Publié le 8 Jul 2012 - 15:03
MENACES TERRORISTES, SURETE DE L’AVIATION CIVILE…

L’Afrique condamnée à unir ses forces

 

Dakar a abrité hier une rencontre sur la problématique de la sûreté de l’aviation civile. Il en est ressorti que face à la menace terroriste, les Africains sont condamnés de s’unir sinon, bonjours les dégâts.

 

 

Le terrorisme ignore les frontières. Seule une grande détermination et une fermeté extrême peuvent venir à bout du phénomène. Pour l’Afrique, c’est une question de survie. En atteste le constat fait hier à Dakar par les experts de l’Appui à la sûreté de l’aviation civile en Afrique (ASACA). Le terrorisme est bien là et les risques de le voir se propager sont grands. Pour le directeur de cabinet du ministre Sénégalais des Infrastructures et des Transports, Aubin Sagna, Il est ''impérieux de mettre en place des mesures préventives efficaces et dissuasives''. Il s’agira de diffuser des renseignements sur les menaces en temps opportun.

 

Ces mesures doivent être déployées, à travers des contrôles de sûreté appropriés. Ce qui signifie pour M. Sagna une surveillance des mouvements de personnes, la garde des infrastructures, le contrôle des accès, l’inspection-filtrage. Il faut ajouter à ce dispositif la gestion des flux migratoires, car selon le directeur de l’ASECNA, il y a trop de monde dans les aéroports. D’où l’appel qu’il lance pour une meilleure sécurisation du périmètre des aéroports. L’accès de ces derniers doivent, à son avis, être ''normalisés''. Le Général Bruno Bollee, directeur de la coopération, Sécurité et défense au ministère français des Affaires Étrangères, insiste pour sa part sur les standards en matière de sécurité. Ils doivent être élevés partout aussi bien en Afrique que dans les autres continents pour plus de pertinence dans les démarches.

 

''Les menaces terroristes évoluent et se déplacent''

 

Là-dessus Dakar rassure. Du moins à en croire le directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), Pape Atoumane Fall qui a affirmé que ''les mesures de sécurité contre le terrorisme sont satisfaisantes et efficaces'' dans les aéroports Sénégalais. Il prévient tout de même qu’il faut toujours évaluer ces mesures car, ''les menaces terroristes évoluent et se déplacent''. Le mot d’ordre semble donc : ne point dormir sur ses lauriers. La formation des personnels est un maître-mot dans ce dispositif de veille. A ce niveau, l’atelier d’hier répond avec pertinence au besoin croissant des personnels concernés par une formation dans tous les domaines de la sécurité. ''Ils peuvent ainsi renforcer leurs capacités en planification conjoncturelle pour mieux faire face à la menace terroriste, grâce à de meilleures pratiques d’évaluation et de gestion du risque'', a déclaré Aubain Sagna.

 

Cette rencontre de deux jours intervient au lendemain de l’interpellation de dix présumés terroristes dont 3 Sénégalais et 7 Mauritaniens à Dagana (408 km de Dakar, au nord du pays). Ils ont été acheminés à Dakar où ils sont gardés à vue à la section de recherches de la gendarmerie nationale.

Dans les airs, Pape Atoumane fall joue la carte de l’assurance :''On rassure tout le monde que le niveau de sécurité est satisfaisant dans nos aéroports. Nous y avons installé des appareils pouvant détecter le moindre geste d’intrusion d’éléments prohibés dans les avions''. Il n’a pas manqué de préconiser, toutefois, l’évaluation les menaces terroristes, afin de mieux relever les défis.

 

 

Amadou NDIAYE

 

 

 

 

 

 

 

Section: 
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère
JUSTICE – ‘’PRINCIPES DE BANGALORE’’ : Des magistrats à l’école de la déontologie juridique
TVA SUR LES PRESTATIONS DE SERVICES NUMÉRIQUES RÉALISÉES PAR LES ASSUJETTIS ÉTRANGERS : Le ministre des Finances change la donne
LUTTE CONTRE L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE À KOLDA : Le Pam débloque 45 millions pour promouvoir le fonio dans les écoles
SAINT-LOUIS: CHANGEMENT CLIMATIQUE : Une étude  expose les pertes et  dommages dans la zone Nord
COUR SUPRÊME : Verdict attendu de l'affaire du marché de 71 milliards par le ministère de la Santé
LE MONDE DE LA PRESSE EN DEUIL : Mansour Dieng n’est plus
Vol en réunion avec usage d'arme
GÉNÉRAL BIRAME DIOP, MINISTRE DES FORCES ARMEES ‘’Le Sénégal travaillera sans relâche pour la réunification de la CEDEAO’’
KOLDA/ RECONNU COUPABLE DE SÉQUESTRATION, VIOL ET DE CHARLATANISME : Un charlatan guinéen condamné à 10 ans de prison ferme
SAINT-LOUIS: PASSATION DE SERVICE AU CROUS : Dr Babacar Diop décline sa feuille de route
Rackets dans l'espace CEDEAO
LUTTE CONTRE LA DROGUE ENTRE THIÈS ET KAOLACK : Les brigades régionales de la Docrtis saisissent 326 kg de chanvre indien