Publié le 24 Jun 2012 - 17:51
BASKET-JO

Parker envisage le forfait

 

Blessé à la cornée de l'oeil gauche lors d'une bagarre entre deux rappeurs (Chris Brown et Drake) dans une boîte de nuit new-yorkaise il y a dix jours, Tony Parker envisage de déclarer forfait pour les Jeux Olympiques. «Je vois un spécialiste à New York avec l'espoir d'obtenir l'accord de disputer les Jeux Olympiques, explique le meneur de l'équipe de France sur son site officiel. Les Spurs sont très inquiets. En fonction des résultats, on peut tout imaginer dont un forfait. La décision ne m'appartient plus. Elle est entre les mains du médecin et de San Antonio.»

 

Le joueur, qui a reçu des éclats de verre dans l'oeil gauche, affirme même que les conséquences de cette blessure auraient pu être très graves, alors qu'il avait été rassuré par les premiers examens effectués. «J'ai effectué des examens supplémentaires le vendredi (15 juin) après-midi et ils ont trouvé un bout de verre qui avait pénétré à 99% l'oeil gauche. Je peux le dire aujourd'hui, j'ai failli perdre mon oeil. J'ai donc été opéré le dimanche matin sous anesthésie générale. C'est pour ça que je suis resté sur Paris au lieu de rejoindre l'équipe de France à Pau le 20 juin comme je l'avais annoncé.»

 

«J'hallucine. Je viens de passer huit jours enfermés dans mon hôtel. Je n'avais pas le droit de sortir pour éviter une infection. Je me suis posé énormément de questions...»

 

"TP" est donc resté cloitré dans une chambre d'hôtel. Une situation qui l'a beaucoup inquiétée. «J'hallucine. Je viens de passer huit jours enfermés dans mon hôtel, regrette-t-il. Je n'avais pas le droit de sortir pour éviter une infection. J'ai eu tellement peur que je n'ai pas quitté ma chambre. Je me suis posé énormément de questions [...] La peur s'installe. C'est tellement fragile un oeil...» Parker, qui s'est incliné en finale de conférence Ouest avec San Antonio en NBA le mois dernier, est malgré tout décidé à retrouver ses coéquipiers de l'équipe de France.

 

«J'arrive ce soir (dimanche) à Pau. Même si je n'ai pas le droit de m'entraîner, je souhaite être avec le groupe, assure l'international, qui, même s'il se rétablit rapidement, aura peu de temps pour préparer les JO. Il faudra attendre le 5 juillet et le feu vert du docteur américain pour retrouver les parquets. Donc au meilleur des cas, je serai d'attaque à mon retour en France le 7 juillet. Cela signifie que je dois déclarer forfait pour les quatre premières rencontres. Ça me laissera donc seulement trois semaines de préparation jusqu'au premier match le 29 juillet face aux Etats-Unis. Et pour éviter tous nouveaux problèmes, on me verra sur les parquets avec des lunettes de protection.»

 

 

 

Section: 
EURO 2024 : Les 10 joueurs qui vont faire l’Euro 2024
COUPE DU SÉNÉGAL - DEMI-FINALES Férus de Foot crée l'exploit et se hisse en finale
EURO 2024 : Kylian Mbappé veut marquer l’Euro 2024 de son empreinte
PORTUGAL : Cristiano Ronaldo dévoile ses grandes ambitions pour l’Euro 2024
FOOT - AFRIQUE : Nigeria, c'est la catastrophe !
ELIM. MONDIAL-2026 : Le Soudan repasse devant le Sénégal
MALI : Les Aigles face à des problèmes d’avion avant un match capital
FOOT - ÉQUIPE NATIONALE : Coup de projecteur sur la prestation des Lions
AFRIQUE - ELIM. MONDIAL 2026 Le Ghana porté Jordan Ayew, la Guinée surprise par le Mozambique
MONDIAL 2022 ET CAN 2023 - FONDS CAMPAGNE EQUIPE NATIONALE Le député Cheikh Thioro Mbacké interpelle le nouveau ministre des Sports
FOOT - PREPARATION EURO : La France s’endort sur le Canada
ÉLIM. MONDIAL-2024 - MAURITANIE / SÉNÉGAL (0-1) : Lions jouent petit bras
ÉLIM. MONDIAL-2026 – SÉNÉGAL-RD CONGO (1-1) Les Lions perdent la tête face aux Léopards
COUPE DU SÉNÉGAL - QUARTS DE FINALE : Mbour Petite Côte crée l'exploit face au Teungueth FC
ÉLIMINATOIRES CDM 2026 - SÉNÉGAL VS RDC : Un duel de fauves à Diamniadio
FOOT - ÉQUIPE DU SÉNÉGAL : Absence de Sadio Mané, entre pertes et profits
ESPAGNE - REAL MADRID : Mbappé à la conquête d’un nouveau monde
ECHOS DES LIONS : Sadio Mané forfait contre la RDC et la Mauritanie
LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL : Quand les faits heurtent la bonne gouvernance
LDC (FINALE) - DORTMUND / REAL MADRID : Le jardin d’Edin