Publié le 14 May 2012 - 11:01
SCIENCES

 La fin du monde maya n'aura pas lieu en 2012

 

 

 

Pour les superstitieux du monde entier, voila de quoi pousser un soupir de soulagement. Des archéologues américains ont en effet découvert les plus anciens calendriers mayas connus, sur les murs d'une habitation au Guatemala. Et contrairement à la rumeur persistante qui affirmait que l'antique calendrier maya s'arrêtait le 21 décembre 2012, ceux-ci se prolongent bien après l'année d'élection de François Hollande.

Relatée par le magazine Science et reprise par Slate, la découverte remet en lumière l'obsession de cette civilisation pour le temps. "Les anciens Mayas prédisaient que le monde continuerait et que dans 7 000 ans les choses seraient exactement comme elles étaient alors", explique l'archéologue William Saturno de la Boston University. Selon lui, il n'y a tout simplement aucune indication que les calendriers mayas s'arrêtent. "Certains d'ailleurs vont même au-delà de l'an 3500 de notre calendrier chrétien", note Slate. "Nous sommes aujourd'hui toujours en quête de signes que le monde va s'arrêter alors que les Mayas recherchaient au contraire des assurances que rien ne changerait, c'est un état d'esprit totalement différent", explique l'archéologue William Saturno.

L'annonce pourrait paraître anecdotique, mais l'obsession de la fin du monde n'est pas si marginale. Selon un sondage international réalisé pour Reuters par l'institut Ipsos, près de 15 % des Terriens pensent faire de leur vivant l'expérience de la fin du monde, et ils sont près de 10 % à penser, conformément à la prophétie maya, qu'elle pourrait se produire en décembre.

Section: 
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien
MATAM : Djinda Dème valide le changement systémique dans l’éducation
PUBLICITÉ SUR LES MÉTHODES D'AVORTEMENT VIA LES RÉSEAUX SOCIAUX : Le ministre de la Santé menace
LA DUE DILIGENCE ET L'ACCÈS À L'INFORMATION AU SÉNÉGAL : Vers une transparence et une digitalisation accrues
ARABIE SAOUDITE : 1,3 million de pèlerins déjà arrivés, plus de 300 000 clandestins refoulés
FERMETURE ET DÉLOCALISATION DE L’USINE ICS SENCHIM : Une bombe écologique au cœur de Dakar
UTPS
RESTAURATION DES ÉCOSYSTÈMES - AIRE MARINE PROTÉGÉE DE JOAL-FADIOUTH : Daouda Ngom salue le travail des femmes