Publié le 5 Jul 2024 - 06:33
ÉMIGRATION IRRÉGULIÈRE

Plus d’une centaine de migrants périssent au large de la Mauritanie

 

Quatre-vingt-sept candidats à l’émigration irrégulière ont péri au large de Niago, en Mauritanie. La pirogue ayant chaviré avait à son bord 184 candidats et a quitté Niodior et tentait de rallier les iles Canaries.

Dans un communiqué, Action pour les droits humains et l’amitié (Adha), le Mouvement pour l’éthique et la transparence (MET) ainsi que Miamsi-Sénégal se sont désolés de la situation. Ils ‘’déplorent la perte de 87 vies humaines, dont une majorité de Sénégalais, 36 secourus et expriment leur vive inquiétude pour la soixantaine de portés disparus pour lesquels les autorités mauritaniennes poursuivent les recherches”, lit-on dans un communiqué signé par les trois entités.

‘’Ce énième drame met en lumière les conditions de désespoir qui poussent de nombreux jeunes à risquer leur vie dans des traversées périlleuses, avec l'objectif de trouver de meilleures opportunités ailleurs’’, analysent-elles.

Ces organisations considèrent qu’il ‘’y a un besoin impératif de changement de paradigme en mettant en place une politique de jeunesse plus efficace, capable de faire face à ce sérieux drame qui affecte cruellement le Sénégal. Nous rappelons que malgré les dispositifs mis en place par Frontex dans le cadre des accords de coopération entre l’Union européenne et le Sénégal, les financements, les rencontres et la création de structures comme le Conseil national pour la jeunesse, le Conseil national pour l’insertion et l’emploi de la jeunesse ainsi que les nombreuses directions visant à contrer la migration dite irrégulière, les résultats attendus n'ont guère été au rendez-vous’’, ajoute-t-on.

Dans ce cadre, Adha, Met et Miamsi-Sénégal invitent les nouvelles autorités à intensifier leurs efforts pour prévenir de telles tragédies. ‘’Il est certes crucial de renforcer les mécanismes de surveillance et de secours en mer, mais il faut surtout mettre l’accent sur l’amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises et la promotion de voies de migration sûres et légales’’, suggèrent-elles.

Section: 
ALIOUNE NDOYE, MAIRE DE DAKAR PLATEAU : ‘’Si l’État veut qu’on arrête, qu’il nous le notifie de manière officielle’’
KOLDA / DANGER PONT DE HILÈLE : Des boulons volés, le gouverneur lance la traque
ESCROQUERIE ET CHARLATANISME : Le marabout récidiviste a promis de démultiplier les 150 millions d'un mareyeur
ARRESTATION DE MAMADOU BILLO BAH ET D’OUMAR SYLLA EN GUINÉE : L’association Tournons la page Sénégal broie du noir
NOMINATIONS DU NOUVEAU RÉGIME : Quand et qui pour Matam ? 
PLACE DES FEMMES DANS LES FORCES ARMÉES : Ces défis qui attendent le Sénégal
SAISIES RECORD DE COCAÏNE À KOUMPENTOUM : En 5 mois, la douane a mis la main sur 721 kg de cocaïne  
MOBILITÉ INNOVANTE AU SÉNÉGAL : Des véhicules 100 % électriques arrivent
PASSATION DE SERVICE : La feuille de route du nouveau DG du Cices
Kafountine
RÉFLEXIONS SUR UNE BIENNALE DE L’ART AFRICAIN CONTEMPORAIN REPORTÉE : Le  OFF du Dak’ART 2024 du LebergerdelîledenGor : LA LIBERTÉ DE SE DÉPLACER
EXPLOSION DE BONBONNES DE GAZ 90 % des cas sont dus à la qualité des brûleurs
PROJET EFFORT À THIÈS : La quête de l’emploi décent pour les femmes et les jeunes
DRAME À KAFFRINE : Le policier se serait tiré une balle dans la tête
Accident tragique
Crise au Sahel
POUR ÉVITER LES TRANSITIONS ANTIDÉMOCRATIQUES EN AFRIQUE : Wanep implique les jeunes dans la réflexion
DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE AVANT LE 15 JUILLET 2024 : Les présidents des groupes parlementaires engagent le contre-la-montre  
VIH/SIDA : Cette maladie fait-elle encore peur ?
OFFRE OU CESSION D'ECSTASY ‘’VOLET’’ : Serigne Dieng et Matar Ndiaye condamnés à des peines fermes  de prison