Publié le 11 Dec 2012 - 11:02
TIVAOUANE ENTERRE SON MANSOUR DANS LA DOULEUR

Dans la chaleur d’une aube douloureusement vécue

 

Tivaouane la sainte a pleuré toute une nuit. Et si on devait résumer ce qui s’est passé, on dirait simplement que ''dans cette ville, les gens ont souffert dans leur chair’’. C’est à 22h que la douleur a atteint son paroxysme, lorsqu’un cercueil vide a été introduit dans la maison du défunt Khalife.

 

''Nous avions voulu tromper la vigilance des gens, pour qu’ils quittent tôt les lieux, afin qu’on enterre le khalife dans la sobriété'', confiera un membre proche de la famille du défunt. Toutefois, la stratégie fera flop. Puisque, les accompagnateurs du cercueil sont restés à l’intérieur de la demeure du défunt Khalife. Flairant donc la simulation, les talibés aussi sont restés.

 

A l’intérieur de la mosquée, c’est la grosse débandade, difficilement gérée par des GMI à bout de nerfs. Les gens tombent par dizaines, donnant ainsi aux agents de la Croix-rouge un travail herculéen. Il en sera presque ainsi toute la nuit. Les heures passent et les commentaires vont bon train. ‘’Le corps est là’’, ‘’non il n’est pas là’’, ‘’si, il a déjà été enterré’’.

 

On spécule sur le sujet, mais personne ne veut quitter les lieux. A Tivaouane, l’incertitude est la chose la mieux partagée. C’est à 4h du matin que le cortège funèbre débarquera sur les lieux. Auparavant, les chaînes de radios avaient déjà vendu la mèche. Scotchés à leurs postes, les talibés accourent sur le lieu de l’enterrement. Après la prière mortuaire, les choses s'accélèrent et vers 5h 20mn, tout est déjà fait.

 

Les fidèles, perchés sur les murs, les arbres, les balcons et les terrasses, ont tenu à assister à l’événement. Les larmes ont perlé avec abondance et des cris de détresse se sont fait entendre tout le long de cette aube. Après cela, dans une ferveur inouïe, les fidèles ont assisté à la prière du ‘’Fadjr’’. Les coqs ont chanté et le jour a paru, mais les fidèles tidianes n’ont pas fermé l’œil de la nuit.

 

Le lendemain, les cernes autour des yeux rougis, portés par des silhouettes fatiguées et attristées, ils ont pullulé dans Tivaouane. A l’image des jeunes Seynabou Seck, adja Awa Mbaye qui se réjouissent d’avoir accompagné, dans leur ‘’cœur’’, le défunt Khalife. Les candidats à cet enterrement ont senti du baume dans leur cœur. La foule a grossi et les gens n’ont cessé de venir de partout du Sénégal. Ni la chaleur, ni la faim n’ont pu venir à bout de leur ferveur et de leur détermination.

 

 

Amadou NDIAYE (Envoyé spécial)

Section: 
ASSAINISSEMENT DU SECTEUR DES BTP : L'État va homologuer les matériaux et produits utilisés
LITIGE AVEC METALSEN : Serigne Momar Sokhna réclame 25 millions à l'industrie de métallurgie
ACCUSÉ D’ESCROQUERIE PORTANT SUR 40 MILLIONS DE FRANCS CFA : Abdou L. P. Diakhaté jugé devant la barre des flagrants délits
COLLECTIF DES ANCIENS MILITAIRES INVALIDES DU SÉNÉGAL (CAMIS) : Les pensions d'indemnités exigées 
POUR SE VENGER DE L’HOMME MARIÉ QUI LUI PROPOSAIT DE L’ARGENT POUR DES RAPPORTS SEXUELS : La coiffeuse le fait chanter avec une vidéo obscène
PHILIPPE SÈNE (SECRÉTAIRE INTERSYNDICALE CNAO) : "Notre DG est un très mauvais élève en gestion"
NAUFRAGE D’UNE PIROGUE EN MAURITANIE : Quinze morts, 95 rescapés et des dizaines de disparus
Collectif victimes de Macky Sall
Affaire Lat Diop
ÉMIGRATION TUNISIE : 70 Sénégalais retenus par des bandes armées
MENACES DE CESSATION DE LA COLLECTE DES DÉCHETS SUR LE TERRITOIRE NATIONAL : La Sonaged répond aux concessionnaires du nettoiement
NON-RENOUVELLEMENT DE CONTRATS AU PORT AUTONOME DE DAKAR : Le Collectif des temporaires interpelle le DG 
THIÈS - POUR UNE HISTOIRE DE 1 000 F CFA : Une banale querelle a failli virer au drame
TENTATIVE DE VOL D’UN VÉHICULE : Ngor Ndong condamné à 2 ans de prison, dont 6 mois ferme
SAINT-LOUIS : JOUTES ORATOIRES “DÉBATTONS”  À L'UGB : L’UFR/LSH monte sur la plus haute marche  
PÉTROLE ET GAZ – RENÉGOCIATION DES CONTRATS : L’État et les universitaires cherchent les failles
EXAMEN BFEM 2024 : La région de Thiès compte 33 799 candidats
RAPPORT ANNUEL 2023, ‘’RAST 2023’’ : Les chiffres de l’emploi au Sénégal
Centenaire de Bamba
Migrants