Publié le 22 May 2024 - 13:07
THIÈS - BAISSE DES PRIX DES DENRÉES DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ

Les boutiquiers détaillants réclament l'organisation des assises nationales du commerce

 

L'Association nationale des boutiquiers détaillants du Sénégal a organisé, à Thiès, une assemblée générale qui a permis de mettre en place un bureau national avec à sa tête le président Alioune Bâ, élu pour un mandat de cinq ans.

 

L’Association des boutiquiers détaillants du Sénégal (ABDS) appelle l’État à tenir des assises nationales du commerce pour réorganiser ce secteur, mais aussi à agir rapidement pour baisser les prix des denrées de première nécessité.

‘’En effet, depuis 1994, le commerce au Sénégal va très mal. La libéralisation effectuée a rendu le commerce très compliqué où les plus forts écrasent les plus faibles. Nous n'avons pas eu de ministre du Commerce digne de ce nom, car rien n'a été fait en faveur des commerçants depuis des décennies. Les commerçants ne valent presque rien au Sénégal. Pourtant, ils détiennent l'économie. C'est donc avec tristesse et désolation que nous constatons l'incompétence de tous les ministres du Commerce durant les 30 dernières années", a regretté le président Alioune Bâ.

Ainsi, pour changer la donne de façon pérenne, les boutiquiers détaillants du Sénégal plaident pour la modernisation de leur secteur. "Notre ambition légitime est de moderniser le commerce au Sénégal. Réorganiser le commerce nous paraît nécessaire pour garantir la souveraineté de notre économie. Cette réorganisation ne pourra se faire qu'avec le concours de l'État... Il nous paraît nécessaire d'organiser dans les meilleurs délais les assises nationales du commerce, réformer le Code du commerce et le Code de l'hygiène...", a-t-il poursuivi.

Ladite association compte plus de 10 000 membres répartis dans les différentes régions du pays. Ils exhortent l'État à agir rapidement pour réduire le coût de la vie. "Cette baisse aura un impact sur le panier de la ménagère, ce qui correspond à une attente nationale. Il est impératif de baisser les prix au plus vite".

 

Ndeye Diallo (Thiès)

Section: 
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat
FIN DES CACIQUES AU PDS, PRISE DE CONTRÔLE DES KARIMISTES : Le grand remplacement  
UNE MISSION DE L’APR EN TOURNÉE À KOLDA : Les ‘’apéristes’’ préparent le terrain pour les futures échéances électorales
DEUX MOIS DE GOUVERNANCE BASSIROU DIOMAYE FAYE-OUSMANE SONKO : Un pouvoir entre complémentarité et promesses non tenues