Publié le 17 Jan 2015 - 18:15
LIBRE PAROLE

Quand la France pleure

 

Au nom de la liberté sans limite, la France s’est mobilisée pour chanter en chœur l’hymne insultant envers  un prophète de Dieu. Qui aurait imaginé que ce pays qui se veut si rationnelle et si  respectueuse des droits de l’homme, pouvait perdre la raison à ce point et piétiner ainsi la foi de près de deux milliards d’hommes pour se réduire le temps d’une riposte ridicule, en un peuple égaré, atteint ? Il n’y a rien d’humain dans le consensus  national français pour reprendre à l’unisson les caricatures provocantes de Charlie Hebdo qui ont coûté la vie à ses auteurs.

Pourquoi la France se permet-elle d’insulter les musulmans dans leur ensemble parce que trois d’entre ces derniers auraient tué  dix caricaturistes et sept autres personnes?  Se rend-elle compte que cette provocation dont-elle se montre solidaire peut être la cause d’une énième guerre mondiale tout comme une étincelle peut déclencher un feu de brousse ? (…)

Les frères Kouachi ont ‘’tué’’ Charlie et endormi la France.  Vouloir se cacher derrière un dessin imaginaire tiré à  plus d’un million d’exemplaires et s’en prendre à l’Elu qui vient après Dieu, pour dissimuler son mal, n’est qu’un  faux paravent, une maladroite parade. En réalité, les dessinateurs de Charlie Hebdo n’ont fait que faire surgir du plus profond de leur subconscient, la triste image de la France qui pleure Charlie tué. Mais s’est-on posé la question « qui a tué Charlie? » Les frères Kouachi ou la France elle-même ? Bush avait ourdi la détention d’armes à destruction massive pour assassiner Sadam et installer  l’Irak dans le chaos, entraînant dans ce gros mensonge tous ses alliés.

La France  semble lui emboiter le pas pour diaboliser l’Islam en fomentant un scénario  insoupçonné avec trois pauvres « terroristes » peut-être bien innocents à qui l’on a pas laisser le temps de s’expliquer et de prouver que c’est bien la France qui pleure qui a tué Charlie.

Avant cela, la France a installé tout le Sahara dans un désordre indescriptible en tuant Khadafi qu’il avait pourtant tant adulé, parce que tout simplement Sarkozy tenait à se rattraper de ses bourdes en Tunisie et en Egypte pour avoir vogué contre les vents du Printemps arabe.

Essuyez vos larmes et réveillez-vous messieurs! Rien ne peut ébranler la foi des musulmans. On n’arrête pas la mer avec ses bras. Jusqu’à la fin des temps, il y aura des milliards de musulmans sur terre et Mouhammad (PSL) sera leur Prophète.

 Le bon sens élémentaire voudrait que les causes réelles de ce drame soient objectivement identifiées pour une solution durable sinon définitive.

L’heure est au Dialogue et non à la provocation.

                                                                             Cheikh Bamba DIOUM

                                                                              bambadioum@gmail.com

 

Section: 
IRRESPONSABILITÉ AVÉRÉE
Lettre ouverte à Monsieur Amadou Ba Ancien premier ministre, ancien candidat à l’élection présidentielle 2024 : “Nouvelle Responsabilité”
DE LA PROBLEMATIQUE DES LANGUES NATIONALES
La dette publique est un symptôme, pas une cause
Message aux Français !
ÉVOLUTION ET DÉFIS DE LA SÉCURITÉ DANS NOS VILLES
Pour une protection des infrastructures hautement stratégiques au Sénégal
POUR UNE DÉMOCRATIE RENOUVELEE AU SÉNÉGAL 
CHAPITRE VI DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS
Espagne/Migration circulaire : Des Sénégalais exploités dans les champs d'Albacete.
Ousmane Sonko Mbeubeuss est-elle urgence du PROJET ?
Notes de lecture sur le livre du Professeur Makhtar Diouf : AFRIQUE : VOIES DE DEVELOPPEMENT. Surmonter les pesanteurs et… 
LETTRE OUVERTE À SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CONCERNANT LES RELATIONS ENTRE LE SÉNÉGAL ET ISRAËL
Recevoir un Ambassadeur, un acte normal, ordinaire pour toute autorité de la République
Doyen Alioune Tine, vous permettez
Monsieur le Premier Ministre, vous avez mieux à faire Nous avons besoin d’un chef de gouvernement pas d’un chef de clan ou de guerre
Faut -il criminaliser l’homosexualité ?
LA BCEAO PASSE ENCORE UNE FOIS Â COTÉ DE L'ESSENTIEL : IL URGE DE D'ORGANISER LES ASSISES DE LA MONNAIE DANS L'UEMOA
Inédit et rassurant … la CITY valide le PROJET
UN EXTRAIT DU LIVRE DU DOYEN ALLA KANE SUR LES PROBLEMES FONCIERS : « Les Problèmes fonciers au Sénégal : un imbroglio tenace Quelle solution ? »