Publié le 11 Dec 2012 - 14:13
CRISE AU MALI

Macky Sall souhaite le retour de la stabilité

 

Le président de la République, Macky Sall, a souhaité, mardi à Dakar, le retour de la stabilité au Mali, tout en réaffirmant son "soutien indéfectible à la lutte du peuple malien pour son indépendance nationale".

 

"Je souhaite que la situation se stabilise, pour faciliter la tâche non seulement aux Maliens eux-mêmes, à la sous-région, mais aussi à l’Union africaine (UA) et à la communauté internationale d’agir dans l’intérêt du peuple malien et de la région’’, a-t-il notamment déclaté.

 

Macky Sall réagissait à la démission du Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, en marge de la réunion du Comité de haut niveau sur la mise en œuvre du chantier "Paix et sécurité" dans l’espace de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA).

 

Le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, a annoncé, mardi, sa démission et celle de son gouvernement, quelques heures après son interpellation par des militaires proches du capitaine Amadou Haya Sanogo qui a renversé, le 22 mars, le président Amadou Toumani Touré.

 

"Nous prenons acte de ce qui a été dit à travers les médias, nous réaffirmons notre soutien indéfectible à la lutte du peuple malien pour son indépendance nationale, son intégrité territoriale et pour la laïcité de l’Etat du Mali", a affirmé le chef de l'Etat sénégalais. Il a souligné que le Sénégal demeure favorable au "respect des institutions démocratiques".

 

"C’est l’essence même de nos organisations, de notre action publique et aussi des institutions de la transition telle que définie par les organes compétentes de la CEDEAO", a indiqué Macky Sall.

 

"Certainement la CEDEAO ne manquera pas de se réunir rapidement pour prendre une position sur ce qui se passe au Mali. Nous sommes très engagés pour accompagner la demande de résolution au Conseil de sécurité de l’ONU en vue de l’intervention militaire au Nord Mali", a-t-il précisé.

 

Aps

Section: 
NOMINATION DE NOUVEAUX PCA DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Une fonction stratégique souvent méconnue
REMISE DU RAPPORT DES DÉPUTÉS SUR LA MODIFICATION DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, AUJOURD’HUI : Les députés ‘’passent le témoin’’ à Amadou Mame Diop
NOMINATIONS DE PROCHES ET DE PARENTS DANS LES POSTES DE RESPONSABILITÉ : Le népotisme, une tradition ‘’républicaine’’ bien ancrée au Sénégal
ASSAINISSEMENT DE LA PRESSE : Mamadou Thior redemande la publication de la liste des médias en règle
RÉFORMES DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : Les députés en conclave, la fumée blanche attendue aujourd’hui
JEUNESSE ET CITOYENNETÉ : Les Vacances citoyennes agricoles lancées hier à Roff
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le trublion qui bouscule le statu quo
RÉFORMES ET CHAMBOULEMENTS DANS LES AMBASSADES ET CONSULATS : Le Projet du grand remplacement au sein du personnel diplomatique
DÉMISSION DE JOE BIDEN : Kamala Harris prend le relais et l'Afrique suit de près
Abdou Latif Coulibaly
FONDS POLITIQUES ET SPÉCIAUX DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE : Le « trou noir » dans l’architecture de la finance publique
FONCIER À THIÈS : Le collectif de Mbour 4 demande la levée de la suspension des activités sur leur site
LOGEMENT SOCIAL : Une priorité pour le gouvernement
AMINATA TOURÉ BROCARDE LES OPPOSANTS DU DUO DIOMAYE-SONKO : La stratégie du bouclier et du glaive
THIERNO BOCOUM, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT AGIR : "On a un président par intérim "
KOLDA/ BÉNÉFICIER DES INFRASTRUCTURES SOCIALES DE BASE DE L’ÉTAT : Les populations de cinq localités de la commune de Saré Bidji réclament un lotissement
THIÈS - APRÈS LA DÉCLARATION DE BDF : Les ouvriers réclament leur part de Mbour 4
ÉLECTIONS AU SÉNÉGAL : Les acteurs se penchent sur les plaies du système
SAINT-LOUIS : GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES EN AFRIQUE : L’AJA pour une plus grande implication des citoyens
CENT PREMIERS JOURS ET FACE À LA PRESSE DE DIOMAYE : L’APR sans gants