Publié le 21 Jul 2012 - 14:42
CONTRE L’ARRET DE LA GENERALISATION DES BOURSES

Les étudiants paralysent le service social du campus

 

Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) a été vidé de ses travailleurs vendredi par le Collectif de l’Amicale des étudiants qui proteste ainsi contre la décision de l’arrêt de la généralisation des bourses et aides scolaires.

 

 

C’est l’acte premier d’une bataille qui s’annonce rude. Les travailleurs du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) ont été contraints de quitter leurs bureaux hier à partir de midi par des étudiants sur les nerfs. Même le directeur, Abdoulaye Sarr Diouf, n’a pas échappé à la colère estudiantine, obligé qu’il a été de quitter son bureau.

 

En effet, les étudiants réunis autour d’un collectif, protestent ainsi contre la suppression annoncée de la généralisation des bourses et des aides. ‘’L’attribution de bourses ou aides à tous les étudiants n’est pas soutenable dans un pays pauvre comme le Sénégal’’. Voilà en fait la phrase contenue dans le mémorandum que le Sénégal a envoyé au Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre de son programme Instrument de soutien à la politique économique (ISPE). Ce qui augure que les nouvelles autorités vont revenir sur le principe de la généralisation des bourses et aides.

 

Après la direction du COUD, les étudiants se sont ensuite permis de manger gratuitement dans les restaurants universitaires, histoire de dicter davantage leur loi. Malgré la sortie au même moment de Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Enseignement supérieur pour démentir l’information faisant état de l’arrêt de la généralisation des bourses, les étudiants ont exigé du gouvernement la publication d’un communiqué. Les étudiants réunis au sein du Collectif des amicales n’écartent pas une année blanche pour sauvegarder un acquis sur lequel ils disent rester ‘’intransigeants’’.

 

Chargé de la commission sociale de l’Amicale des étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines, Jean Baptiste Malé Kital est longuement revenu sur l’importance de la généralisation des bourses chez les étudiants. ‘’Les bourses permettent aux étudiants de vivre et à plusieurs d’entre eux d’aider leurs parents’’, a-t-il déclaré. De dire que la bourse octroyée aux étudiants nationaux et internationaux ainsi que les aides, tournent autour de 27 milliards.

 

Au lieu de toucher à cette somme, le gouvernement ferait mieux de réduire le budget de la présidence qui tourne autour de 80 à 90 milliards, ont suggéré les étudiants. Après avoir décrété 24h de mouvement d’humeur hier, ils entendent dérouler davantage un plan d’action jugé de ‘’feu’’ si l’Etat ne fait rien.

 

Amadou NDIAYE

Section: 
Affaire Médina Gounass
ÉLEVÉ AU GRADE D'OFFICIER DANS L'ORDRE NATIONAL DE LA LÉGION D'HONNEUR : Le général Kandé honoré par Emmanuel Macron
Thiès : Un "Jakartaman" perd la vie en arrachant un téléphone portable
REPRISE DU TRAVAIL APRÈS LES GRANDES FÊTES AU SÉNÉGAL : L’éthique du travail malmenée
DISSOLUTION DES INSTANCES DU PARTI ET NOUVELLE ORGANISATION : FDS/Les Guelwaars se réinvente
RECOURS À L'UNION EUROPÉENNE POUR SÉCURISER LA FRONTIÈRE AVEC LE MALI : Une option sécuritaire discutée
Sonaged
Aminata Touré
DÉPART DÉFINITIF DES MILITAIRES FRANÇAIS DU SÉNÉGAL : L'Unis demande à l'État de l'acter immédiatement
Prise de contact
TIVAOUANE Le général Jean-Baptiste Tine en visite d'apaisement aux ICS
À QUELQUES SEMAINES DES EXAMENS DE FIN D'ANNÉE : Le CEM de Diouloulou mis à sac et incendié
POUR VOL D’UNE CHÈVRE : Deux jeunes condamnés à deux mois ferme
RAPPORT SUR L’ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE, ENTRE JANVIER ET MAI 2024 : Les terribles chiffres de l’hécatombe
Inhumation Mademba Sock
PRISE EN CHARGE DE LA DRÉPANOCYTOSE AU SÉNÉGAL : Le plaidoyer de Pre Fatou Samba Ndiaye
AGENCE D’ASSISTANCE A LA SECURITE DE PROXIMITE Oumar Touré acte la réintègration des ASP radiés entre 2021 et 2024
SAINT-LOUIS : MARCHÉS APRÈS TABASKI : Période de  galère des mères de famille
MUTINERIE AU CAMP PÉNAL LIBERTÉ 6 : Une fouille ''irrespectueuse'' de la chambre 8 à l'origine de la rixe
VOL AU PRÉJUDICE D’UN PROCHE : Alioune Badara Guèye dévalise la maison de son oncle