Publié le 4 May 2021 - 13:34
ESCROQUERIE FONCIÈRE

Maguette Diallo condamné à 3 mois d’emprisonnement ferme   

 

 
Le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné, hier, Maguette Diallo à 3 mois d’emprisonnement ferme. Il est reconnu coupable du délit d’escroquerie portant sur du foncier. 
 
 
Maguette Diallo est jugé hier au tribunal des flagrants délits de Dakar. Il lui est reproché le délit d’escroquerie au préjudice de Karim Gaye, Marème Soda Diop, Modou Fall et Mamadou Yamar Diop. Toutes les quatre personnes avaient le même souhait : acquérir un terrain. Ainsi, après avoir versé un acompte, chacun a reçu un acte de cession. Mais ce document ne leur a servi à rien.
 
Et pour cause !  Au moment de la régularisation du titre foncier, ils se sont aperçus, en réalité, qu’ils ont été grugés par le prévenu. C’est avec la gorge nouée que ses victimes ont témoigné hier au parloir. Entendue en premier, Marème Soda Diop, les yeux larmoyants, soutient que l’argent qu’elle a remis à Maguette Diallo pour l’acquisition du terrain, est le fruit de plusieurs années de labeur. D’ailleurs, elle précise que son fils s’est donné corps et âme pour lui remettre un million de francs CFA, afin qu’elle puisse avoir sa propre maison et n’être plus obligée de louer une maison. ‘’En échange des 900 mille francs CFA que je lui ai remis, j’ai reçu un acte de cession qui ne m’a servi à rien du tout. Depuis lors, je cours derrière mon argent. Il a transformé mon rêve en désillusion’’, fulmine la dame en sanglots. En guise de dédommagement, elle a réclamé la somme de 1 million 500 mille francs CFA. 
 
Même son de cloche pour Modou Fall qui dit avoir acheté deux terrains auprès du comparant. Pour la réparation du préjudice qu’il lui a causé, le plaignant sollicite le montant d’un million 800 mille francs CFA.
 
Mamadou Yamar Diop, qui également fait partie des victimes du prévenu et pour qui le même modus operandi a été utilisé, réclame 2 millions de francs CFA pour dédommagement.
 
Par ailleurs, Karim Gaye, victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) a lui a été représenté par son conseil, Me Mouhamadou Moustapha Dieng. Selon l’avocat, son client a perdu 7 millions 500 mille francs CFA pour l’achat de 5 terrains. Depuis un an, il court derrière le prévenu, en vain.
 
Ainsi, pour dédommager son client qui n’a pas pu comparaître à cause de sa maladie, la robe noire réclame la somme de 12 millions de francs CFA. 
 
Le prévenu n’a pas contesté les accusations. Mais pour sa défense, il précise qu’il a signé des protocoles d’accord avec les propriétaires des champs, pour la vente des terrains. Tout en jurant qu’il n’a grugé personne, il promet de rembourser les parties civiles jusqu’au dernier centime.
 
Malgré ses promesses, la représentante du ministère public a estimé que les faits sont constants. Pour la peine, elle a requis 2 mois d’emprisonnement ferme. 
 
Pour sa part, l’avocat de la défense, Me Abdi Nar Ndiaye, a sollicité une application bienveillante de la loi pénale pour son client. Selon l’avocat, Maguette Diallo est en train de désintéresser les plaignants. 
 
Finalement, le tribunal n’a pas suivi la robe noire dans sa demande. En effet, après avoir reconnu le prévenu coupable, le juge lui a infligé 3 mois de prison ferme. Maguette Diallo est également contraint d’allouer aux parties les montants réclamés, à l’exception de Karim Gaye à qui il doit remettre 10 millions de francs CFA. La contrainte par corps est également fixée au maximum. 
 
MAGUETTE NDAO

 

Section: