Publié le 28 Mar 2023 - 21:32
KOLDA - AFFAIRE DE PROFANATION DE TOMBES

Les trois suspects ont bénéficié d’un retour de parquet

 

Au terme de leur garde à vue au commissariat urbain de Kolda, les mis en cause dans l’affaire des corps exhumés  ont été déférés au parquet ce lundi 27 mars. Ceci pour permettre au procureur de la République de prendre la décision appropriée à leur égard. Mais n’ayant pas suffisamment le temps de les entendre, le maître des poursuites a ordonné un retour de parquet. Ces trois suspects seront à nouveau présentés au procureur ce mardi 28 mars.

 

Les trois présumés profanateurs de tombeaux du cimetière de Doumassou-Gadapara, dans la commune de Kolda, sont mis à la disposition de la gendarmerie de Kolda. Après la réception de leur dossier de déferrement, le ministère public a confié les trois suspects à la gendarmerie où ils sont gardés avant d’être présentés à nouveau ce mardi au procureur de la République.  

Après avoir passé quelques jours dans les locaux du commissariat urbain de la police, les présumés profanateurs ont été forcés à changer de local. Ils ont passé la nuit de ce lundi 27 mars dans les grilles de la brigade de gendarmerie de Kolda. Ils ont été arrêtés le 22 mars dernier par la police, suite à la profanation de trois tombes au cimetière de Doumassou-Gadapara, les 16, 17 et 19 mars derniers.

Une arrestation qui est le fruit d’une collaboration entre la police et les membres du comité de vigilance de Doumassou-Gadapara, deux quartiers qui entourent le cimetière. Ce mardi, le procureur va statuer sur cette affaire pour donner suite au sort de ces suspects.

A signaler que cette affaire défraie la chronique dans la capitale du Fouladou où une pluie de post sur les réseaux sociaux renseigne de l’indignation des populations sur ces profanations devenues monnaie courante à Kolda. Elles entendent mener des stratégies pour combattre farouchement toute personne qui tenterait désormais de troubler la quiétude de leurs morts dans les cimetières de la commune de Kolda.

“Désormais, nous n’aurons jamais de pitié contre toute personne qui poserait des actes criminels de profanation dans nos cimetières. Toute personne prise en flagrant délit de profanation sera tuée, un point et c’est tout. Nous sommes prêts à mourir en prison, si tuer un profanateur est un crime’’, avertit le porte-parole des veilleurs des cimetières. Avant de conclure : ‘’En attendant, nous continuons la sensibilisation des populations à dénoncer toute personne suspecte inconnue qui erre dans leur quartier.’’

N'FALY MANSALY

Section: 
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien