Publié le 22 Mar 2012 - 13:18
EN CAMPAGNE À TIVAOUANE PEULH

Wade menace les électeurs de Podor et Matam

 

Les populations de Matam et de Podor sont averties : si elles votent pour Macky Sall dimanche prochain, le président Wade promet de délocaliser tous ses projets au profit de localités qui lui auront fait confiance le 25 mars. La menace a été servie aux Haal Pulaar de Tivaouane Peul chargés de faire passer le message à leurs parents du Fouta.

 

 

C’est le quartier Tivaouane Peul dans la banlieue dakaroise que le président Wade a choisi pour menacer une partie de sa propre population. Si jamais les populations de Matam et de Podor votent pour son adversaire Macky Sall au second tour de la présidentielle, Abdoulaye Wade leur promet l’enfer. Il demande aux populations des départements de Podor et surtout de Matam, de dire carrément leur ‘’position’’ pour le second tour du scrutin. ‘’Si vous prenez l’option de voter pour Macky Sall, je vous laisserai entre les mains de ce dernier et je reprendrai tous les projets entamés pour les amener dans les localités qui m’auront été favorables au second tour et qui méritent autant que vous des ponts, des routes et d’autres projets’’, a menacé le candidat des FAL sur un ton chargé de colère. ‘’Ma position est très claire là-dessus. Et je demande aux grands responsables de mon parti qui sont dans ces départements, de porter le message aux populations’’, a-t-il poursuivi, lui qui souligne avoir les capacités de construire tout le Sénégal.

 

Abdoulaye Wade toujours à la charge, s’enflamme : ‘’Macky Sall qui dit que le Fouta lui est favorable parce qu’étant la terre de ses parents, n’a même pas de programme pour cette population. Il n’a rien il n’a aucun programme’’. Si les populations de Matam et de Podor ne sont pas convaincues, Wade leur propose de remettre à Macky Sall tous les dossiers pour qu’il se charge de construire les ponts, les routes, etc. Un échec cuisant est en perspective, pense Wade qui souligne qu’à partir de ce moment, il amènera ses financements et ses projets dans les localités qui auront voté pour lui. ‘’Je n’accepterai jamais d’aider des gens qui iront voter pour mon adversaire’’, fulmine le président de la République. Abdoulaye Wade dit avoir gardé pendant longtemps ces propos destinés aux populations du Fouta. Parce que, dit-il : ‘’J’attendais de venir dans une localité habitée par la communauté Haal Pulaar comme Tivaouane peulh pour le dire’’, déclare le président-candidat de retour d’une longue journée de campagne électorale qui l’aura mené à Mbour, puis à Keur Massar, Jaxaay, Malika, Yeumbeul, Tivaouane Peul et Thiaroye.

 

Amadou NDIAYE (Envoyé spécial)

 

Section: 
NOMINATION DE NOUVEAUX PCA DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Une fonction stratégique souvent méconnue
REMISE DU RAPPORT DES DÉPUTÉS SUR LA MODIFICATION DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE, AUJOURD’HUI : Les députés ‘’passent le témoin’’ à Amadou Mame Diop
NOMINATIONS DE PROCHES ET DE PARENTS DANS LES POSTES DE RESPONSABILITÉ : Le népotisme, une tradition ‘’républicaine’’ bien ancrée au Sénégal
ASSAINISSEMENT DE LA PRESSE : Mamadou Thior redemande la publication de la liste des médias en règle
RÉFORMES DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : Les députés en conclave, la fumée blanche attendue aujourd’hui
JEUNESSE ET CITOYENNETÉ : Les Vacances citoyennes agricoles lancées hier à Roff
SÉANCE PLÉNIÈRE DU PARLEMENT DE LA CEDEAO : Guy Marius Sagna, le trublion qui bouscule le statu quo
RÉFORMES ET CHAMBOULEMENTS DANS LES AMBASSADES ET CONSULATS : Le Projet du grand remplacement au sein du personnel diplomatique
DÉMISSION DE JOE BIDEN : Kamala Harris prend le relais et l'Afrique suit de près
Abdou Latif Coulibaly
FONDS POLITIQUES ET SPÉCIAUX DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE : Le « trou noir » dans l’architecture de la finance publique
FONCIER À THIÈS : Le collectif de Mbour 4 demande la levée de la suspension des activités sur leur site
LOGEMENT SOCIAL : Une priorité pour le gouvernement
AMINATA TOURÉ BROCARDE LES OPPOSANTS DU DUO DIOMAYE-SONKO : La stratégie du bouclier et du glaive
THIERNO BOCOUM, PRÉSIDENT DU MOUVEMENT AGIR : "On a un président par intérim "
KOLDA/ BÉNÉFICIER DES INFRASTRUCTURES SOCIALES DE BASE DE L’ÉTAT : Les populations de cinq localités de la commune de Saré Bidji réclament un lotissement
THIÈS - APRÈS LA DÉCLARATION DE BDF : Les ouvriers réclament leur part de Mbour 4
ÉLECTIONS AU SÉNÉGAL : Les acteurs se penchent sur les plaies du système
SAINT-LOUIS : GOUVERNANCE DES RESSOURCES NATURELLES EN AFRIQUE : L’AJA pour une plus grande implication des citoyens
CENT PREMIERS JOURS ET FACE À LA PRESSE DE DIOMAYE : L’APR sans gants