Publié le 20 Jul 2021 - 22:38
GUINAW-RAILS - DÉFÉRÉS CE MATIN AU PARQUET

Ils dissimulaient la drogue dans des bonbonnes de gaz de 12 kg

 

Les limiers du commissariat de Guinaw-Rails ont interpellé deux personnes, avant-hier. Elles cachaient la drogue dans des bonbonnes de gaz de 12 kg coupées en bas pour dissimuler une quantité de 4 kg de l’’’herbe qui tue’’ par bouteille.

 

Pour tromper la vigilance des limiers, des trafiquants de drogue dissimulaient le chanvre indien dans des bonbonnes de gaz. Selon nos informations, ils utilisaient les bouteilles de 12 kg qu’ils coupaient en bas, pour y mettre de la drogue avant de les refermer à nouveau. Pour ne pas courir le risque de se faire alpaguer par les policiers, ils y mettaient une petite quantité de 4 kg par pièce avant de souder la partie déjà coupée.  Ils procédaient ainsi jusqu’au dimanche dernier quand ils ont été épinglés par les limiers du commissariat de police de Guinaw-Rails.

Selon nos informations, depuis plusieurs semaines, les hommes du commissaire Dame Touré, patron de la police de Guinaw-Rails, ont été informés de l’existence d’un réseau intense de trafic de chanvre indien entre Pikine et Guinaw-Rails. Leurs sources leur avaient précisé que le cerveau de ce trafic est un certain A. Diagne, un vigile à la retraite.

Munis de cette information, ils ont mis sur les lieux indiqués un dispositif de filature avant-hier dimanche. A l’issue d’une planque qui a duré plusieurs heures aux alentours du domicile du suspect, renseignent nos sources, les éléments de la brigade de recherches ont d’abord interpellé un individu à bord d’une moto. Il s’agit de M. Fall. Il avait par-devers lui un kilo de l’’’herbe qui tue’’, alors qu’il venait de sortir de la maison suspecte.

Interrogé, il n’a pas mis du temps pour passer aux aveux, avant d’indiquer aux hommes en tenue la chambre de son fournisseur A. Diagne. Une perquisition de cette chambre a permis de trouver sur les lieux le nommé A. Diagne. La fouille des moindres coins de cette pièce a aussi permis de mettre la main sur une 8 kg de chanvre indien dissimulés dans des bouteilles de gaz de 12 kg.

Selon toujours nos interlocuteurs, l’enquête a montré que la drogue a été cultivée à Kolda d’où elle a été convoyée sur Dakar.

Au terme de leur période de garde à vue, A. Diagne et M. Fall seront déférés aujourd’hui dans la matinée. On leur reproche les délits d’association de malfaiteurs, de trafic extérieur de drogue et d’offre et de cession de drogue en vue de la consommation personnelle.

CHEIKH THIAM

Section: