Publié le 21 Feb 2024 - 06:18
FC 25 – DATE DU SCRUTIN  

Des candidats à la Présidentielle interpellent Macky Sall

 

Le Front des candidats à l'élection présidentielle dénonce le manque de diligence du régime actuel dans la fixation d'une nouvelle date pour la tenue de l'élection présidentielle.

Selon Mame Boye Diao, Pape Djibril Fall, Anta Babacar Ngom et compagnie, le président Macky Sall est en train d'opérer tout simplement un “sabotage” du processus déjà assez entamé. “Il est manifeste que cette situation révèle un refus du président de la République de prendre en charge sa mission régalienne d'organisation d'une élection libre et transparente”, lit-on dans le communiqué de ce collectif de candidats. 

Selon ces derniers d'ailleurs, “rien n'a été entrepris. Pourtant, le cadre légal est clairement fixé et aucun obstacle juridique ou de fait ne se dresse contre la fixation d'une nouvelle date que le Sénégal et la communauté internationale attendent avec impatience et inquiétude”.

 La dizaine de candidats prévient tout de même le locataire du palais par rapport à son manque de légitimité au-delà du 2 avril. Forts de cet argument, ils invitent encore une fois le principal concerné à accélérer la cadence.

Dans un autre sujet d'actualité, le front a pris acte de la mise jour opérée par le Conseil constitutionnel sur la liste des candidats, qui sont désormais au nombre de 19.

 Dans la foulée, il n'a pas omis de prendre la défense des sept sages. “Le FC 25 dénonce les tentatives de discréditer nos institutions, notamment le Conseil constitutionnel. Il précise également que la responsabilité personnelle du président est engagée dans cette périlleuse entreprise et met en garde tous ceux qui contribuent de près ou de loin au sabotage de l'élection présidentielle”. 

 

Section: 
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”