Publié le 3 May 2012 - 20:01
MAURITANIE

Un sit-in de l’opposition violemment dispersé

 

Un sit-in de l’opposition mauritanienne a été violemment dispersé ce jeudi matin en plein centre de la capitale, Nouakchott. Alors que les contestataires, qui exigent le départ du président Ould Abdel Aziz, étaient rassemblés sur la place de la mosquée Ibn Abbas, les forces de l’ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes et de grenades assourdissantes pour déloger plusieurs centaines de personnes. La veille, une manifestation regroupant plusieurs milliers de personnes avaient eu lieu. Le leader du Rassemblement des Forces démocratiques, Ahmed Ould Daddah, l’ex-président mauritanien, Ely Ould Mohamed Vall, et le dirigeant des Islamistes modérés, Jemil Mansour, étaient en tête du cortège.

 

A l’issue de la marche, les opposants au président Ould Abdel Aziz ont prolongé la contestation en organisant ce sit-in. De violents affrontements entre la police et les frondeurs ont eu lieu. Des dizaines de personnes ont été blessées, dont une femme enceinte qui aurait perdu connaissance avant d’être évacuée en urgence à l’hôpital. Par ailleurs, plusieurs opposants ont été arrêtés. Avant l’assaut, la direction générale de la sûreté affirmait craindre « une victoire médiatique de l’opposition en cas d’utilisation de la force », a confié une source policière à Alakhbar. Les accrochages entre la foule et les forces de l’ordre ont duré près d’une heure. Le sit-in qui devait être permanent n’a finalement duré que quelques heures, affirme alakhbar.info. Hormis la présence de la police antiémeute, la place de la mosquée est déserte depuis 6 heures du matin.

 

(Afrik.com)

 

Section: 
INTÉGRATION AFRICAINE : La ‘’teranga’’ gabonaise à Dakar  
COLONEL ABDOU AZIZ NDAW : ‘’La politisation de notre diplomatie est regrettable’’
ACTIVISTES GUINÉENS ARRÊTÉS
LEGISLATIVES EN FRANCE : La Pen de Bardella
Les défis de l'Alliance des États du Sahel (AES) et l'avenir de la libre circulation en Afrique de l'Ouest
CEDEAO/AES : Duel des sommets entre Abuja et les juntes militaires
Guerre à Gaza : Israël envoie une délégation à Doha pour négocier la libération des otages
Législatives en France : Fin du dépôt des candidatures, plus de 210 désistements pour éviter des triangulaires
Présidentielle en Mauritanie : Mohamed Ould Ghazouani réélu, selon les résultats provisoires officiels
FRANCE - ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : L'extrême droite aux portes de Matignon, Macron désavoué
DES SUITES DE TORTURES : L’ancien chef de l’armée guinéenne meurt en prison
Niger: un groupe politico-militaire enlève le préfet de Bilma et exige la libération de l’ex-président Bazoum
Trois semaines de tensions intercoréennes.
BURKINA-MALI-NIGER : La répression pour masquer l’échec
Burkina Faso : « enlèvement » de l’oncle et ancien compagnon de lutte de Thomas Sankara
En devenant producteur de pétrole, « le Sénégal va avoir plus des marges de manœuvre pour transformer son économie »
AFFAIRE « AIRE GUINEE » : La Guinée lance une commission rogatoire contre Cellou Dalein Diallo
SUCCESSION DE MOUSSA FAKI À LA TÊTE DE L'UNION AFRICAINE : L'opposant kenyan Raila Odinga en pole position
MONTÉE EN PUISSANCE DU RASSEMBLEMENT NATIONAL : La ‘’peur bleue’’ des immigrés en France  
Procès du massacre du 28-Septembre en Guinée : La défense de Moussa Dadis Camara tente de dédouaner l'ex-chef de la junte