Publié le 2 Oct 2023 - 12:58
PRESIDENTIELLE 2024

Les ambitions de l’ex procureur Alioune Ndao

 

Le secrétaire général du Parti pour la justice, la démocratie et le développement (PJ2D) And Doxal Deug a déclaré sa candidature, avant-hier. Selon Alioune Ndao, qui a fait un certain nombre de constats, les onze dernières années de la gestion de Macky Sall ont été marquées par le plus grand recul de la démocratie sénégalaise. Le Sénégal avant Macky Sall était considéré comme la vitrine de la démocratie en Afrique. À cela s’ajoute, selon lui, une justice dépendante du pouvoir Exécutif qui l’instrumentalise à sa guise, le nombre élevé de détenus politiques, l’interdiction systématique des manifestations politiques sur toute l’étendue du territoire national, la dissolution de Pastef.

‘’Avec lui, c’est la pauvreté qui n’a jamais atteint un niveau aussi élevé, une santé qui est malade, un système éducatif inefficace, une politique de l’emploi des jeunes qui a gravement échoué, avec la meilleure preuve l’émigration irrégulière. Avec ce régime, la corruption, la concussion et l’enrichissement illicite n’ont jamais connu un niveau aussi élevé. Le dernier constat est que, malgré le fait qu’il a déclaré avoir renoncé à une 3e candidature, Macky Sall a la volonté d’assurer une continuité de son régime en imposant au peuple sénégalais un dauphin, en la personne d’Amadou Ba. Ce que je demande aux Sénégalais est que s’ils aspirent à un réel changement dans ce pays, c’est ce régime dans son ensemble qu’il faudra jeter dehors en février 2024. Sinon, les mêmes causes vont produire les mêmes effets et le peuple sénégalais va continuer à souffrir. C’est sur la base de ces constats et d’autres que les responsables du PJ2D Ande Doxal Deug m’ont mandaté pour que je participe en tant que candidat à l’élection présidentielle prochain. Nous avons retiré nos fiches de parrainage’’, informe l’ex-procureur de la Crei.

Alioune Ndao ambitionne de réorienter le système éducatif, lutter contre la corruption, l’enrichissement illicite et le détournement de deniers publics, de faire une agriculture moderne, une politique environnementale et, enfin, il a l’intention de remettre sur la table la question de la monnaie unique au niveau de la zone CEDEAO, pour sortir définitivement du franc CFA.

 

Section: 
Dolel PIT
CONTRE L'EXTRÊME DROITE : Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat