Publié le 2 Aug 2023 - 08:09

Africtivistes

 

Dans un communiqué publié hier, AfricTivistes, une organisation pro-démocratie et de promotion de l’usage responsable des technologies numériques pour une participation citoyenne effective, condamne la décision de l’Etat du Sénégal de couper l’internet mobile au Sénégal. ‘’Il est récurrent de constater des blocages d’internet en période électorale ou en période de manifestations dans beaucoup de pays africains. Il est dommage de voir le Sénégal, dont la tradition démocratique est reconnue partout dans le monde, rejoindre cette liste de pays censeurs’’, regrette-t-elle.  ‘’La coupure d’internet et les formes de restrictions en ligne constituent une violation de la liberté d’expression et de l'accès à l'information. Les autorités doivent s'abstenir de couper internet par respect aux droits fondamentaux notamment dans le contexte de manifestations et de tensions’’, lit-on dans la note.

‘’Les censures du cyberespace, quelles qu’elles soient, violent la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (DUDH), la Charte africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (CADHP) et la Déclaration des principes sur la liberté d’expression et l'accès à l’information en Afrique qui a été élaborée conformément au paragraphe 1 de l’article 45 de la CADHP’’, ajoute AfricTivistes. Qui souligne que, dans la même déclaration, ‘’il est clairement mentionné que les États ne peuvent restreindre le droit des individus à rechercher, recevoir et communiquer des informations via les moyens numériques, sauf si cela est justifiable selon le droit international des droits de l'Homme’’. Elle rappelle que ‘’les restrictions violent aussi les engagements pris par le Sénégal dans le cadre du Partenariat pour un Gouvernement ouvert (OGP) qui sont de garantir le droit d'accès à l'information pour ses citoyens.

...Par ailleurs, AfricTivistes a tenu à rappeler à l’Etat que ‘’la censure ainsi que les coupures d’Internet perturbent la libre circulation de l'information, les activités économiques qui dépendent fortement d'internet et empêchent aux populations d’user de leur droit d’accès à un service universel. Nous condamnons toute forme de censure et d'interruption du réseau internet, en particulier celles qui ont un impact disproportionné sur les droits fondamentaux, y compris la liberté d'expression, la liberté d’information et la liberté de réunion’’.

Elle invite l’Etat, en outre, ‘’à respecter les droits des citoyens, ses engagements régionaux et internationaux tout en déplorant le fait qu’il n’existe pas de mesures incitatives au niveau national ou régional qui poussent les autorités à respecter les droits. Nous invitons le gouvernement du Sénégal à lever cette suspension et à éviter de recourir à des mesures de restriction d'internet pour contrôler les voix dissidentes et les protestations légitimes’’. Aussi, elle l’invite ‘’en collaboration avec les différents fournisseurs d’accès à internet (FAI) à diligenter une politique de dédommagement à la hauteur des préjudices causés.  Nous rappelons au gouvernement que de telles actions restrictives soulèvent des questions majeures sur la liberté d'expression et de manifestation, sur le droit à l'information et l'accès au cyberespace ainsi que sur l’état de la démocratie sénégalaise’’.

 

Section: 
NOUVELLE SAISIE DE DROGUE PAR LA DOUANE À KOLDA : 108,7 kg de cocaïne trouvés dans un pneu de secours
ROUND-UP GEOPOLITIQUE : Trois semaines de tensions intercoréennes
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
VOL DE POULETS : Deux employés de la Sedima écopent d’un mois ferme
SOCIÉTÉ DAKAR DEM DIKK - DÉPART POUR LA TABASKI : Déficit de conducteurs, de bagagistes et rupture de tickets
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable