ses grandes ambitions pour l’Euro 2024
FOOT - AFRIQUE : Nigeria, c'est la catastrophe !
ELIM. MONDIAL-2026 : Le Soudan repasse devant le Sénégal
MALI : Les Aigles face à des problèmes d’avion avant un match capital
FOOT - ÉQUIPE NATIONALE : Coup de projecteur sur la prestation des Lions
AFRIQUE - ELIM. MONDIAL 2026 Le Ghana porté Jordan Ayew, la Guinée surprise par le Mozambique
MONDIAL 2022 ET CAN 2023 - FONDS CAMPAGNE EQUIPE NATIONALE Le député Cheikh Thioro Mbacké interpelle le nouveau ministre des Sports
FOOT - PREPARATION EURO : La France s’endort sur le Canada
ÉLIM. MONDIAL-2024 - MAURITANIE / SÉNÉGAL (0-1) : Lions jouent petit bras
ÉLIM. MONDIAL-2026 – SÉNÉGAL-RD CONGO (1-1) Les Lions perdent la tête face aux Léopards
COUPE DU SÉNÉGAL - QUARTS DE FINALE : Mbour Petite Côte crée l'exploit face au Teungueth FC
ÉLIMINATOIRES CDM 2026 - SÉNÉGAL VS RDC : Un duel de fauves à Diamniadio
FOOT - ÉQUIPE DU SÉNÉGAL : Absence de Sadio Mané, entre pertes et profits
ESPAGNE - REAL MADRID : Mbappé à la conquête d’un nouveau monde
ECHOS DES LIONS : Sadio Mané forfait contre la RDC et la Mauritanie
LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL : Quand les faits heurtent la bonne gouvernance
LDC (FINALE) - DORTMUND / REAL MADRID : Le jardin d’Edin