Publié le 25 Jun 2012 - 16:14
CARICATURES DE MOUHAMET SUR FACEBOOK

  Sept ans et demi de prison pour deux blogueurs tunisiens

 

La peine de sept ans et demi de prison ferme est confirmée pour Jabeur Mejri et Ghazi Béji, deux jeunes Tunisiens qui avaient publié des caricatures du prophète Mahomet sur Facebook. Le jugement, rendu lundi 25 juin, est "particulièrement sévère" selon l’avocat d'un des prévenus.

 

La cour d’appel a finalement confirmé la peine de sept ans et demi de prison pour Jabeur Mejri, lundi 25 juin à Monastir (est de la Tunisie). La même peine avait été prononcée en première instance, le 28 mars, pour « trouble à l'ordre public, préjudice causé à des tiers à travers les réseaux publics de communication et atteinte à la morale ». Le second blogueur condamné pour avoir publié des caricatures de Mahomet, Ghazi Béji, écope de la même peine. Mais ce dernier a été condamné par contumace. Il a pris la fuite en Europe après avoir dénoncé une condamnation pour « athéisme », et non pour la publication des caricatures.

 

Une sentence sévère, selon l’avocat chargé de la défense, Me Ahmed Msalmi, qui n'a pas exclu de se pourvoir en cassation. Même s’il faut garder en tête l’importance de « la chose sacrée », la décision du juge « n’est pas conforme aux droits de l’Homme » a ajouté Me Msalmi.

 

"Forme de torture"

Autre point de contestation soulevé par la défense : le tribunal n’a pas accédé à la demande d’expertise médicale du jeune trentenaire. « Un jugement aussi sévère peut être considéré comme une forme de torture », a poursuivi l'avocat, déplorant que la cour d'appel n'ait pas accédé à la demande de la défense d'une expertise médicale du jeune homme.

 

«L'accusé souffre de troubles du comportement, il y aussi des conditions sociales à prendre en compte », a dit Me Msalmi à la cour, avant de souligner que son client était au chômage depuis six ans. «La frustration, la négligence dont souffrent une grande partie des jeunes Tunisiens leur font perdre leurs repères et parfois ils font des choses dont ils ne sont mêmes pas convaincus », a-t-il estimé.

 

Section: 
SANTÉ PUBLIQUE ET ANIMALE AU SÉNÉGAL : L’ambassadeur des USA lance le programme ‘’One Risk’’
SAINT-LOUIS : JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG : Les populations invitées à participer davantage au don de sang
LANCEMENT DU PREMIER SATELLITE SÉNÉGALAIS GAINDÉSAT-1A EN JUILLET 2024 : Le Sénégal à la conquête de l’espace
RÉSOLUTION AFFAIRE NDENGLÉR : Sonko reçoit une délégation de villageois
DON DE 160 MOUTONS AUX MILITAIRES INVALIDES : L’Etat-major Général des armées solidaires aux blessés de guerre
GUERRE DU MANGANÈSE : Les non-dits d’une sale affaire
SAINT-LOUIS : BAISSE DES PRIX DE DENRÉES ALIMENTAIRES : Une mesure diversement appréciée à Ndar
BAISSE DES PRIX DE PRODUITS DE GRANDE CONSOMMATION : Les Ziguinchorois attendent que la mesure soit effective
TABASKI À THIÈS – FLAMBÉE DU PRIX DU MOUTON : Les vendeurs se défaussent sur la cherté de l'aliment de bétail
LUTTE CONTRE LA PIRATERIE MARITIME, LE TERRORISME MARITIME ET LE TRAFIC DE MIGRANTS : Vers la mise en place d'un Conseil national consultatif
POUR AVOIR TENTÉ D’AGRESSER UNE FEMME DE MÉNAGE : Un ‘’bongoman’’ condamné à deux ans de prison, dont un an ferme
Diomaye à Freetown
SOUTIEN À LA PALESTINE : Le président Diomaye Faye prié d’expulser l’ambassadeur d’Israël au Sénégal
REMISE DE 450 TABLES-BANCS À L’IEF DE KOLDA : La mairie offre 450 tables-bancs aux écoles de la commune
THIÈS – PARCELLES DE MBOUR 4 ET DE LA NOUVELLE VILLE DE THIÈS : Le mouvement And Sopi Thiès en croisade pour une distribution équitable
SAINT-LOUIS : PRÉPARATIFS DE LA TABASKI : Les foirails et les marchés bien approvisionnés
CHAUFFEUR TORTURÉ À MBORO : Deux Chinois et un Sénégalais déférés au parquet
Gabrielle Kane
AwaléDakar Dem Dikk SA
CÉLÉBRATION TABASKI : Pour se payer une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère