Publié le 4 Aug 2023 - 16:19

Grève de la faim Hannibal Njim

 

Hier, une lettre est publiée et attribuée à Hannibal Njim qui est en prison depuis cinq mois. ‘’Bien que cela puisse sembler redondant, je considère qu'il est important de souligner l'aveugle oppression dont je suis victime, car cela me concerne non seulement, mais également d'autres personnes’’, lit-on dans la missive. ‘’En effet, le 8 février 2023, j'ai été arrêté devant mon domicile et conduit au commissariat central, dans les locaux de la SU. Mes avocats m'ont immédiatement rejoint pour comprendre les raisons de mon arrestation et m'assister.

Ils ont naturellement demandé des explications quant aux motifs de mon arrestation. Les policiers, quant à eux, ont avancé la raison d'un post Facebook, ce qui m'a fait sourire puisque je n'étais pas très actif sur les réseaux sociaux, étant donné que j'étais dans  les ferveurs de mon mariage célébré quelques jours avant’’, ajoute-t-il. Cependant,  après vérification, fait-il savoir, le discours a changé. C’est au cours de son audition, dit-il, qu’il apprendra qu’il est poursuivi pour ‘’une histoire invraisemblable’’. ‘’J'aurais financé une force spéciale par le biais de Kopar-express.

Cette accusation m'a fait sourire, car les cagnottes étant publiques, il est facile de vérifier leurs mouvements. De plus, je ne connais aucun membre de ce groupe, ni de près ni de loin. Par la suite, ils ont tenté d'inventer toutes sortes d'histoires, mais face à ma sérénité, ils ont réalisé que je comprenais leur jeu comique. Malgré plusieurs retours au parquet, ils étaient toujours incapables de fournir le moindre élément de preuve pour me maintenir en détention’’, ajoute-t-il.

...Le 2 mai dernier, renseigne Hannibal, il a fait face au juge pour être auditionné sur le fond du dossier. ‘’J’ai été extrait des soi-disant forces spéciales alors qu’on était censé être dans le même dossier. ‘’Une fois devant le juge, il n'a plus mentionné la force spéciale. L'affaire a changé de nature et est devenue l'affaire Kopar-express. Malgré l'absence de preuves à mon encontre, le juge m'a posé des questions banales telles que "Comment fonctionne Kopar-express ? Es-tu actionnaire...".

Pourtant, il avait la liste des actionnaires sous les yeux’’, indique-t-il. ‘’Face à cette absence de sérieux, j'ai décidé de lui demander sur quoi le procureur s'était auto-saisi. Aucune réponse de sa part’’, souligne-t-il. Il rappelle que la Bceao avait été saisie afin de mener une enquête sur lui, ‘’mais comme je n'ai rien à me reprocher, j'ai accepté de signer la réquisition, même en l'absence de mon avocat. Face à l'évidence, le juge était incapable de me répondre de manière satisfaisante’’. Il considère que son emprisonnement repose sur un tissu de mensonges. Le dossier serait vide. ‘’Sachant que tout cela n'est qu'une mascarade et une parodie de justice, j'ai décidé d'entamer une grève de la faim depuis le 31 juillet pour dénoncer ma séquestration illégale et arbitraire’’, annonce-t-il.

 

Section: 
SÉNÉGAL : La migration interne dans tous ses états
COOPÉRATION INTERNATIONALE : Le Sénégal et la Gambie signent trois accords
DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE EN ZONE URBAINE ET PÉRI-URBAINE : Le Forum social sénégalais accule la multinationale Suez
ZONE DES NIAYES – ACCES A L’EAU, AUX TERRES, AUX FINANCEMENTS… : Les craintes et propositions des maraîchers
CRÉATION D’UN MINISTÈRE DU CULTE AU SÉNÉGAL EN 2025 : Ousmane Sonko veut une « révolution » dans la gestion des affaires religieuses
Hub régional des urgences
Opération Interpol
Violences basées sur le genre
Émigration irrégulière
DRAME À KOLDA : Deux enfants âgés de 11 et 12 ans retrouvés morts noyés dans une rivière
HOMICIDE VOLONTAIRE : Il tue d’un coup de fusil le berger M. Sow
SON HONNEUR ET SA RÉPUTATION SALIS PAR DEUX ADOLESCENTES : A. Keita, jugé pour détournement de mineures, blanchi par le tribunal
URGENCES SANITAIRES EN AFRIQUE – RÉUNION DU GROUPE CONSULTATIF TECHNIQUE : Des experts veulent renforcer le soutien de l'OMS
SAINT-LOUIS : COLÈRE DES PÊCHEURS ARTISANAUX : Les compagnies BP et Kosmos vilipendées
MATAM - SERVIETTES HYGIÉNIQUES RÉUTILISABLES : L'AMFE distribue 300 kits dans trois postes de santé
ASSISES DU SECTEUR DES TRANSPORTS : El Malick Ndiaye pour l'élaboration des stratégies répondant aux besoins présents du secteur
Sénégalais libérés
Litige foncier Diass
Kurt Campbell
AIBD - NOUVELLE SAISIE DE COCAÏNE : L’identité des présumés trafiquants et la destination de la drogue connues