Publié le 27 Feb 2024 - 07:45

Détenu ‘’politique’’ battu

 

Frapp et le Collectif des familles des détenus politiques dénoncent, dans un communiqué, le sort réservé à Saliou Diop. Ils accusent un agent pénitentiaire d’avoir ‘’sauvagement torturé ‘’ le détenu ‘’politique’’ Saliou Diop de la chambre  2 de la prison de Rebeuss. Actuellement, le jeune Saliou Diop est à l'infirmerie avec une épaule fracturée. Le Collectif des familles des détenus politiques et le Frapp sont très indignés et dénoncent les violences que des agents (...) de la prison de Rebeuss font subir aux détenus. Il est tout simplement scandaleux qu'un pénitentiaire se comporte ainsi envers des êtres humains’’.

Ils pointent du doigt un garde pénitentiaire nommément identifié dans le communiqué. Il serait, d’après Frapp, un habitué des faits, ‘’car il avait aussi exercé des violences sur le détenu Assane Dramé’’. Par conséquent, les signataires du communiqué ont demandé ‘’à l'État d'ouvrir une enquête et de sanctionner l'auteur (...). Il est dommage que Madame la ministre de la Justice ait nié l'existence des cas de torture pour cacher la vérité et refuser de la dire. Le Frapp invite la ministre de la Justice à effectuer ensemble une visite dans la prison de Rebeuss’’.

Section: