Publié le 24 Jun 2012 - 19:36
CRISE AU MALI

L'Algérie estime qu'une solution "politique négociée est possible"

 

L'Algérie a estimé dimanche qu'une solution "politique négociée" pouvait mettre fin à la crise au Mali voisin, dont le nord est tombé entre les mains de groupes armés depuis le mois de mars. "Une solution politique négociée est possible" pour trouver une issue à la crise au Mali, a déclaré le ministre algérien délégué aux Affaires maghrébines et africaines Abdelkader Messahel lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre britannique aux Affaires étrangères chargé des Affaires du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord Alistair Burt, en visite en Algérie. "Nous avons toujours privilégié la solution politique. Nous croyons aux vertus du dialogue et dans le dossier particulier de la situation au Mali, il y a toutes les indications qui font croire et penser que la solution politique négociée est possible et nous y travaillons", a ajouté M. Messahel. Il a également indiqué que l'intégrité territoriale du Mali "n'était pas négociable", dans la recherche de toute solution à la crise qui secoue ce pays. "La crise doit être réglée par la négociation. Pour la Grande-Bretagne, l'intervention militaire reste le dernier recours", a estimé de son côté le ministre britannique.

 

Interrogé sur la venue récemment en Algérie d'une délégation d'Ansar Dine qui occupe avec d'autres groupes islamistes le nord du Mali, pour des discussions avec le pouvoir, M. Messahel a répondu: "nous avons des contacts avec toutes les parties et à la demande de toutes la parties". Il a précisé qu'un envoyé spécial de la Communauté économique des Etat d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se trouvait actuellement à Alger pour discuter avec les autorités algériennes de la crise malienne. Le Comité d'état-major opérationnel conjoint (Cemoc) regroupant les états-majors militaire du Niger, Mali, d'Algérie et de Mauritanie doit également se réunir "dans les prochains jours", a -t-il ajouté. Le Premier ministre malien Cheikh Modibo Diarra avait déclaré le 13 juin, après avoir été reçu par le président Abdelaziz Bouteflika à Alger, qu'il était venu en Algérie "à la recherche de solutions pour le problème du Mali". Depuis le début de la crise malienne, l'Algérie a adopté une ligne de non-ingérence chez son voisin, tout en affirmant son attachement à l'intégrité territoriale de ce pays mais elle multiplie les contacts avec les pays concernés, dans la région et ailleurs, notamment la France et les Etats-Unis.

(Jeuneafrique)

 

 

 

Section: 
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara
En devenant producteur de pétrole, « le Sénégal va avoir plus des marges de manœuvre pour transformer son économie »
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte
France: le président Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale
Cédéao : «On ne peut pas être dans des organisations qu'on ne contrôle pas», selon le chef de la diplomatie malienne
AFRIQUE DU SUD : L'ANC perd son hégémonie 30 ans après la fin de l'Apartheid
VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE FRANCO-SÉNÉGALAIS : Diplomatie, échanges commerciaux et multipolarité
VISITE DE DIOMAYE AU CAP VERT : Diomaye et José Maria Neves pour une réactivation de la ligne maritime Dakar-Praia
MALI ET BURKINA FASO : Les putschistes consolident leur pouvoir jusqu’en 2029
BURKINA FASO : Le capitaine Traoré obtient une rallonge comme Président pour 05 ans
L’affaire du « séquestré de Djelfa » tient l’Algérie en haleine
GUINEE : La perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara
RDC - IRAN : 19 MAI 2024 : Journée de crises évitées et de tragédies subies
VISITE DE DIOMAYE AU NIGERIA ET AU GHANA : Héraut d’une réconciliation entre l’AES et la CEDEAO
CONFEDERATION DE L’ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL : Les textes fondateurs finalisés vendredi
L'Iran annonce 5 jours de deuil aprla mort du président Raïssi
PRESIDENTIELLE AU TCHAD : Mahamat Idriss Déby élu avec 61% des suffrages