Publié le 15 May 2012 - 13:34
FOOTBALL-MAN CITY

Quand Carlos Tevez insulte Ferguson...

 

L'image a scandalisé l’Angleterre. Carlos Tevez, tout sourire dans le bus de Manchester City paradant pour fêter le titre en Premier League, brandissant une banderole « RIP Fergie »( Repose en paix). La référence vise bien évidemment Sir Alex Ferguson, le manager écossais de Manchester United. Des Red Devils qui ont vécu une cruelle désillusion dimanche lors d’une ultime journée anglaise aussi passionnante qu’indécise. Et si la fête des Citizens est bien évidemment légitime au regard de l’évènement qu’a engendré l’obtention de leur troisième titre après 35 ans de disette, elle n’offre aucun droit à un joueur de manquer de respect à Ferguson. D’autant que l’intéressé en question n’a pas été exempt de tout reproche au cours de la saison. Mais aussi car il doit une fière chandelle à « Fergie » qui lui avait permis de prendre son envol en Angleterre lors de son passage à MU, de 2007 à 2009. L’attaquant argentin, qui a la mémoire courte, s’est tout de même excusé : « J’ai été emporté par l’excitation de la célébration, s’est-il défendu. Mais je n’ai pas voulu manquer de respect à Sir Alex Ferguson, que j’admire comme homme et comme manager. » Drôle de façon de le montrer.

 

Le club de City a lui rapidement tenu à prendre le relais de son joueur et à qualifier le geste de Tevez « d’erreur de jugement ». « Le club tient à présenter ses sincères excuses à Sir Alex Ferguson et à Manchester United », peut-on lire dans un communiqué. Reste qu’une nouvelle fois, le natif de Buenos Aires a mis dans l’embarras Manchester City. Car cette saison, « l’Apache » a beaucoup plus fait parler de lui au rayon faits divers qu’à la page sport des quotidiens anglais. Longtemps en désaccord avec Roberto Mancini après avoir refusé d’entrer en jeu lors d’un match de Ligue des Champions en septembre 2011 à Munich, l’attaquant international argentin a vécu une troisième saison cauchemar à Manchester. D’abord remplaçant en raison de la concurrence d’Edin Dzeko, Sergio Agüero, David Silva et Mario Balotelli, l’ancien joueur de West Ham a ensuite été sanctionné suite à l’épisode en C1 avant de refuser de revenir à plusieurs reprises, préférant fréquenter les plages et les greens de golf en Argentine. Envoyé un peu partout lors du Mercato hivernal (ndlr : au PSG et au Milan AC notamment), l’Argentin a finalement décidé de rester et a repris avec la réserve en février. Le 14 avril 2012, il a même relancé les Citizens en marquant un triplé face à Norwich City. Une performance qui devrait certainement être le dernier coup d’éclat de Tevez sous les couleurs de City.

 

 

 

Section: 
COUPE DU SÉNÉGAL - DEMI-FINALES Férus de Foot crée l'exploit et se hisse en finale
EURO 2024 : Kylian Mbappé veut marquer l’Euro 2024 de son empreinte
PORTUGAL : Cristiano Ronaldo dévoile ses grandes ambitions pour l’Euro 2024
FOOT - AFRIQUE : Nigeria, c'est la catastrophe !
ELIM. MONDIAL-2026 : Le Soudan repasse devant le Sénégal
MALI : Les Aigles face à des problèmes d’avion avant un match capital
FOOT - ÉQUIPE NATIONALE : Coup de projecteur sur la prestation des Lions
AFRIQUE - ELIM. MONDIAL 2026 Le Ghana porté Jordan Ayew, la Guinée surprise par le Mozambique
MONDIAL 2022 ET CAN 2023 - FONDS CAMPAGNE EQUIPE NATIONALE Le député Cheikh Thioro Mbacké interpelle le nouveau ministre des Sports
FOOT - PREPARATION EURO : La France s’endort sur le Canada
ÉLIM. MONDIAL-2024 - MAURITANIE / SÉNÉGAL (0-1) : Lions jouent petit bras
ÉLIM. MONDIAL-2026 – SÉNÉGAL-RD CONGO (1-1) Les Lions perdent la tête face aux Léopards
COUPE DU SÉNÉGAL - QUARTS DE FINALE : Mbour Petite Côte crée l'exploit face au Teungueth FC
ÉLIMINATOIRES CDM 2026 - SÉNÉGAL VS RDC : Un duel de fauves à Diamniadio
FOOT - ÉQUIPE DU SÉNÉGAL : Absence de Sadio Mané, entre pertes et profits
ESPAGNE - REAL MADRID : Mbappé à la conquête d’un nouveau monde
ECHOS DES LIONS : Sadio Mané forfait contre la RDC et la Mauritanie
LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL : Quand les faits heurtent la bonne gouvernance
LDC (FINALE) - DORTMUND / REAL MADRID : Le jardin d’Edin
FRANCE : Pour l’OM, un virage à ne pas rater