Publié le 16 Sep 2023 - 21:25
LIGUE 1

Nice fait redescendre le PSG sur Terre

 

Brillant du début à la fin et porté par un grand Terem Moffi, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, l'OGC Nice a fait chuter le Paris Saint-Germain pour la première fois de la saison ce vendredi soir au Parc des Princes (2-3). Malgré un doublé de Kylian Mbappé, Paris a encore beaucoup de boulot.

 

Un retour de trêve internationale, du beau temps et un Nice qui monte en puissance : tout était réuni au Parc des Princes ce vendredi soir, en ouverture de la 5ème journée de Ligue 1, pour voir ce que PSG-là avait dans le ventre. Après deux larges succès sur Lens et Lyon avant le break des sélections, le PSG est tombé pour la première fois de la saison face à une très belle équipe de l’OGC Nice qui confirme qu’elle sera bel et bien à prendre au sérieux.

Moffi lance Nice, Mbappé relance Paris

Sur les coups de 20h, le Parc des Princes clairsemé n’a pas encore vraiment la tête à ce PSG-Nice. Anciens joueurs, joueurs, dirigeants, staff et même les ultras, tout le Parc rend un dernier hommage – plus ou moins réussi – à Marco Verratti, ému aux larmes, qui s’envole vers le Qatar après onze saisons et trente titres glanés à Paris. Il ne le sait pas encore, mais des tribunes, le petit Hibou va surtout assister au déroulement (presque) sans accroc du plan des ouailles de Francesco Farioli. Son 5-4-1 avec Ndayishimiye intercalé entre Jean-Clair Todibo et Dante en défense central fonctionne à merveille, et le pressing haut des Niçois gêne considérablement des Parisiens orphelins de Manuel Ugarte au coup d’envoi. Terem Moffi est le premier à dégainer une frappe mollassonne qui finit dans la niche de Gianluigi Donnarumma, et le seul centre-tir d’Ousmane Dembélé capté par Marcin Bulka fait office de réponse. À force de prendre des risques, Nice va être payé : Todibo vient presser Mbappé dans ses trente mètres, et après quelques tergiversations à l’entrée de la surface, Moffi voit sa frappe déviée par Milan Škriniar terminer au fond des filets (0-1, 21e).

Une juste récompense pour Nice, qui n’est pas loin de doubler la mise dans la foulée mais Donnarumma détourne une frappe dangereuse de Kephren Thuram. Un tournant penseront alors certains, puisque quelques minutes plus tard à peine, Kylian Mbappé égalise en profitant d’un bon centre en retrait de Warren Za d’une faute de main de Bulka (1-1, 29e). Paris profite de cet élan pour se créer quelques occasions, à l’image d’une tête non-cadrée du discret Gonçalo Ramos ou un centre fuyant de Dembélé qui manque d’être repris par Mbappé. Avant la pause, Nice n’est pas loin de glacer le Parc mais Jordan Lotomba expédie sa chiche dans le ciel parisien. Une question de temps.

Les Aiglons climatisent le Parc

Si le PSG garde le ballon au début de son second acte, il reste à la merci des flèches niçoises et de Moffi. Bingo : lancé par un délicieux ballon de Morgan Sanson, l’attaquant nigérian fait tomber Danilo et sert au second poteau Gaëtan Laborde qui remet Nice devant (1-2, 53e). Le PSG est sous l’eau, Luis Enrique lance Randal Kolo-Muani, Ugarte et Bradley Barcola pour redonner de la vie à son équipe éteinte, Donnarumma évite une première fois le break niçois en sortant le grand jeu face à Sofiane Diop, mais l’international italien ne peut rien, ensuite, sur une magnifique frappe croisée de Moffi qui éteint l’enceinte parisienne à l’heure de jeu (1-3, 68e).

Sur son banc, Farioli fait les cent pas car il sait qu’il est plus proche que jamais de marquer un immense coup à vingt minutes du terme. Le technicien italien tente de changer les hommes pour garder le résultat mais son équipe recule. Sur un centre à l’aveugle de Kolo-Muani, Mbappé réalise un magnifique geste acrobatique et relance la partie (2-3, 87e). Les six minutes de temps additionnel sont trop courtes pour Paris, trop longues pour Nice, mais à la fin, les Azuréens exultent : ils viennent de sécuriser leur deuxième succès de la saison avec un panache admirable.

SOFOOT.COM

Section: 
EURO 2024 - FINALE Espagne / ANGLETERRE (2-1) : Roja de plaisir !
AJAX : Bertrand Traoré va faire son retour
ÉQUIPE DE FRANCE : Plusieurs joueurs pensent à la retraite internationale !
LIGUE DES CHAMPIONS ET COUPE CAF : Le Stade d’Abidjan et East End Lions FC, adversaires du TFC et du Jaraaf
AFFAIRE GUEDIAWAYE FOOTBALL CLUB (GFC) : Ibou Dieng solde ses comptes avec Lat Diop
NFOS MERCATO : Lamine Camara ciblé par le Barça
COPA AMERICA : Terrible échec pour le Brésil !
FRANCE : Binationalité, le foot français sur ses deux pieds ?
EURO 2024 : QUARTS-FRANCE-PORTUGAL : Quelles solutions pour remplacer Rabiot face au Portugal ?
CHAMPIONNAT D’AFRIQUE JUNIOR DE KUNG-FU WUSHU Un test pour le Sénégal en perspective des JOJ-2026
CYCLISME - TOUR DE FRANCE : Girmay, le 1er Africain noir à remporter une étape
ENSEIGNEMENTS DU COMBAT AMA BALDE-GRIS BORDEAUX : Un goût d'inachevé, mais des perspectives en vue
DU FC NANTES AU BEAUMONT SA (DIVISION RÉGIONALE) Santy Ngom, une carrière en chute libre
EURO 2024 : L’Espagne ne fait qu’une bouchée de la Géorgie et rejoint l’Allemagne
LUTTE - DERBY PIKINE-ÉCURIE FASS : Ama Baldé vainqueur de Gris Bordeaux par décision arbitrale
MERCATO DES LIONS : Lyon casse sa tirelire pour Moussa Niakhaté
BRESIL :La pression est sur Vinicius Junior
LUTTE : AMA BALDÉ VS GRIS BORDEAUX : En quête de rédemption
ATHLETISME : Louis François Mendy crie son ras le bol
EURO 2024 La Slovénie résiste à l’Angleterre et s’offre un huitième historique