Publié le 2 Apr 2012 - 11:51
CONTRIBUTION

Première dame et stigmatisation

 

Dans l’euphorie de la victoire souhaitée quand même par l’écrasante majorité des Sénégalais, un commentaire est passé qui m’a particulièrement ému. Et je ne suis peut-être pas le seul. « Enfin du curaay au palais présidentiel » « Enfin une diongama » se sont exclamés des journaux, « Enfin une Sénégalaise bon teint comme première dame », a commenté le présentateur du JT du soir de la RTS, le même jour.

 

Loin de nous l’idée de penser que ces différentes sorties aient un quelconque relent xénophobe, mais la stigmatisation est sans équivoque. Ces commentaires laissent penser que toutes ces premières dames qui ont défilé au palais de la République de Colette Senghor jusqu’à Viviane Wade en passant par Elisabeth Diouf n’étaient que des Sénégalaises factices. Rien à voir avec Marème Faye Sall, une diongama du Sine qui va embaumer le palais et ses environs de bon ninmali.

 

Que se passerait-il passé si aux Etats Unis, au départ prochain de Barack Obama, un journaliste du New York Times ou de ABC saluait le retour à la maison blanche d’une Wasp (White, Anglo-Saxon, Protestant) à la place d’une Noire, l’actuelle 1ère dame américaine, Mme Michelle Obama ? Imaginez un peu qu’un journal français salue une équipe de France de football composée uniquement de toubabs... On voit d’ici la levée de boucliers outrée des « citoyens du monde » d’ici et d’ailleurs. Parfois la stigmatisation n’est pas consciente.

 

Ibrahima MBENGUE, Bargny

mbengmbor@yahoo.fr

 

Section: 
LA MASSIVE ET NOUVELLE FREQUENTATION DES LYCÉES AU BAOL MBAKOL NDIAMBOUR ET AU CAYOR DONNERA AU SÉNÉGAL BEAUCOUP D’AUTRES CHEIKH ANTA DIOP
Le cinéma, un levier  efficace pour promouvoir la destination touristique de kédougou : Kédougou : pôle cinématographique et touristique.
Le fonctionnaire au Sénégal, un sans voix à la merci du politique
CONTRIBUTION: 100 JOURS DE GOUVERNANCE BASSIROU D. FAYE : De la nécessité de se hâter lentement
Monsieur le Président : Montrez-nous la lune au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt
Les ambulants et les conducteurs de Jakarta ne sont pas les problèmes mais les conséquences des problèmes.
 Proposition de solutions pour le Fichier électoral et le parrainage
L’ANCIENNE MAJORITE DEVENUE LA NOUVELLE OPPOSITION, PEUT –T-ELLE AVOIR LA MEMOIRE SI COURTE ?
ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL, UNE CATASTROPHE POUR LA DÉMOCRATIE EN AFRIQUE
SECTEUR DE LA SANTÉ : QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
L'OTAN A-T-ELLE ENCORE SA RAISON D'ÊTRE ?
REFORMES DE LA JUSTICE POUR UN SYSTEME JUDICIAIRE EFFICACE ET EFFICIENT
« Les 100 jours du gouvernement de ruptures : Point de vue d’un modeste citoyen »
Affaire SamaCasierJudiciaire : Un Révélateur de la Nécessité d'Amélioration de la Livraison des Projets Numériques dans les Administrations Sénégalaises
Oui pour l'abrogation de la loi d'amnésie (loi d'amnistie) !
TROIS MOIS APRES LA VICTOIRE DU 24 MARS, ACCÉLÉRER LE PAS SUR LE CHEMIN DE LA RUPTURE !
L'HISTOIRE DU TÉLÉPHONE AU BAC ET L'ÉDUCATION TRANSFORMATRICE
CENT JOURS…CENT FAILLES…
Mieux vaut tard que jamais avec la disparition des plaques d’égouts
Une solution PROMISE aux besoins de financement de nos PME avec la grâce de Dieu