Publié le 10 May 2023 - 09:13

Cadres Rewmistes

 

Dans la perspective de l’élection présidentielle du 25 février 2024, la Coordination des cadres de Rewmi (CCAR) a organisé une assemblée générale le 6 mai 2023 au Cices, selon une note reçue à ‘’EnQuête’’.

‘’La CCAR s'est félicitée, soutient et encourage très chaleureusement le président Idrissa Seck, à la suite de sa démission de la fonction de président du Conseil économique, social et environnemental (Cese), au nom des valeurs de courage, de solidarité et de son sens élevé de la préservation de l’intérêt vital de la nation, qui ont été les déterminants fondamentaux de son compagnonnage avec le président Macky Sall et la coalition BBY, dans un contexte particulièrement difficile et éprouvant marqué par la pandémie de la Covid-19, qui a considérablement bouleversé l’économie mondiale et malmené la stabilité de notre organisation institutionnelle, structurelle et même sociétale’’, lit-on dans le communiqué.

‘’En perspective de la Présidentielle, à ce propos, la CCAR salue également la décision du président Idrissa Seck de briguer les suffrages des Sénégalais, lors de la Présidentielle de 2024 qui marque, s’il en était encore besoin, sa ferme détermination et son engagement total à se mettre au service exclusif du peuple sénégalais, afin de produire le maximum de bienfaits, pour accroitre la qualité de vie des populations et placer résolument le pays sur les rampes de la croissance économique et de la prospérité, pour chaque Sénégalaise et chaque Sénégalais, de l’intérieur, comme de la diaspora’’, ajoute la CCAR.

...Elle invite, dans ce sens, l’ensemble des démocrates du pays, ‘’ainsi que les militants se réclamant de la famille libérale, à se mobiliser résolument autour du leadership incontestable du président Idrissa Seck et des compétences de cet homme d’État pour préserver durablement l’héritage libéral et asseoir, dans la paix, la sécurité et la tranquillité publique, les conditions primordiales du développement économique et social sur tout le territoire national’’.

Par ailleurs, ‘’la CCAR parraine également la candidature du président Idrissa Seck, en s'engageant à lui fournir le maximum de parrains et de fonds, à déployer une bonne stratégie de communication, à lui élaborer un programme à la hauteur de ses ambitions pour le Sénégal. Une tournée nationale permettra aussi de communier avec le peuple, afin de l'élire président de la République, au soir du 25 février 2024. La CCAR voudrait, enfin, appeler de vive voix la classe politique sénégalaise, ainsi que les organisations de la société civile et de défense des Droits de l’homme à s’investir, aujourd’hui plus qu’hier, pour défendre les libertés publiques, bâtir et fortifier la résilience de notre commun vouloir de vie commune et sauvegarder notre pays des risques de violence qui pourraient menacer la stabilité légendaire de notre pays et écorner la belle image de notre démocratie sur la scène internationale’’, d’après la note.

 

Section: 
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”
IMBROGLIO AUTOUR DE LA DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE (DPG) : Grand oral, multiples controverses
SAMBA SY (SG DU PIT) SUR LA DPG DU PM : ‘’La vérité, c'est que le Premier ministre Ousmane Sonko n'est pas prêt’’
ESCROQUERIE PORTANT SUR PLUS DE 62 MILLIONS DE FRANCS CFA : Mamadou Talla risque 3 ans d’emprisonnement ferme
ASSEMBLÉE NATIONALE – RÉVÉLATIONS DES DÉPUTÉS DE YAW : La DPG ne figure plus dans le règlementa intérieur