Publié le 3 May 2021 - 14:44
FABRICATION COSMÉTIQUE

Le Sénégal a sa première école de cosmétologie

 

Une école de formation professionnelle et technique vient d’être ouverte à Dakar pour la fabrication en cosmétique, appuyée et financée par le 3FTP.

 

Ils sont nombreux les pseudo-chimistes qui vendent des produits capillaires et des lotions corporelles sur Internet. L’on ne sait de quelles formules ils usent pour concocter leurs produits. Ce qui n’est pas tout le temps sans conséquence.

Mais il est clair que le métier intéresse beaucoup. L’opportunité de se professionnaliser dans ce domaine existe maintenant au Sénégal. FariFima Cosmétique, dont l’expertise dans le domaine est avérée, a ouvert une école de formation avec l’appui du 3FPT. En conférence de presse hier à Dakar, la responsable de FariFima, Dr Marianne Peters Ouattara, Joséphine Kane et la conseillère en formation, Florence Suzanne Diop, ont présenté le projet. "En ce moment, au Sénégal, le marché de la cosmétique est en plein essor. Voyant la naissance de plusieurs marques locales, le désir de se faire former se fait de plus en plus ressentir. A cet effet, nous n'avons pas hésité à accompagner financièrement FariFima par nos missions de formation et l'amélioration de la qualité des ressources humaines", déclare Joséphine Kane, responsable communication.

"C'est en ce sens que FariFima nous a approché pour que l'on puisse ensemble les appuyer dans la mise en place d'un programme de formation courte et modulaire au bénéfice des apprenants’’, poursuit-elle.

Ainsi, elles ont informé avoir débuté les cours le 1er avril dernier avec un laboratoire de formation, un institut de beauté et un salon de coiffure.  L’école de cosmétologie FariFima School est la première du genre au Sénégal et permettra aux apprenants de développer et d’expertiser leurs produits.

‘’FariFima vient du Canada. Je voulais développer des produits cosmétiques pour peau noire et métisse.
Lorsqu'on vit en Occident, on se rend compte qu'il y a très peu de produits accessibles pour les peaux noires et métisses. Au fils de mes voyages, je me suis mise à développer mes propres produits’’, explique Mariane Peters Ouattara.

Ainsi est né FariFima qui propose des produits cosmétiques naturels pour femmes, hommes et enfants, fait à base de produits naturels comme le kinkeliba, le sel du lac Rose, le "nadio"(courge), le beurre de karité, le cacao, etc. Pour magnifier la peau noire.

"On est aussi une école humaine engagée à assurer avec nos différents partenaires une insertion sociale et professionnelle, ainsi qu'un leadership en entreprenariat’’, dit-elle.

Aussi, indique-t-elle, "avec FariFima Cosmetology School, on a l'apprentissage par l'expérience qui est très importante. On veut participer à l'amélioration de l'accès à la formation, à l'insertion professionnelle, au renforcement des capacités, à participer au développement socioéconomique et à la construction de l'espace africain de la formation en fabrication cosmétique’’, poursuit-elle.

Le contenu des cours se décline en plusieurs axes qui tournent autour de la production cosmétique, notamment l'entreprenariat, l'agro-alimentaire cosmétique et la santé.
La formation se déroulera pendant 6 mois avec un mois de pratique en entreprise.

Depuis 2016, 3FPT a aidé à former 9 000 jeunes dans le cadre de certificats de spécialité. Aujourd’hui, elle élargit son domaine d’action avec ce partenariat avec FariFima qui se chiffre à 50 millions FCFA. FariFima recevra 120 jeunes.
 

Kiné Cissé (Stagiaire)

Section: