Publié le 21 Jul 2021 - 00:47
L’ATELIER PENC 1.9 DE L’ARTISTE ABDOULAYE DIALLO

Un espace réflexion pour revisiter nos humanités

 

L’atelier Pénc 1.9 de l’artiste Abdoulaye Diallo, ‘’Le berger de l’ile de Ngor’’, a été inauguré il y a quelques semaines, en présence de plusieurs personnalités dont l’ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Sénégal, Stephan Röken. C’est un espace de résidence d’artistes, mais également et surtout un lieu de réflexions et de partages entre acteurs de divers horizons.

 

L’artiste Abdoulaye Diallo, ‘’Le berger de l’ile de Ngor’’, a transformé en atelier d’artistes sa belle maison sise sur l’île de Ngor. L’espace baptisé ‘’Pénc 1.9’’ est inauguré il y a quelques semaines. ‘’Pénc’’ désigne un espace de discussion en wolof. ‘’1.9’’ est la transcription en chiffres de l’expression ''Quelle humanité pour demain ?’’, a-t-il expliqué.

En rejoignant la deuxième plage de l’île de Ngor, après une traversée à bord d’un bateau, on ne peut pas ne pas remarquer cette bâtisse peinte avec une couleur vivante, proche du rouge-orangé. Pénc 1.9 est composé de quatre parties. L’’Espace Pr. Saliou Ndiongue’’ est réservé aux expositions. Dans cette même espace, il y a également quatre chambres destinées à la résidence d’artistes. ‘’Eutu Kocc Barma’’, la deuxième partie de Pénc 1.9, est un lieu d’échanges et de réflexions, un atelier de l’artiste.  En troisième lieu, l’on trouve une bibliothèque qui porte le nom de Sembène Ousmane et qui a sa salle de réunion pouvant recevoir 12 personnes. Enfin, il y a, sur la terrasse, un espace nommé ‘’Les tapis de prières’’ pouvant accueillir 30 personnes aux heures de prières.

Ainsi, Pénc 1.9 se veut d’abord un espace de rencontres avec les œuvres, non pas seulement pour les contempler, mais pour s’offrir les incommensurables possibilités de s’ouvrir à d’autres inspirations, précautions, préoccupations, dimensions et intellections d’une fécondité heuristique considérable, selon ’’Le berger de l’ile de Ngor’’.  L’artiste l’a bâti pour qu’il soit un espace de réflexions et de partages entre acteurs de divers horizons, sur des sujets majeurs qui interpellent notre société, notre nation et le monde.

‘’Abdoulaye Diallo est un berger de la pensée’’

Quelle humanité pour demain ? C’est la question qu’il ne cesse de se poser, en raison des phénomènes de violence qui font presque tous les jours l’actualité. Pour lui, ‘’quand on voit les valeurs sociales traditionnelles perdre leur force ou les diverses autorités politiques tournées en dérision’’, on peut légitimement se poser cette question.

A cet effet, il souhaite que le Pénc 1.9 ne soit pas qu’un simple endroit de stockage d’œuvres d’art et de contemplation artistique à visiter. Il veut qu’il soit un espace ‘’de et en gestation… Pour revisiter nos humanités sans rajouter du mystère et de l’obscurité à la complexité, car l’enjeu est d’associer, dans une dynamique collégiale et globale alliant le local et l’international, conformément à l’interminable quête de sens sur notre humanité, plus que jamais confrontée à toutes sortes de défis’’.

L’enjeu est donc de jeter une lumière sur ce qui tend habituellement ‘’à obscurcir’’ nos existences et l’humanité. L’art, la culture comme la science pourrait remplir cette fonction.

Plusieurs personnalités importantes ont participé l’inauguration de l’atelier du peintre Abdoulaye Diallo et ont redécouvert cet artiste de grand talent. ‘’Abdoulaye Dillo est un berger de la pensée’’, a salué le ministre-conseiller en communication à la présidence de la République, El Hadj Hamidou Kassé. ‘’J’ai toujours pensé qu’il y a une relation entre lui, l’insularité et le développement de la pensée. Je m’en réfère aux iles grecques qui étaient des espaces de déploiement de la pensée philosophique et scientifique’’, a-t-il ajouté.

BABACAR SY SEYE

Section: 
NOUVELLE PRODUCTION : Xalam 2 célèbre ses 50 ans de carrière avec "Retour aux Sources"
RÉPARTITION DROITS AUDIOVISUELS : Un peu plus de 100 millions donnés aux artistes
CARAVANE NATIONALE MOBICINÉ : ‘’Le mouton de Sada’’ va faire le tour du Sénégal
RECHERCHES - TIRAILLEURS SÉNÉGALAIS : Près de 500 enregistrements audio réceptionnés à l’Ifan
ALBUM REGGAE - CHANGEMENT CLIMATIQUE, MANIPULATION DE MASSE… : Mam J Ras Soul dénonce tout dans ‘’Mensonge’’
BAMAZI TALLE - COLLECTION DWELL : Cet artiste qui explore les traditions africaines
DANSE SPORTIVE : Douze jeunes pépites bénéficient du savoir-faire belge
PASSATION DE SERVICE AU GRAND THÉÂTRE : Le DG sortant liste ses réalisations
Hommage à Amadou Mahtar Mbow
Présentation de l'album "Poétesse" : Samira Fall sort 12 poèmes musicaux
PROFIL - RICH WANEH (RAPPEUR) : L’ambassadeur des cultures américaine et sénégalaise
CONFÉRENCE DE PRESSE CLÔTURE FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Le nouveau directeur du comité d’organisation prône l’élargissement des perspectives
32e ÉDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE SAINT-LOUIS : Mansour Faye invite le ministère de la Culture à prendre en charge l’événement
‘’BEAUTÉ MAUDITE’’ DE NDÈYE MARIÈME DIOP : La célèbre chronique adaptée à l’écran
Ouverture Festival Jazz
BOB MARLEY
SAINT-LOUIS : 32e ÉDITION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ L’appui de l’État attendu impatiemment
MATAM – LITTÉRATURE : Mamoudou Sidy Ba remporte le Prix Silima 2024
STLOUIS’DOCS 2024 : Le Grand Prix décerné au film ‘’Coconut Head Generation’’ d’Alain Kassanda
AVENEMENT DU PRESIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Le changement à la tête du Sénégal est « important » et « positif », selon le cinéaste Abderrahmane Sissako