Publié le 25 Jun 2012 - 11:41
LUTTE - BOMBARDIER/TAPHA TINE

Sang contestation

 

Comme annoncé et redouté, le combat entre Bombardier et Tapha Tine a été sanglant. Les coups ont plu dans le corps à corps, et c’est finalement le Mbourois qui a été le plus amoché. Au point d’être déclaré vaincu par décision médicale.

Du sang, beaucoup de sang. C'est à ce spectacle que les amateurs de lutte ont assisté hier au stade Demba Diop de Dakar. Pourtant, il fallait s'y attendre puisque les deux lutteurs avaient donné le ton lors de leur premier face-à-face à la plage de Diamalaye. Tapha Tine et Bombardier avaient promis des allers-retours chez Ardo, et c'est ce qui s'est exactement passé. Bombardier est allé trois fois chez Ardo, tandis que Tapha Tine y est allé deux fois. L'arbitre a sifflé le début du combat à 21 h passées de quelques minutes. Les deux acteurs se sont regardés quelques secondes avant que Bombardier n'accule Tapha Tine. Le géant du Baol donne un coup de poing et Bombardier l'attaque. Dans le corps à corps, les coups pleuvent comme des bombes entre les deux protagonistes. L'arbitre ayant constaté le sang, arrête le combat. Tout de suite Tapha Tine montre le chemin de Ardo à Bombardier qui refuse d'y aller en lui rétorquant que c'était au contraire lui qui saignait et qui avait besoin d'être soigné. Finalement l'arbitre les ramène à l'ordre et les somme d'aller tous les deux chez Ardo. De retour dans l’enceinte, Tapha Tine attaque cette fois-ci, mais dans une rotation, Bombardier arrive à le mettre sur ses deux appuis, mais n'arrive pas à le terrasser. L'arbitre arrête une nouvelle fois les hostilités, un autre tour chez Ardo pour les deux lutteurs. Au troisième round, même scénario, dans le corps à corps, ils se donnent des coups de poing hors du commun. Les amateurs savourent le spectacle quand tout d'un coup l'électricité déserte le stade. L'arbitre siffle, mais Bombardier en profite pour donner à Tapha Tine un coup. Ce dernier tombe et refuse de se relever. Pendant plusieurs minutes, médecins, arbitres, membres du cng et staff des lutteurs se relaient dans l'enceinte pour voir ce qui se passe. On s’attendait d'ailleurs à ce que l'arbitre donne la victoire à Tapha Tine et suspende Bombardier. Tapha Tine finit par se relever. Le combat reprend, mais moins de cinq minutes après, le juge décide de l’arrêter de nouveau, Bombardier a le visage ensanglanté, l'œil fermé, les lèvres fendues. Le médecin le consulte pendant quelques longues minutes et le déclarent inapte. Tapha Tine est déclaré vainqueur.

                                                                                   KHADY FAYE

 

Section: 
EURO 2024 : Les 10 joueurs qui vont faire l’Euro 2024
COUPE DU SÉNÉGAL - DEMI-FINALES Férus de Foot crée l'exploit et se hisse en finale
EURO 2024 : Kylian Mbappé veut marquer l’Euro 2024 de son empreinte
PORTUGAL : Cristiano Ronaldo dévoile ses grandes ambitions pour l’Euro 2024
FOOT - AFRIQUE : Nigeria, c'est la catastrophe !
ELIM. MONDIAL-2026 : Le Soudan repasse devant le Sénégal
MALI : Les Aigles face à des problèmes d’avion avant un match capital
FOOT - ÉQUIPE NATIONALE : Coup de projecteur sur la prestation des Lions
AFRIQUE - ELIM. MONDIAL 2026 Le Ghana porté Jordan Ayew, la Guinée surprise par le Mozambique
MONDIAL 2022 ET CAN 2023 - FONDS CAMPAGNE EQUIPE NATIONALE Le député Cheikh Thioro Mbacké interpelle le nouveau ministre des Sports
FOOT - PREPARATION EURO : La France s’endort sur le Canada
ÉLIM. MONDIAL-2024 - MAURITANIE / SÉNÉGAL (0-1) : Lions jouent petit bras
ÉLIM. MONDIAL-2026 – SÉNÉGAL-RD CONGO (1-1) Les Lions perdent la tête face aux Léopards
COUPE DU SÉNÉGAL - QUARTS DE FINALE : Mbour Petite Côte crée l'exploit face au Teungueth FC
ÉLIMINATOIRES CDM 2026 - SÉNÉGAL VS RDC : Un duel de fauves à Diamniadio
FOOT - ÉQUIPE DU SÉNÉGAL : Absence de Sadio Mané, entre pertes et profits
ESPAGNE - REAL MADRID : Mbappé à la conquête d’un nouveau monde
ECHOS DES LIONS : Sadio Mané forfait contre la RDC et la Mauritanie
LIGUE DE FOOTBALL PROFESSIONNEL : Quand les faits heurtent la bonne gouvernance
LDC (FINALE) - DORTMUND / REAL MADRID : Le jardin d’Edin