Publié le 3 Dec 2012 - 16:00
FINANCEMENT DES ANTIRÉTROVIRAUX

L'Etat promet une augmentation de budget

 

VIVIANE DIATTA

''Élimination de la transmission du Vih de la mère à l'enfant''. C'est le thème de la journée mondiale de lutte contre le Sida célébrée samedi dernier. A cette occasion, les acteurs ont révélé toutes les contraintes financières qui les empêchent de trouver des solutions urgentes pour éradiquer la pandémie.

Selon le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Eva Marie Colle Seck, il est inacceptable que le Vih tue encore alors que ''nous disposons des moyens scientifiques. Le budget de 1,5 milliard destiné à l'achat des antirétroviraux sera augmenté pour sauver des vies. Nous allons nous battre pour qu'il soit augmenté car il est inacceptable que des enfants meurent à cause du sida. On ne veut plus voir un enfant naître avec le Vih'', a dit Mme Seck.

Pour ce faire, un plan national de lutte contre le Sida combinant plusieurs axes a été lancé. Il s'agit, entre autres de : la réduction de la survenue de nouvelles infections parmi les femmes en âge de procréer ainsi que chez leurs partenaires, la prévention des grossesses non désirées chez les femmes séropositives à l'infection au Vih, la réduction de la transmission mère-enfant, l'offre de traitement et soutien appropriés aux mères séropositives, à leur progéniture...

De son côté, la présidente de l'Association nationale des sages-femmes du Sénégal, Marième Fall, a recommandé le dépistage des couples. ''Les conjoints doivent être indulgents. Qu'ils laissent les femmes se faire dépister. Il n'est pas acceptable qu'une femme meurt en donnant la vie... Dans les pays africains, il est important de penser aux couples, car la transmission se fait essentiellement dans les couples'', a indiqué Mme Fall.

Une thèse confirmée par une étude effectuée au Sénégal qui montre que 60% des nouvelles infections se passent chez les couples hétérosexuels, et 59% des personnes vivant avec le VIH sont de sexe féminin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section: 
ASSAINISSEMENT DU SECTEUR DES BTP : L'État va homologuer les matériaux et produits utilisés
LITIGE AVEC METALSEN : Serigne Momar Sokhna réclame 25 millions à l'industrie de métallurgie
ACCUSÉ D’ESCROQUERIE PORTANT SUR 40 MILLIONS DE FRANCS CFA : Abdou L. P. Diakhaté jugé devant la barre des flagrants délits
COLLECTIF DES ANCIENS MILITAIRES INVALIDES DU SÉNÉGAL (CAMIS) : Les pensions d'indemnités exigées 
POUR SE VENGER DE L’HOMME MARIÉ QUI LUI PROPOSAIT DE L’ARGENT POUR DES RAPPORTS SEXUELS : La coiffeuse le fait chanter avec une vidéo obscène
PHILIPPE SÈNE (SECRÉTAIRE INTERSYNDICALE CNAO) : "Notre DG est un très mauvais élève en gestion"
NAUFRAGE D’UNE PIROGUE EN MAURITANIE : Quinze morts, 95 rescapés et des dizaines de disparus
Collectif victimes de Macky Sall
Affaire Lat Diop
ÉMIGRATION TUNISIE : 70 Sénégalais retenus par des bandes armées
MENACES DE CESSATION DE LA COLLECTE DES DÉCHETS SUR LE TERRITOIRE NATIONAL : La Sonaged répond aux concessionnaires du nettoiement
NON-RENOUVELLEMENT DE CONTRATS AU PORT AUTONOME DE DAKAR : Le Collectif des temporaires interpelle le DG 
THIÈS - POUR UNE HISTOIRE DE 1 000 F CFA : Une banale querelle a failli virer au drame
TENTATIVE DE VOL D’UN VÉHICULE : Ngor Ndong condamné à 2 ans de prison, dont 6 mois ferme
SAINT-LOUIS : JOUTES ORATOIRES “DÉBATTONS”  À L'UGB : L’UFR/LSH monte sur la plus haute marche  
PÉTROLE ET GAZ – RENÉGOCIATION DES CONTRATS : L’État et les universitaires cherchent les failles
EXAMEN BFEM 2024 : La région de Thiès compte 33 799 candidats
RAPPORT ANNUEL 2023, ‘’RAST 2023’’ : Les chiffres de l’emploi au Sénégal
Centenaire de Bamba
Migrants