Publié le 25 May 2023 - 19:27
ENTRÉE DU SÉNÉGAL DANS LE CERCLE DES PAYS PRODUCTEURS ET EXPORTATEURS D’HYDROCARBURES

Le président Macky Sall demande un suivi particulier des affaires

 

En Conseil des ministres hier, le président Macky Sall s’est penché sur la question de la maîtrise stratégique du développement du secteur pétrolier et gazier. Il souligne l’urgence de prendre toutes les mesures  adéquates pour assurer un suivi particulier de l’entrée du Sénégal dans le cercle des pays producteurs  et exportateurs d’hydrocarbures.

 

En fin 2023, le Sénégal rentre dans le cercle des pays producteurs  et exportateurs d’hydrocarbures, avec la phase d’exploitation de nos différents projets pétroliers et  gaziers (Sangomar, Grand Tortue Ahmeyin, Yakaar/Teranga,…). Ainsi, hier, en Conseil des ministres, le président de la République s’est penché sur la maîtrise stratégique du développement du secteur pétrolier et gazier. Macky Sall a indiqué au gouvernement l’urgence de prendre toutes les mesures adéquates pour assurer un suivi particulier de cette période fondamentale dans la reconfiguration de l’économie nationale, au regard des opportunités et enjeux signalés. 

Le président de la République a, par ailleurs, signalé l’urgence de stabiliser les projets et les tracés du Réseau gazier du Sénégal (RGS), ainsi que le projet de Document de stratégie nationale de développement du secteur pétrolier et gazier.

À cet égard, le chef de l’État a demandé au ministre du Pétrole et des Énergies de finaliser, en  relation avec le Secrétariat permanent du Cos-Petrogaz, la préparation de la prochaine session  de l’instance qu’il présidera, avec l’implication de tous les partenaires de l’État.

Macky Sall  a rappelé la tenue de plusieurs concertations qui ont eu lieu en 2018 et  2021 pour renforcer le consensus national autour de la gouvernance inclusive du secteur et de la gestion des recettes issues de l’exploitation des ressources nationales d’hydrocarbures avec la validation de deux principes directeurs fondamentaux : communiqué du Conseil des ministres du 24 mai 2023 ; l’impératif de l’affectation intégrale des fonds collectés dans le budget de l’État ; la création d’un Fonds intergénérationnel confié au Fonsis, par le biais d’un mandat express de l’État, conformément à la loi n°2022-09 du 19 avril 2022 relative à la répartition et à l’encadrement de la gestion des recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures.

La situation dans les universités publiques

Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le chef de l’État est revenu sur  différents sujets. Par rapport à la situation dans les universités publiques, il demande au Premier ministre et au  ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation d’engager sans  délai des concertations avec les recteurs et les directeurs des Crous, en vue d’accélérer  la réalisation et la mise en service des nouvelles infrastructures académiques et sociales  programmées.

Le chef de l’État a en outre invité le gouvernement à veiller à l’amélioration du cadre de vie dans les campus et à la stabilité sociale dans les universités publiques. Au sujet du suivi du projet des classes préparatoires aux grandes écoles, Macky Sall demande au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation d’initier un plan  national de développement des classes préparatoires, tenant compte de l’actualisation de  nos programmes de formation, de l’installation fonctionnelle des lycées d’excellence, de la montée en puissance de nos écoles d’ingénieurs et d’autres projets de classes préparatoires accompagnés par l’État à travers un cadre de partenariat public-privé juridiquement maîtrisé. 

Dialogue national

Dans l’esprit de la Journée du dialogue national instaurée en 2016 - et des acquis des travaux du  Comité de pilotage du dialogue national, freinés par la pandémie de Covid-19 – Macky Sall a décidé d’organiser, le mardi 30 mai prochain, au palais de la République, le lancement du  dialogue avec les représentants des acteurs politiques, économiques, sociaux, culturels, des chefs  religieux et coutumiers, des jeunes et des femmes, afin d’’’échanger et de bâtir des consensus  durables sur des questions majeures relatives à la vie nationale et à l’avenir du pays’’.

