Publié le 4 Jun 2022 - 22:55

Le Sénégal peut-il alimenter l’Europe en gaz naturel ?

 

La visite du Président Macky Sall en Russie et en Ukraine en tant que Président en exercice de l’Union Africaine est un scandale et une honte pour l’Afrique qui va se livrer pieds et poings liés à l’esclavage alimentaire au lieu de profiter de la situation pour se libérer à jamais de la dépendance alimentaire et trouver sa souveraineté dans ce secteur vital. 

On attendait de l’Union Africaine qu’elle convoque un sommet extraordinaire pour lever des fonds et engager les agriculteurs Africains à nourrir les populations Africaines en cultivant en quantités suffisantes du mil, du maîs, du riz, du manioc, du haricot et de l’arachide pour se libérer définitivement à la dépendance alimentaire dont le continent s’est empêtré en consommant ce qu’il ne produit pas. La réponse de l’Union Africaine à la crise, c’est de sortir de l’engrenage mortel des importations de vivres du continent, pas de s’enferrer davantage. 

Le Président Macky Sall lui – même devrait convoquer un plan d’urgence national de multiplication des rendements et d’emblavements des terres cultivables à travers un plan comme les 1000 milliards du Covid pour produire ce dont les Sénégalais et le cheptel ont besoin l’année prochaine et faire des réserves. La météo prévoit un hivernage pluvieux, c’est une occasion favorable pour multiplier par 2 ou 3 les productions et de lancer les Industries chimiques du Sénégal et les privés qui font l’engrais dans le combat. 

Il est temps aussi que les populations Africaines prennent leurs responsabilités en participant  aux combats de libération comme cette dépendance alimentaire qui n’augure rien de bon pour l’avenir de nos générations futures en prenant à bras – le – corps ces préoccupations au lieu d’en faire des combats politiciens. 

L’heure est à la mobilisation pour une Afrique qui se libère de ses dépendances.

Ndao Badou le médiateur. 

Section: 
0,6%… Oui zéro virgule six pour cent…Par Amadou Tidiane Wone
Dissolution d’une Assemblée nationale dans le monde : quand et pourquoi ?
Sénégal : Cinq activistes dénoncent des conditions de détention inhumaines
Changement climatique : adaptation des variétés paysannes.
AFRIQUE DU SUD : POURQUOI L’ANC A PERDU SA MAJORITÉ ABSOLUE ?
LES DÉFIS DE LA COMMUNICATION POUR LA SANTÉ
LA MASSIVE ET NOUVELLE FREQUENTATION DES LYCÉES AU BAOL MBAKOL NDIAMBOUR ET AU CAYOR DONNERA AU SÉNÉGAL BEAUCOUP D’AUTRES CHEIKH ANTA DIOP
Le cinéma, un levier  efficace pour promouvoir la destination touristique de kédougou : Kédougou : pôle cinématographique et touristique.
Le fonctionnaire au Sénégal, un sans voix à la merci du politique
CONTRIBUTION: 100 JOURS DE GOUVERNANCE BASSIROU D. FAYE : De la nécessité de se hâter lentement
Monsieur le Président : Montrez-nous la lune au lieu de vous cacher derrière votre petit doigt
Les ambulants et les conducteurs de Jakarta ne sont pas les problèmes mais les conséquences des problèmes.
 Proposition de solutions pour le Fichier électoral et le parrainage
L’ANCIENNE MAJORITE DEVENUE LA NOUVELLE OPPOSITION, PEUT –T-ELLE AVOIR LA MEMOIRE SI COURTE ?
ALLIANCE DES ETATS DU SAHEL, UNE CATASTROPHE POUR LA DÉMOCRATIE EN AFRIQUE
SECTEUR DE LA SANTÉ : QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
L'OTAN A-T-ELLE ENCORE SA RAISON D'ÊTRE ?
REFORMES DE LA JUSTICE POUR UN SYSTEME JUDICIAIRE EFFICACE ET EFFICIENT
« Les 100 jours du gouvernement de ruptures : Point de vue d’un modeste citoyen »
Affaire SamaCasierJudiciaire : Un Révélateur de la Nécessité d'Amélioration de la Livraison des Projets Numériques dans les Administrations Sénégalaises