Publié le 27 May 2023 - 14:47
DÉPART DE LA "CARAVANE DE LA LIBERTÉ"

Sonko bloqué à Kolda

Comme prévu, la "Caravane de la liberté" de l'opposant Ousmane Sonko a quitté Ziguinchor, hier vers 14 h, pour rallier Dakar. Arrivée à Kolda, le leader de Pastef et son cortège ont été bloqués par les forces de l'ordre.

 

"Nous avons marqué un point important. Nous avons gagné une bataille importante. Si j’étais resté à Dakar, on n’aurait pas cette victoire. On a déjoué leurs plans. Maintenant, nous allons à Dakar pour l’ultime combat’’, avait lancé Ousmane Sonko devant des militants qui l’ont acclamé au lendemain du procès l'opposant à la masseuse Adji Sarr.

Comme annoncé, la ‘’Caravane de la liberté’’ a pris son ‘’envol’’ ce vendredi vers 14 h, à Ziguinchor, avec le leader de l’opposition Ousmane Sonko. Ce dernier a fait une escale à Niaguiss pour la prière du vendredi, avant de rallier Goudomp, un des départements de la région de Ziguinchor où il s’est arrêté pour parler à une foule immense. "Jeunesse de Goudomp, vous m’avez causé énormément de problèmes à l’instant. Parce que cette mobilisation spontanée que vous avez faite va les (État) pousser à sortir leurs forces de l’ordre pour nous barrer la route dans les prochaines étapes", a lancé le leader du parti Pastef/Les patriotes devant une foule surexcitée. Des paroles prémonitoires. Avant d’ajouter : ‘’Dans neuf mois, c’est nous qui allons prendre le régime et changer ce pays définitivement.’’

Au même moment, le Bureau national de Pastef publiait un communiqué pour lancer une alerte. Le texte soulignait qu’ils avaient eu des informations sur des milices qui auraient été engagées par le régime, pour occasionner des troubles dramatiques sur la caravane. "De sources très fiables, nous avons reçu l'information selon laquelle le régime de Macky Sall, incapable d'apporter une réponse politique à cette initiative populaire, a planifié, avec ses milices ‘apéristes’, des troubles à l'ordre public devant déboucher sur des conséquences dramatiques et d'en imputer la responsabilité à notre camp", informait-on.

Pastef/Les patriotes disait ‘’prendre l'opinion nationale et internationale à témoin de cette énième exaction planifiée par le régime de Macky Sall, qui est habitué de ces méthodes et pratiques meurtrières restées jusque-là impunies, commises contre d'honnêtes citoyens exerçant démocratiquement leur liberté constitutionnelle de manifester paisiblement".

Le Bureau politique de conclure en invitant ‘’les militants et sympathisants à se mobiliser pour la réussite et la sécurisation, par tout moyen, de la ‘Caravane de la liberté’".

Après Goudomp, cap sur Kolda. La "Caravane de la liberté" a été accueillie dans la capitale du Fouladou par une foule immense et aussi des tirs de grenades lacrymogènes des forces de l’ordre. Le cortège de Sonko a été bloqué à une centaine de mètres des blindés des forces de défense et de sécurité qui ont fait barrage.

Toutefois, dit-on, Ousmane Sonko a pu se rendre dans un hôtel de la place où il a passé la nuit.

D'ailleurs, d’après PressAfrik, le chef du protocole d’Ousmane Sonko, Djibril Guèye Ndiaye, et quatre éléments de la sécurité rapprochés du leader de Pastef ont été arrêtés à Mbour, selon des sources proches du leader de Pastef. Selon la source, ils étaient en route pour rejoindre la "Caravane de la liberté". Ils sont détenus à la Section de recherches de la gendarmerie de Mbour.

FATIMA ZAHRA DIALLO (STAGIAIRE)

Section: 
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”