Publié le 23 May 2024 - 17:06
SAINT-LOUIS : ACCUSÉ DE VIOL

Le chauffeur M. L. Sy recouvre la liberté après  trois ans de détention

 

L'affaire de viol suivie de grossesse opposant la jeune fille A. A. Coundia  au camionneur  M. L. Sy a été vidée par la Chambre criminelle de Saint-Louis. Ce dernier a été inculpé et envoyé en taule pour plusieurs chefs d'accusation, dont le délit de viol. Mais après jugement, l'accusé a été condamné à deux ans de prison ferme et les faits requalifiés en détournement de mineure.

 

Le chauffeur M. L. Sy retrouve les siens, après avoir séjourné trois ans derrière les barreaux de la maison d'arrêt et de correction de Saint-Louis. Un temps dépassant  largement  la peine de deux ans qui lui a été infligée par le tribunal de grande instance de Saint-Louis.  Pourtant, de graves accusations étaient portées contre lui.

Devant la cour de la chambre criminelle, M. L. Sy était poursuivi pour viol, pédophilie et détournement de mineure. Le chauffeur âgé de 32 ans et la serveuse de 14 ans,  au moment des faits, se sont connus au courant de l'année 2021 dans un restaurant à Aéro-Lao, dans le département de Podor. Très vite, les deux tourtereaux commencent à  se fréquenter en privé.

D'ailleurs, c’est de ces fréquentations en cachette qu’est apparue la grossesse d’A. A. Coundia.  Un forfait que  les parents de la jeune fille n'ont  jamais digéré et ont porté plainte à la gendarmerie contre l'auteur. 

C'est ainsi qu'il a été déféré, placé sous mandat et son dossier instruit.

Comme pendant l'enquête préliminaire et à l'instruction, devant la barre, M. L. Sy a reconnu avoir entretenu deux relations sexuelles avec A. A. Coundia. Avant de s'empresser de soutenir  que cette dernière était consentante.  Pour se tirer d'affaire, il déclare qu’il avait un sérieux projet de mariage.

Des arguments qui n'ont pas tenu pour convaincre le tribunal. Puisque le président de la cour a rappelé à l'accusé que la jeune serveuse était une mineure de 14 ans, lorsqu’il abusait d'elle et qu'elle ne pouvait juridiquement pas être consentante.

Malgré  les trois longues années de prison et de séparation, A. A. Coundia nourrit toujours un grand amour pour son chéri de camionneur.  D'ailleurs, elle l'a prouvé  devant le tribunal en tentant de disculper M. L. Sy. Appelée à la barre pour livrer sa part de vérité sur les faits, la victime a changé radicalement de version pour avancer qu'elle n'avait pas été forcée, lors des relations sexuelles. Qu'elle avait fait ces déclarations à la gendarmerie, parce qu'elle avait peur, mais elle a demandé pardon à son amant. 

La jeune maman de 17 ans qui a désormais un petit de 2 ans entre les mains a ainsi retourné sa veste pour sauver le père de son enfant. Elle a affirmé même devant les juges qu’elle est prête à être son épouse. 

Pourtant, à l'enquête préliminaire, A. A. Koundia, avait déclaré aux hommes en bleu avoir été droguée, lors du premier rapport sexuel par M. L. Sy.

Mais le projet de cette union risque de ne jamais se réaliser. La famille de la fille, par la voix de sa mère, a déclaré à la barre s'opposer farouchement au mariage entre les deux jeunes amoureux. Avant de balancer à la figure de l'accusé qu’elle pardonne, mais qu’elle n'oubliera jamais le tort de ce dernier. 

Après délibération, la cour  a disculpé  M. L. Sy du délit de viol  avant de requalifier les faits  de détournement de mineure. Il a été reconnu coupable de ce délit et condamné à deux ans de prison ferme. Une peine qu’il avait déjà purgée en détention préventive. 

 

IBRAHIMA BOCAR SENE (SAINT-LOUIS)

 

Section: 
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien
MATAM : Djinda Dème valide le changement systémique dans l’éducation
PUBLICITÉ SUR LES MÉTHODES D'AVORTEMENT VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX : Le ministre de la Santé menace
LA DUE DILIGENCE ET L'ACCÈS À L'INFORMATION AU SÉNÉGAL : Vers une transparence et une digitalisation accrues
ARABIE SAOUDITE : 1,3 million de pèlerins déjà arrivés, plus de 300 000 clandestins refoulés
FERMETURE ET DÉLOCALISATION DE L’USINE ICS SENCHIM : Une bombe écologique au cœur de Dakar
UTPS
RESTAURATION DES ÉCOSYSTÈMES - AIRE MARINE PROTÉGÉE DE JOAL-FADIOUTH : Daouda Ngom salue le travail des femmes