Publié le 28 Apr 2023 - 17:36
DIALOGUE ET CONCERTATIONS NATIONAUX

Benno Bokk Yaakaar insiste

 

Le pool des porte-paroles de la coalition Benno Bokk Yaakaar a tenu, hier, au siège de la permanence de la Ligue démocratique (LD) sis à Grand-Yoff, une conférence de presse pour réitérer l’appel du chef de l’État à un dialogue et à des concertations avec toutes les forces vives de la nation. 

 

Le président de la République tient à son dialogue. Ses porte-paroles sont montés, hier, au front pour lancer un vibrant appel à la classe politique. Au cours de la conférence de presse, Seydou Guèye a rappelé que le président Macky Sall, après avoir lancé un appel au dialogue dans l’intérêt exclusif des populations, dans un entretien accordé à une radio locale, a réaffirmé avec force, ‘’lors du Conseil des ministres du mercredi 26 avril, sa disponibilité et son engagement à consolider le dialogue et la concertation avec toutes les forces vives de la nation, selon des formats et thématiques indiqués, dans le respect de l’État de droit, des institutions de la République et des valeurs démocratiques’’.

Le porte-parole du jour d’ajouter que le dialogue et la concertation constituent des marqueurs majeurs de la vision politique du président Sall. Qui en a fait ‘’sa doctrine de gouvernance qu’il a eu à cœur de mettre en œuvre dès son accession à la magistrature suprême, avec comme point d’orgue l’inscription d’une Journée nationale du dialogue dans l’agenda républicain entrainant plusieurs séquences d’élaboration concertées’’.

A entendre Seydou Guèye, plusieurs acquis démocratiques, économiques et sociaux peuvent être consignés à l’actif des différentes consultations avec les forces vives de la nation à travers des cadres sectoriels ou d’autres, plus institutionnels, du dialogue social ou le dialogue politique. Il souligne ainsi que ‘’le dernier en date a permis d’arriver à des consensus forts sur le processus électoral, avec notamment l’élection au suffrage universel direct des maires des communes, des villes et des présidents de conseil départemental, ce qui a eu comme conséquence pratique de garantir le respect en toute transparence du suffrage exprimé par les électeurs’’. 

De ce fait, affirme-t-il, le dialogue est une tradition bien de chez nous comme la tolérance, le respect des institutions et de l’État de droit constituent les socles porteurs de notre vivre-ensemble. 

‘’A nos yeux, le dialogue constitue un des acquis les plus importants de notre modèle démocratique en tant qu’exigence. Il reste également une modalité incontestable pour l’approfondissement de notre démocratie depuis l’adoption du code consensuel de 1992. Enfin, il est de notre devoir et de notre responsabilité d’inviter tous les acteurs politiques, sans exclusive, toutes les forces vives, celles du champ social et citoyen, à répondre à l’appel au dialogue lancé par le chef de l’État en vue de parvenir à des élections pacifiées, comme il est de coutume dans notre pays, de renforcer la paix, la stabilité sociale, la sécurité et le progrès au grand bénéfice du Sénégal, de toutes les Sénégalaises et de tous les Sénégalais’’.

Un contexte d’incertitudes économiques au plan mondial

En outre, les porte-paroles de la majorité présidentielle ont rappelé que ‘’le contexte actuel reste marqué par les incertitudes économiques au plan mondial, une aggravation des menaces et attaques terroristes dans notre sous-région, et des risques de fragilisation du vivre-ensemble sénégalais tant chanté de par le monde’’.

 Face à ces défis, dit-on, ‘’le président de la République a fait de la mobilisation de toutes les forces vives de la nation un impératif pour mieux poursuivre la relance économique afin de prendre en charge avec efficacité le bien-être de nos vaillantes populations’’.

Seydou Guèye d’indiquer, au regard des perspectives de croissance annoncées à près de ‘’9 % pour l’année 2023 à la faveur de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières, le Sénégal sera indubitablement un autre pays avec un autre rang et une attractivité renforcée. Ce qui pourrait l’exposer à des risques d’un autre type’’.

C’est pourquoi, ‘’face à ces défis, il nous faut, dans un élan collectif, hisser nos ambitions, penser et agir pour un Sénégal émergent dans la paix, la concorde afin de consolider notre trajectoire démocratique et défendre la République sans concession’’, déclare Seydou Guèye.

DIANA DIA (Stagiaire)

Section: 
Adji Mbergane Kanouté
FACE-À-FACE DU PRÉSIDENT BASSIROU FAYE AVEC LA PRESSE : Les notes d’Alioune Tine
RETOUR IMMINENT DE KARIM WADE DEPUIS LE QATAR : Le PDS sur les pas des législatives de 2017
ASSEMBLÉE NATIONALE
Fronde chez Thierno Alassane Sall
NOMINATIONS AUX POSTES DE RESPONSABILITÉ : Diomaye et Sonko prennent leur temps
Abdou Mbow interpelle Sonko sur le drame de la migration
MUTISME DES OPPOSANTS DEPUIS L'AVÈNEMENT DU DUO SONKO-DIOMAYE : Calculs et stratégies politiques dans la perspective des Législatives
EN TOURNÉE DANS DIFFÉRENTS ENDROITS DE DAKAR : Les invites et assurances de la ministre Fatou Diouf  
RECONFIGURATION DE L’OPPOSITION SÉNÉGALAISE : Vers un jeu de chaises musicales
ÉLABORATION DE 83 PROJETS DE LOI, 294 PROJETS DE DÉCRET ET 110 PROJETS D’ARRÊTÉ : Ousmane Sonko dévoile un pan de l’agenda législatif et réglementaire
TRANSPORTS TERRESTRES : BDF s’attaque au train 
DPG, SUBVENTION, PRESSION FISCALE, ATTAQUE CONTRE LA PRESSE ET LA JUSTICE… : Thierno Bocoum critique Ousmane Sonko
Thierno Alassane Sall
ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE PAR LE BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : L’hémicycle porte le fer contre Ousmane Sonko
OPÉRATIONS DE DÉSENCOMBREMENTS ET DE DÉGUERPISSEMENTS : Sonko veut des solutions d’abord
THIÈS : Massaly démissionne de son poste de PCA de l'ONFP
Rationalisation des dépenses
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE, DISSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE : La guerre des tranchées à l’ombre des législatives anticipées
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE : Le groupe parlementaire BBY invite le PM à se “DPG”