Il rappelle au gouvernement son engagement  permanent, depuis 2012, à consolider le dialogue avec toutes les forces vives de la Nation, afin  d’’’asseoir la paix et la stabilité sociale dans le cadre de notre marche résolue vers un Sénégal  émergent à l’horizon 2035’’.

Forum mondial de l’eau

Poursuivant, le président de la République a magnifié l’initiative du Sénégal ayant conduit à l’adoption, par acclamation, le vendredi 20 mai au Conseil exécutif de l'Unesco, d’une importante résolution sur l'eau, intitulée ‘’9e Forum mondial de l’eau’’ de Dakar, présentée par la Délégation permanente du Sénégal auprès de l’Unesco.  Le chef de l’État a salué ‘’ce succès diplomatique majeur qui confirme le leadership du Sénégal’’ sur les thématiques visant à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement, et assurer une gestion durable des ressources en eau (ODD 6).  

Par ailleurs, le président de la République a adressé ses chaleureuses félicitations aux lionceaux du football U17, champions d’Afrique, et à leur encadrement, après la brillante victoire du Sénégal lors de la finale de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie, qui s’est déroulée en Algérie. Il a aussi félicité le Premier ministre et ministre des Sports, la Fédération sénégalaise de football (FSF), les dirigeants de clubs, les encadreurs et éducateurs sportifs pour le travail remarquable accompli afin de positionner le football national au sommet du football africain, avec cinq sacres continentaux obtenus en moins de deux ans. Macky Sall a réitéré ses directives pour l’accroissement de l’accompagnement de l’État au développement du football local dans toutes ses composantes.

Abordant la célébration de la fête de la Pentecôte, il a saisi l’occasion de ce conseil pour adresser ses félicitations à la communauté chrétienne et demander au gouvernement de veiller, avec les organisateurs, au bon déroulement du pèlerinage marial de Popenguine. 

BABACAR SY SEYE

Section: 
PROJET D’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE DU SOUS-SECTEUR DE L’ASSAINISSEMENT : Le gouvernement met 900 millions sur la table
DIRECTION DU GROUPE PANAFRICAIN STARGATE CORPO : Notre compatriote Cheikh Mbacké Sène nommé
ADEPME
TRANSFORMATION DE L’AGRICULTURE AFRICAINE : La CEDEAO anticipe sur l’agenda post-Malabo
ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VIE : Les premières mesures jugées ‘’plus urgentes’’
BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ANNONCÉE PAR L’ÉTAT : Les Thiessois attendent de voir
APUREMENT DETTE DUE AUX PRESTATAIRES DE SOINS DU CSU : L’État paye 3,7 milliards F CFA aux EPS et DRS
PREMIER BARIL DE PÉTROLE - CONTRÔLE, COÛTS DE LA PRODUCTION… : Les demandes de Legs Africa
RAPPORT BM - CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Le Sénégal se projette à 7, 4 % en 2024-2026
PETROGAZ, ALLÈGEMENT DU COÛT DE LA VE, POUVOIR D’ACHAT… : Les annonces du gouvernement
PÉTROLE ET GAZ : Le rêve de grandeur
BAISSE DES PRIX : Les mesures connues ce jeudi
INVESTISSEMENTS CHINOIS AU SÉNÉGAL : Plus de 660 milliards F CFA injectés en 10 ans  
NATIONALISATION, RACHAT DE CRÉANCES, TENSIONS DE TRÉSORERIE : 120 milliards dans le vent 
FIRST OIL : Fini le pétrole dans 20-30 ans, si…
Khuwaylid Capital
EXPLOITATION DES PHOSPHATES AU SÉNÉGAL : Les ICS, chronique d’un désastre permanent 
BAISSE DES PRIX : Ousmane Sonko donne Rv la semaine prochaine
INDUSTRIES CHIMIQUES DU SÉNÉGAL : Indorama doit 200 milliards FCFA à l'État du Sénégal
COOPERATION SENEGAL-MAURITANIE 500 nouvelles licences de pêche aux pêcheurs sénégalais