Publié le 14 Mar 2023 - 09:27

S2D  

 

Pour se prononcer sur l’actualité nationale, le secrétaire général de la S2D a fait face à la presse, hier. Selon Souleymane Ndiaye, il faut être aveugle pour ne pas voir que le pays est en face d’une partie de l’opposition qui est irresponsable. Il a cité nommément le leader de Pastef Ousmane Sonko et ses compagnons. "Il faut manquer de sérieux, manquer de confiance en son discours, pour vouloir, tous les jours que Dieu fait, faire des lives, organiser des marches par-ci, des marches par-là, des lives à 8 h,

à 9 h et puis encore à 18 h. Quelqu’un qui n’a pas grand-chose à faire peut se le permettre. Ceux qui sont occupés à travailler ne peuvent s’accorder un tel loisir. Par conséquent, nous alertons toute l’opinion que l’État et l’ensemble des citoyens consciencieux ne céderont pas aux caprices d’un opposant en manque d’inspiration et de crédibilité, qui passe ses heures perdues à calomnier sans preuve, à déformer les faits et à propager des discours de haine, de désespoir, pendant que tous les indicateurs économiques pointent une évolution positive et un recul de la pauvreté, malgré une hausse de la démographie", a tonné le

DG de la Sapco. Selon qui la marche voulue par M. Sonko, les 14, 15 et 16 mars ne passera pas du tout. "Il faut qu’on soit sérieux. Dans aucun pays au monde, sans aucune crise grave et palpable, on ne peut concevoir de telle façon de faire de la politique ou de s’opposer. Nous invitons l'État à prendre toutes ses responsabilités et à garantir aux citoyens leur droit d’aller et de venir, de vaquer à leurs occupations sans aucune gêne. Ce qu'il devrait faire, s’il est vraiment sérieux, c’est d’aller répondre à la justice pour un dossier pour lequel il a accusé un citoyen comme lui, avec les mêmes droits. Il dit détenir des preuves. C’est simple, qu’il les

apporte. Un procès, c’est fait pour ça. Ce n’est pas compliqué. Sinon, qu’il se taise à jamais. J’ai appris qu’il dit qu’il y avait des nervis embusqués pour attenter à sa vie lorsqu’il était convoqué dernièrement au tribunal dans l’affaire l’opposant au ministre Mame Mbaye Niang. C’est du pipeau. Il faut être sérieux. Nous sommes au Sénégal", a-t-il ajouté.

...A en croire M. Ndiaye, quelqu’un qui menace la vie du président de la République et qui rentre chez lui dormir avec sa famille, ne peut pas raconter qu’on veut attenter à sa vie en plein jour à Dakar et espérer

leurrer les gens. "Il doit arrêter. Aussi, nous invitons certains de nos amis de la société civile à plus de sérieux et de respect vis-à-vis des gens. On ne peut pas ne pas condamner des propos aussi graves que des menaces à l’intégrité physique d’un président légitime et accepter toutes sortes de dérives issues de l’opposition irresponsable et vouloir être crédible. À un moment, il faut dire stop. Ceux qui appellent à la guerre civile, qui alimentent cette idée que rien ne justifie, n’ont qu’à garder les conséquences d’un tel scénario non souhaitable pour eux et à leurs familles. Je crois que ces gens-là, le Sénégal ne les intéresse pas. En dehors du

Rwanda, quel est le pays africain qui s’est plongé dans une guerre civile et qui s’en est relevé ? Il faut vraiment manquer de culture politique et géopolitique pour n’avoir que ce mot à la bouche en parlant de son pays. Je demande aux Sénégalais d’être prudents face aux oiseaux de mauvais augure qui veulent opposer des frères à des frères, des familles à des familles", a conclu le SG de la S2D. 

 

Section: 
Dolel PIT
CONTRE L'EXTRÊME DROITE : Les francs-maçons de France appellent à un rassemblement le 18 juin
PIT SUR LES SORTIES D’OUSMANE SONKO : ‘’Ce qu’on attend du Premier ministre…’’
TENSIONS ENTRE PASTEF ET LES JOURNALISTES : Ousmane Sonko, les non-dits d’une relation amour-haine avec la presse
MIMI TOURÉ SUR LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX ÉLECTIONS : ‘’Les femmes ne sont pas nécessairement porteuses de projets qui sont bons pour les femmes’’
APRÈS LES SORTIES DES POPULATIONS : Les ICS se lavent à grande eau
Mamoudou Ibra Kane
Thierno Bocoum
VISITE AU MARCHE À BÉTAIL DE DAHRA DJOLOF : ‘’Plus de 600 millions F CFA financés par le Fonstab n’ont pas été recouvrés dans la zone’’
POURSUITES JUDICIAIRES : Ousmane Sonko menace les dirigeants de l’ancien régime
« PROJET » PASTEFIEN : « A partir de septembre, le « Projet sera opérationnalisé », selon le député Ayib Daffé
KALIDOU SY, PROFESSEUR D'ANALYSES DE DISCOURS : ‘’La véritable efficacité d'un slogan dépend de la capacité des dirigeants à rester fidèles à ce mot d'ordre’’
‘’SOPI’’, ‘’NATANGUÉ’’, ‘’JUB, JUBAL, JUBANTI’’, ‘’FAST TRACK’’ : Les slogans comme arme de communication des régimes au Sénégal
ENTRETIEN AVEC GALLO TALL, PORTE PAROLE ADJOINT DU PDS : ‘’Karim a décliné des postes dans le gouvernement’’
RECOMPOSITION POLITIQUE : La méthode Amadou
CONSEIL DES MINISTRES : De nouveaux patrons pour la Senelec, Promoged, Petrosen Holding Sa, Aser, AEME…
ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES, DIGITALISATION INTÉGRALE DU SYSTÈME... : BDF veut rénover l'école sénégalaise 
Décret de répartition
MESURES INDIVIDUELLES : Les nominations en conseil des ministres
CONSOLIDATION DE LA PAIX AU SÉNÉGAL : Le Conseil interreligieux du Sénégal pour la paix  engage le combat