Publié le 17 Jul 2012 - 19:54
ANNULATION DE SON INCULPATION DANS LA MORT DE MANIFESTANTS A PODOR

L’ex-Commandant de Brigade provisoirement sauvé par son statut

Comme annoncé par ''EnQuête'' dans son édition de vendredi dernier, l’ex-Commandant de la brigade de gendarmerie de Podor, Madior Cissé, a déféré hier à la convocation du doyen des juges d’instruction.

 

C’est relativement à la mort de l’élève Mamadou Sy et de la septuagénaire Banna Ndiaye tués au cours d’une manifestation de protestation contre la validation de la candidature de l’ex-président Abdoulaye Wade organisée par la section M23 de Podor.

En effet, pour peu, l’ex-Commandant de brigade n’allait pas sortir libre du bureau du juge Mahawa Sémou Diouf. Car, d’après nos sources, le doyen des juges l'a inculpé et placé sous mandat de dépôt pour meurtre, avant que les conseils du gendarme n'interviennent. Ainsi, n’eût été les avocats, le gendarme allait se retrouver à Reubeuss. Les robes noires ont évoqué les dispositions de l’article 15 du Code de procédure pénal (CCP) qui dispose que : ‘’Ont la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ): les officiers de gendarmerie, les sous-officiers de gendarmerie exerçant les fonctions de commandant de brigade''.

 

De ce fait, il se trouve que le doyen des juges n’a pas la qualité pour inculper l’adjudant Madior Cissé concerné par les dispositions de l’article précité. C’est plutôt la Chambre d’accusation qui est compétente en l’espèce. Fort de cet argument, le doyen des juges a, d’après nos sources, annulé l’inculpation. Une nouvelle convocation a été décernée à l’ex-Commandant de Brigade. Un rendez-vous fixé à demain mercredi. D’après nos sources, ce sera pour fournir au juge, les preuves que l’adjudant Madior Cissé est effectivement officier de police judiciaire, en présentant son diplôme d’OPJ. L’ex-Commandant de brigade devra comparaître aussi en compagnie de quatre de ses subalternes dont les auditions prévues également hier, ont été renvoyées. Un renvoi bloc.

 

 

FATOU SY

Section: 
Affaire Médina Gounass
ÉLEVÉ AU GRADE D'OFFICIER DANS L'ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D'HONNEUR : Le général Kandé honoré par Emmanuel Macron
Thiès : Un "Jakartaman" perd la vie en arrachant un téléphone portable
REPRISE DU TRAVAIL APRÈS LES GRANDES FÊTES AU SÉNÉGAL : L’éthique du travail malmenée
DISSOLUTION DES INSTANCES DU PARTI ET NOUVELLE ORGANISATION : FDS/Les Guelwaars se réinvente
RECOURS À L'UNION EUROPÉENNE POUR SÉCURISER LA FRONTIÈRE AVEC LE MALI : Une option sécuritaire discutée
Sonaged
Aminata Touré
DÉPART DÉFINITIF DES MILITAIRES FRANÇAIS DU SÉNÉGAL : L'Unis demande à l'État de l'acter immédiatement
Prise de contact
TIVAOUANE Le général Jean-Baptiste Tine en visite d'apaisement aux ICS
À QUELQUES SEMAINES DES EXAMENS DE FIN D'ANNÉE : Le CEM de Diouloulou mis à sac et incendié
POUR VOL D’UNE CHÈVRE : Deux jeunes condamnés à deux mois ferme
RAPPORT SUR L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE, ENTRE JANVIER ET MAI 2024 : Les terribles chiffres de l’hécatombe
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle